Depuis 1968 et l'apparition de Gold Leaf sur les pontons de la Lotus lors du Grand Prix de Monaco, nombreuses sont les entreprises qui ont apposé leur nom sur les monoplaces. PIAA Corporation a rejoint la F1 en 1988.

PIAA Corporation est une entreprise japonaise créée en 1963. Il s'agit d'une division de l'entreprise Ichikoh Industries, spécialisée dans la fabrication de pièces pour les automobiles japonaises. PIAA Corporation, appelé à ses débuts Eva Ace Co., fabrique essentiellement du luminaire pour les automobiles, des jantes en aluminium et de la filtration (huile et air principalement).

L'histoire de PIAA Corporation avec la F1

En 1986, l'entreprise japonaise décide de soutenir Satoru Nakajima. Le pilote japonais n'est qu'en Formule 2 japonaise et fait ses débuts en F3000, avec le Team Ralt, fondé en 1974 par Ron Tauranac et son frère après que ce premier ait vendu ses parts dans Brabham à Bernie Ecclestone.

Satoru Nakajima

En 1987, le pilote japonais rejoint la F1, après cinq titres en Formule 2 japonaise et une 11e place en F3000. Il prend place chez Lotus, aux côtés d'Ayrton Senna. Le pilote brésilien, parti chez McLaren en 1988, est remplacé par Nelson Piquet (Champion du Monde 1987). La première apparition de PIAA sur la monoplace jaune de l'équipe Lotus ne se fait qu'en 1989. Le sponsor est visible près du baquet des pilotes.

Saturo Nakajima - Grand Prix du Japon 1989

En 1990, Saturo Nakajima quitte Lotus et rejoint Tyrrell. PIAA Corporation est alors visible sur le haut du capot moteur. Le partenariat dure jusqu'à la fin de la saison suivante, lorsque le pilote japonais quitte la F1.

Le retour de PIAA Corporation en F1 se fait en 1997, de retour sur les Tyrrell. L'entreprise japonaise est le sponsor-titre d'une équipe qui peine à attirer les partenaires. L'équipe britannique obtient le soutien de l'entreprise japonaise grâce à la présence de Toranosuke "Tora'' Takagi comme pilote d'essais. Le pilote japonais devient titulaire la saison suivante. Alors que Tyrrell est vendu à Craig Pollock et Adrian Reynard, qui créent British American Racing en 1999, Tora Takagi trouve refuge chez Arrows. La dernière apparition de l'entreprise japonaise se fait lors du Grand Prix du Japon 1999.

Jos Verstappen - Tyrrell - Grand Prix d'Italie 1997