Quels sont les changements prévus en 2019 pour la Formule 3 ?

2018-08-05T09:40:54+00:00dimanche 5 août 2018|Eurocup Formula Renault, FIA F3, GP3|

La Formule 3 va connaître un profond changement la saison prochaine. Remplacement du GP3, la FIA F3 Europe sur la sellette, les championnats régionaux, découvrez les changements pour 2019.

La FIA F3 Europe dans son état actuelle va disparaître. Le championnat F3 de la FIA sera maintenant que la continuité du GP3. C’est ce qu’a annoncé la Fédération le 9 mars dernier. La voiture sera nouvelle. Pour le moment, le constructeur comme le motoriste n’ont pas été désignés. Aussi, selon Bruno Michel, l’homme à la tête de l’organisation de la FIA F2 et du GP3, 9 équipes seront sélectionnés pour le championnat 2019.

Quid de la FIA F3 actuelle ?

La FIA F3 qu’on connaît aujourd’hui va changer. L’idée de reprendre les termes d’Euro Series, comme c’était le cas avant 2012, est dans les tuyaux. Aussi, la voiture est homologuée pour l’année prochaine avant, selon ce qui est rapporté par ItaliaRacing, une ouverture de la concurrence aux fabricants de châssis.

Bien que le championnat cherche à survivre, sa position la rend moins attractive. Ainsi, les équipes n’ont pas assuré leur présence pour la saison prochaine. Certaines pourraient rejoindre le nouveau championnat créé par la FIA pour des raisons budgétaires (la future F3 coûtera environ 110 000 euros contre 116 000 pour la Dallara actuelle et sans la partie électronique). Enfin, le championnat pourrait se retrouver sans pilote. Il ne comptera plus pour l’obtention de la Super Licence, à moins qu’il y ait une négociation avec la FIA comme cela avait été le cas pour la défunte Formula V8.

La F3 dans nos régions

Aujourd’hui, il existe plusieurs championnats régionaux de F3, situés en-dessous de la future FIA F3. Le championnat britannique, le championnat asiatique qui a débuté récemment, le championnat américain qui a fait ses débuts ce week-end et le championnat japonais sont parmi les plus connus. Pour le moment, seuls le championnat asiatique et américain sont reconnus par la FIA.

En Europe, pour le moment, aucun championnat n’est en cours de création. Il faut avouer que plusieurs acteurs veulent l’organisation de cet évènement. L’ADAC, qui gère la F4 allemande, et l’ACI, qui gère la F4 italienne, sont en lice tout comme Renault Sport, qui organise le championnat Eurocup 2.0. La décision devrait être prochainement donnée par la FIA sur l’avenir de ce championnat.