Pour le troisième rendez-vous de la saison 2022 de F1, le Grand Prix d'Australie revient enfin au calendrier après deux années d'absence liées à la pandémie. Les pilotes vont aussi découvrir un tracé revu et corrigé.

Alors que l'ouverture de la saison de F1 se faisait traditionnellement en Australie depuis l'introduction de Melbourne (à quelques exceptions près), le circuit devait y célébrer sa 25e édition en 2020, année où la pandémie a annulé le Grand Prix à la toute dernière minute, ce sera donc fait cette année !

Heineken Australian Grand Prix 2022

Les horaires du Grand Prix (heure française)

Vendredi
EL1 : 05h00 - 06h00
EL2 : 08h00 - 09h00

Samedi
EL3 : 05h00 - 06h00
Qualifs : 08h00 - 09h00

Dimanche
Course : 07h00 - 09h00

Le circuit

C’est donc aux antipodes des usines européennes des écuries de Formule 1 que se tient le Grand Prix d'Australie. Ce Grand Prix australien a souvent été le théâtre de courses indécises, délicates et propices aux velléités d’écuries mieux préparées que les Top Teams. Ainsi il n’est pas rare de voir quelques secondes mains se hisser parmi les bonnes places. Quant aux nouveaux, ils ont toujours à cœur de nous prouver que leur talent réside dans leur marge de progression !

Situé autour de l’Albert Park Lake, zone portuaire de Port Phillip (au sud de Melbourne), le tracé du circuit est semi-permanent, d’une longueur 5,303 km, le tracé a subi d'importants travaux pour modifier et/ou supprimer certains virages. Il sera à parcourir 58 fois le dimanche pour un total de distance de course de 307,574 km !

© Grand Prix d'Australie

Les modifications du circuit

Le virage 1 est toujours un moment très excitant grâce à un élargissement de ce dernier de 2,5 mètres. La modification est également conçue pour favoriser les batailles après le virage et dans les virages 2 et 3. En outre, le virage 1 bénéficiera d'une augmentation de vitesse simulée de 17 km/h, ce qui permettra d'atteindre une vitesse minimale de 183 km/h en qualification.

Après les modifications apportées au virage 1, les pilotes pourront profiter des nouvelles lignes de course du virage 3, qui a été élargi de 4 mètres. Cela permet non seulement de nouvelles possibilités de dépassement, mais aussi d'augmenter la vitesse minimale du virage de 102 km/h à 110 km/h.

La modification du virage 6 a créé le plus grand changement de vitesse sur le circuit. En 2019, la vitesse minimale était de 149 km/h, elle sera maintenant de 219 km/h grâce à un énorme élargissement de 7,5 mètres du virage !

L'un des grands changements apportés au circuit du Grand Prix d'Albert Park est la suppression de la chicane aux virages 9 et 10. Cette section est désormais la plus grande "ligne droite" du circuit avec un tronçon de 1,3 km le long de Lakeside Drive permet aux pilotes d'atteindre des vitesses de plus de 330 km/h !

Comme si cela ne suffisait pas, la zone à grande vitesse permet également la création potentielle d'une zone DRS supplémentaire, la quatrième sur le circuit (sous réserve de l'approbation de la FIA). Après cette ligne droite vertigineuse, les pilotes entreront dans la nouvelle chicane des virages 9 et 10 (anciennement les virages 11 et 12) à un rythme effréné.

Une autre amélioration substantielle est le redressement et l'élargissement de l'approche du virage 11 (anciennement virage 13), qui est passé de 12 à 15 mètres. Ce changement offre une largeur de piste généreuse, permettant de multiples lignes de course dans le virage, offrant de nouvelles options aux pilotes.

Le virage 13 (anciennement le virage 15) est un virage difficile, où les pilotes peuvent facilement faire des erreurs. Afin d'augmenter la difficulté pour la voiture de tête de défendre sa position, le virage a été élargi de 3,5 mètres.

Quelques anecdotes !

  • Ce sera le 36e Grand Prix d'Australie. Le 25e à Melbourne. La première édition eut lieu à Adélaïde en 1985 avant de rejoindre l'Albert Park de Melbourne en 1996.
  • C'est toujours Michael Schumacher qui détient le plus de victoires en 19 participations. Il totalise 4 victoires pour Ferrari de 2000 à 2002 et encore en 2004.
  • Ensuite, avec 3 succès, on compte Button et Vettel, les autres pilote se contentant de 2 victoires ou 1 seule !
  • Il y a 3 pilotes sur la grille qui ont remporté le Grand Prix d'Australie. Lewis Hamilton pour McLaren en 2008 et Mercedes en 2015, Sebastian Vettel pour Red Bull en 2011 et Ferrari en 2017 et 2018 et Fernando Alonso remporte Melbourne pour le seul compte de Renault en 2006.
  • Kevin Magnussen réalisa son premier podium en 2014 chez McLaren-Mercedes. Ce fut le cas également de Philippe Streiff (1985), Gianni Morbidelli (1995), Jacques Villeneuve (1996). Kimi Räikkönen (2002), Lewis Hamilton (2008), Vitaly Petrov (2011).
  • Le record de pole position à Melbourne, c'est Lewis Hamilton avec 8 réalisations dont une série de 2014 à 2019 avec Mercedes.

Les pneus Pirelli

Pour la première fois de la saison, Pirelli crée un écart de gammes dans ses pneus. Le pneu le plus dur (Hard - blanc) sera le C2 tout comme en Arabie saoudite. Il en va de même pour le pneus médium (Medium - jaune) qui sera le C3. En revanche, pour le pneu le plus tendre (Soft - rouge) ce sera le Pirelli C5, le plus extrême, voilà qui sera intéressant de voir les différences de performances sur un tel écart de gamme.

Le mot de Mario Isola

"Par rapport aux occasions précédentes, et alors que les pilotes n'y ont pas couru depuis deux saisons, le Grand Prix d'Australie comporte cette année quelques inconnues : tout d'abord, le tracé du circuit a été fortement revu pour améliorer les dépassements et, par conséquent, il y a aussi un nouvel asphalte qui devrait être assez lisse. Cela signifie que la piste est susceptible d'offrir des niveaux d'adhérence très faibles au départ, avec un haut degré d'évolution attendu au cours du week-end et une surface extrêmement glissante en cas de pluie.

Nous nous rendrons également à Melbourne deux semaines plus tard que les saisons précédentes, alors que l'automne a déjà commencé dans l'hémisphère sud, et les conditions pourraient donc être plus variables. Enfin, il y a une toute nouvelle génération de voitures et de pneus que les pilotes doivent encore apprendre à maîtriser.

Tous ces facteurs signifient qu'il y aura beaucoup de travail à faire pour les équipes et les pilotes lors des séances d'essais libres. Nous avons décidé d'opter pour un écart d'échelon dans les nominations des composés car nous avons remarqué qu'il y avait un écart de performance relativement faible entre les composés C3 et C4 lors des essais, et nous pensons que l'Albert Park avec son nouvel asphalte et son nouveau tracé est un bon endroit pour tester cette option."

Les zones de DRS

Pour la toute première fois sur un tracé de F1, le circuit va offrir 4 zones de DRS ! La première zone de détection se situe à la sortie de virage 6 pour une mise en application sur la nouvelle portion rapide entre les virages 8 et 9 avant le pif-paf rapide des virages 9 et 10, après quoi, les pilotes seront toujours autorisés à l'actionner sur l'autre portion avant le virage 11. Ensuite la deuxième ligne de détection est située avant le virage 13 pour une mise en action sur la ligne droite des stands, puis la seconde portion entre les virages 2 et 3.