Simon Pagenaud lance un défi à son public à Poitiers

Par |2019-05-28T13:18:35+02:00dimanche 23 décembre 2018|Gaming|

C'est sur les réseaux sociaux que Simon Pagenaud annonçait son nouveau défi il y a peu. Un défi pour le moins original.

"Venez affronter Simon Pagenaud samedi 22 décembre 2018 sur le marché de Noel de Poitiers", derrière le volant d'un simulateur au volant d'une IndyCar sur le circuit de Laguna Seca.

Le Poitevin proche de ses fans

Simon Pagenaud, originaire de Montmorillon dans le département de la Vienne, revient chaque année pour se ressourcer et profiter de ses proches, pour célébrer les fêtes de fin d’année.

Il n'en oublie pas ses admirateurs, venant à chaque fois nombreux lors de ces rencontres avec le public. En 2016, lors de son titre de champion d'IndyCar, la population s'était déplacée en masse pour venir l'applaudir, l'approcher, et même découvrir sa monoplace qui avait fait le voyage jusque dans la campagne Montmorillonnaise. Cette année, c'est un nouveau défi que proposait Simon, en permettant de l'affronter sur le célèbre jeu Forza Motorsport 7.

Visit Poitiers, l'organisateur de l'évènement semble avoir réussi son coup : "Nous souhaitions mettre en avant le territoire et ceux qui en sont issus et permettre à tous de vivre une expérience unique et exceptionnelle."

Obligé de l'affronter

En découvrant cette annonce, pas d'autres solutions que de faire le déplacement pour se mesurer à lui. (Ce n'est pas tous les jours que l'on peut se mesurer à un champion avec une IndyCar).

En ce samedi 22 décembre, on est plutôt loin des conditions américaines. Dans le coin du marché de Noël de Poitiers, une foule s'entasse devant un Motorhome, diffusant une Aston Martin DBR9 en pleine action sur le circuit de Silverstone.

Simon Pagenaud est là, tout droit débarqué des États-Unis. Très décontracté, plusieurs médias cherchent une interview. Des fans, venus avec des miniatures, saluent Simon, le temps d'une dédicace, d'une accolade, et même de félicitations et de bises. La file d'attente de plusieurs mètres en dit long. Un papa venu avec ses enfants, un groupe de copains, etc... ils sont tous là pour s'affronter face au champion.

Me voila dans la file d'attente. Une organisatrice propose à deux personnes de tester le jeu le temps que Simon fasse les interviews des médias locaux. Je me propose de me faire la main avec mon adversaire. Nous voici partis pour deux runs sur le circuit de Silverstone. Je choisis la Viper SRT GTS-R tandis que mon adversaire se retrouve avec la DBR9. Les sensations sont appréciables. J'en profite pour prendre mes marques avec le pédalier et le volant, avant que Simon réapparaisse pour enfin venir défier son public.

© France Racing - défi Simon Pagenaud

© France Racing - défi Simon Pagenaud

Poitiers au rythme de l'IndyCar

J'ai le privilège d’être le premier à pouvoir affronter Simon. Habillé de sa combinaison et de ses bottines, il prend place au baquet de droite. L'équipe, aux petits soins des deux pilotes, sont là pour régler les accessoires et les réglages au pilotage. La décision est prise, ça sera le circuit de Laguna Seca au volant d'une IndyCar pour l'affronter.
France 3 Aquitaine est présent, France Bleu Poitou aussi. Quant à France Racing, nous sommes dans la course. Pour se faire la main, deux tours d'essais nous sont alloués. La pression est à son maximum. Simon me donne quelques conseils, mais surtout de m'amuser. Les deux monoplaces sont sur la grille de départ.

Feu vert, je prends un excellent départ, laissant Simon derrière moi. La pression est maximale. Au premier freinage, j'aperçois sur l’écran de droite qu'il est à mes trousses. Je ne lâche rien, Simon est second à quelques mètres de moi.

Le circuit est encore plus compliqué au volant d'une IndyCar, mais je maîtrise... pour l'instant. La fin du premier tour approche. Il est à 3" de moi, c'est à ce moment-là que je loupe mon freinage. Simon prend la tête et passe le premier tour en leader. Le public applaudit le dépassement. En bon adversaire, je ne lâche rien. Sa voiture est dans mon viseur, je parviens à remonter, sans pouvoir le recoller. Il franchit quelques instants plus tard la ligne d'arrivée en vainqueur. Ses supporteurs applaudissent, ça y est, je suis un pilote Indy.

Place à la course

Acte 2, Simon compte bien récidiver. Je ne me dégonfle pas et prends un envol parfait. En concentration optimale, Simon me met la pression en venant s'appuyer contre ma voiture au premier virage. Je parviens néanmoins à conserver la tête et même prendre un peu d'avance. Mais là encore, je freine trop tard et me retrouve ralenti par un passage au bac. Simon me passe comme une flèche, sans erreur de trajectoire.

Je commence à comprendre la différence entre un pilote de jeu vidéo occasionnel et un pilote professionnel. Simon reste concentré, les freinages sont parfaits, les trajectoires fluides. Il n'y a rien à dire, à part bravo champion. Déconcentrés par des chants de Noël venus nous déstabiliser, on en rigole. Simon remporte la seconde manche, avec tout mon respect.

Voila, mon cadeau de Noël de rédacteur pour France Racing est fait. Joyeuses fêtes à vous chers lecteurs.

Sportivement, Alexandre Chassat.

Nous utilisons les cookies afin d’améliorer l’expérience de nos lecteurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargés et stockés sur votre appareil. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir + OK

Google Analytics

_gid _ga _gat Ce site utilise des cookies de Google Analytics. Ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.

Google Adsence

IDE AdSense utilise des cookies afin d'améliorer l'efficacité de la publicité. Il en existe de plusieurs types, avec des applications variées. Ils peuvent permettre, par exemple, d'optimiser la pertinence des annonces, d'améliorer les rapports sur les performances des campagnes et d'éviter la rediffusion d'annonces déjà vues par l'utilisateur.Les cookies eux-mêmes ne contiennent aucune information personnelle.

Alexa Analytics

__auc __asc Ce cookie est utilisé pour collecter des informations sur le comportement du consommateur, qui sont envoyées à Alexa Analytics à titre statistique uniquement.

CloudFlare

_cfduid Notre site Web et notre service utilisent des cookies et d'autres technologies similaires afin de vous fournir un meilleur service et d'améliorer globalement notre site Web. Par exemple, nous pouvons utiliser des cookies pour vous diriger directement vers la partie appropriée de notre site Web, en indiquant que vous êtes un visiteur assidu.