Pour la saison 2017, le championnat de Formula V8 3.5 sera couplé avec le championnat de WEC. Outre la volonté d’avoir une bonne exposition au public, il s’agit avant tout de réduire les coûts d’une telle série. Car organiser un championnat coûte cher, pour tout le monde, pour les équipes et les pilotes également.

Jaime Alguersuari Sr est à la tête de l’agence RPM chargée de la promotion de la Formula V8. L’Espagnol souhaiterait que la FIA organise une réunion entre toutes les séries de promotions. Le but de cette réunion ? Trouver des solutions pour que les différentes séries qui préparent les jeunes pilotes soient moins coûteuses.

Réduire les coûts

« Le problème est l’argent et les parents. Le budget moyen que les parents investissent dans ces catégories pour que le pilote court pour une saison est autour de 70 000€ », indique-t-il.

« Dans les deux à six dernières années, il était facile de trouver des pilotes dépensant entre 1,3 et 2 millions d’euros. Aujourd’hui, c’est impossible. La situation économique mondiale rend les gens très très prudents. La situation est très grave, très sérieuse ».

« Mais selon moi, la FIA devrait organiser, avec les promoteurs du GP2, F3, GP3 et World Series, une réunion au court de laquelle nous pourront discuter et chercher de nouvelles solutions pour les coûts ».

« Le point de rupture est le prix-ça, et le fait qu’il y a trop de championnats monoplaces ».

Réduire les coûts est l’une des priorités de la FIA, pour toutes les catégories. Réduire les coûts mais conserver le niveau de technologie et de compétitivité. Jaime Alguersuari Sr imagine un budget autour de 700 000 € pour les équipes du championnat de Formula V8. De quoi permettre de faire fleurir des jeunes pilotes prometteurs dans toute l’Europe.