Le Desert Diamond West Valleay Phoenix Grand Prix est le premier ovale de la saison. Il s’agit du 4ème rendez-vous de la saison et le premier test pour se préparer à la grande messe à la fin du mois de mai pour la 101 édition des 500 Miles d’Indianapolis.

Les qualifications ont vu la domination de Helio Castroneves, le Brésilien est un spécialiste des ovales il a son actif 3 victoires aux 500 Miles d’Indianapolis en 2001, 2002 et 2009. Il devance son coéquipier Will Power. JR. Heldebrand vient s’intercaler dans le clan Penske les privant qu’un quadruplé en qualifications. En effet en 4ème et 5ème position on retrouve Josef Newgarden le récent vainqueur du Grand Prix d’Alabama, et Simon Pagenaud le champion en titre qui attend sa première victoire en 2017.

Listes des engagés

Pour vous aider à identifier les pilotes qui auraient changé les décorations des voitures en fonctions des sponsors, voici la liste des engagés.

© IndyCar - Phoenix

© IndyCar – Phoenix

Grille de départ

© IndyCar - Phoenix Grid

© IndyCar – Phoenix Grid

La victoire pour Pagenaud

Simon Pagenaud décroche donc sa première victoire sur ovale, et la 10ème de sa carrière. C’était son 189ème départ en IndyCar sur l’ovale du Phoenix Raceway pour le Grand Prix de Phoenix. Il fait une belle opération au classement en s’emparant de la tête de celui-ci, il fait également honneur aux couleurs de Menards un des commanditaires historique en IndyCar.

Le Français a pris le commandement de la course au 137 sur le total de 250 qu’en comptait la course. Simon Pagenaud confiera que « les derniers 50 tours ont été les plus longs de ma vie. » Avant de rajouter : « la voiture était fantastique, c’est un jour incroyable pour Menards Chevrolet ! C’est ma meilleure victoire. Vous devez être stratégique pour gagner sur un ovale et aujourd’hui a été une journée parfaite. Je ne peux pas être plus heureux. »

Simon Pagenaud célèbre par la même la 450ème victoire du Team Penske en sports automobile, et la 100ème victoire sur un ovale pour l’écurie.

L’IndyCar va se tourner à présent vers Indianapolis, le 13 mai d’abord pour le Grand Prix d’Indianapolis sur le circuit routier qui empruntera l’infield. Et ensuite ce sera la grande messe de la saison avec la 101ème édition des 500 Miles d’Indianapolis, remportés l’an passé par un rookie du nom de Alexander Rossi, le pilote américain.