Le 72e Grand Prix d'Italie à Monza est le théâtre du nouveau format sprint en test cette saison sur trois courses. La première fut celle de Silverstone, la deuxième est donc Monza, la troisième est programmée au Brésil, si le Grand Prix est maintenu.

La Qualif Sprint du samedi après-midi a donc décidé de la grille de départ pour le Grand Prix d'Italie, et c'est Valtteri Bottas qui décroche la pole position, mais...

Bottas, la pole position pour rien !

Valtteri Bottas s'est donc imposé dans la Qualif Sprint, ce qui fait de lui, le détenteur de la pole position. Mais du fait de sa pénalité pour changement d'éléments moteur, il s'élancera depuis le fond de la grille pour le Grand Prix. Il empoche néanmoins les 3 points mis en jeu, mais cette pole position ne lui sert à rien. Et c'est donc Max Verstappen qui partira à l'avant de la grille, il a terminé deuxième de la Qualif Sprint, en inscrivant deux points, augmentant à 5 unités son avance au championnat sur Lewis Hamilton.

A ses côtés, Max Verstappen verra son ex-coéquipier de chez Red Bull, Daniel Ricciardo. Depuis le Mexique 2018 nous n'avions pas vu ces deux là en première ligne. En deuxième ligne, Lando Norris devance Lewis Hamilton, qui aura fort à faire pour aller battre Max Verstappen, car lors de la Qualif Sprint, il ne fut pas en mesure de prendre l'ascendant sur les McLaren.

En troisième ligne, les Ferrari seront en position d'arbitre de luxe, Leclerc devant Sainz, Giovinazzi s'élancera depuis la 7e position, la même place qu'il occupait à Zandvoort, Pérez l'accompagnera sur la 4e ligne. Le plus grand perdant sera Pierre Gasly, lui qui avait signé une belle 6e place lors des qualifications, sa sortie de piste le renverra en fond de grille, tout comme Bottas.

La grille de départ