Règlement technique de la F1 2019

Le règlement technique de la F1 évolue comme chaque année, avec peu ou prou certaines évolutions plus ou moins visibles. Faisons le point de ces nouveautés.

Il y a des évolutions visibles à l'œil nu comme la partie aérodynamique des monoplaces, alors que d'autres modifications sont invisibles mais tout aussi importantes.

Modifications aérodynamiques

Les ailerons avant plus larges, simplifiés dans les plans inclinés, dérives réduites sous le plan principal. L'aileron arrière est plus large et plus haut pour améliorer la rétrovision. Le DRS est également modifié puisqu'il dispose d'une ouverture 20mm plus grande pour accentuer la vitesse maximale.

Masse totale de la monoplace

Le poids de la monoplace 2019 a été revu à la hausse en partie à cause de l'augmentation du carburant embarqué.

Essence embarquée

L'essence embarquée dans les monoplaces est de 110 kg désormais. Les écuries n'ont plus le droit de ravitailler pendant la course, un surplus de carburant pourrait les aider à augmenter leur performance.

Poids minimum du pilote

Désormais, les pilotes les plus grands et de facto les plus lourds ne seront plus pénalisés. Le poids du pilote est calculé à part de celui de la monoplace, il devra être de 80 kg minimum. Pour les pilotes plus légers, un lest sera installé dans le cockpit et nulle part ailleurs.

Nouveaux casques FIA

La FIA a introduit de nouveaux casques pour les pilotes qui ont structure améliorée et sont capables de résister à de plus grosses contraintes. La visière a également été rétréci pour renforcer la structure de ce dernier.

Unité de puissance

Comme l'an passé le nombre d'unités de puissance, divisées en plusieurs éléments restent limitées pour toute la durée du championnat, soit 21 Grands Prix.

Le point sur les unités de puissance