Il n'est pas rare de retrouver des noms propres utilisés dans le langage courant pour illustrer une situation. On parle d'un Apollon pour une personne très attirante physiquement ou un Bic pour un stylo-bille. Or en France, on parle souvent d'un Poulidor pour qualifier un éternel second. Raymond Poulidor était en effet l'archétype du "perdant magnifique" dans le sens qu'il n'a jamais réussi à remporter le Tour de France, ce malgré ses nombreuses tentatives. Ce qui l'a paradoxalement rendu plus populaire et plus célèbres que certains vainqueurs de la Grande Boucle.

Le sport regorge de "Poulidor", et la Formule 1 ne fait pas exception. Certains grands noms de la Formule 1 n'ont jamais été couronnés Champion du Monde tout en restant plus reconnus que d'autres pilotes qui ont inscrit leur nom sur les tablettes. Revenons donc sur ces pilotes qui ont perdu "avec les honneurs" et qui n'auraient pas volé un championnat ou deux.

  1. Stirling Moss
  2. Jose Froilan Gonzalez
  3. Dan Gurney
  4. Ronnie Peterson
  5. Jacky Ickx
  6. Gilles Villeneuve
  7. Carlos Reutemann
  8. Michele Alboreto
  9. David Coulthard
  10. Heinz-Harald Frentzen
  11. Les pilotes français