Avant le début de la F1 dans 14 jours, l’IndyCar reprend ses droits de l’autre côté de l’Atlantique. Si Will Power a signé la pole position à St Petersburg, 

la liste des engagés pour St Petersburg

IndyCar 2017 St Petersburg

© IndyCar

La tour de piste avec Conor Daly

La grille de départ

IndyCar grille 2017 St Petersburg

© IndyCar

La course

La course a commencé sans embûche dans le premier enchaînement. Hunter-Reay n’a pas pris le départ directement. C’est au virage suivant où il y a eu un accrochage. Rahal est parti en tête-à-queue suite à une touchette avec Kimball. Un peu plus loin, ce dernier, le côté droit de la roue cassée, emmène Munoz dans le mur. Ils réussissent tous à repartir et à regagner les stands.

Power est le leader de la course devant Hinchcliffe et Dixon. Au 6e tour, le drapeau vert est brandi et la course relancée. Hinchcliffe en profite pour prendre la première place à Power. Dixon conserve la 3e place devant Sato et Kanaan. Aussi, Pagenaud est 9e, Bourdais 12e.

Les premiers arrêts

Power rejoint les stands au 16e tour. Mais le poleman reçoit un drive through pour avoir roulé sur un pistolet dans les stands durant son arrêt. Castroneves rejoint les stands au 20e tour. En tête, Hinchcliffe mène le trio Honda composé de lui-même, Dixon et Sato. Newgarden est ainsi le premier pilote Chevrolet devant Pigot. Pagenaud est toujours 9e, Bourdais 11e. Au 22e tour, Hunter-Reay et Aleshin rejoignent les stands, imités au tour suivant par Bourdais et Daly. Kanaan, Pagenaud et Andretti font pareil un tour plus tard.

A la sortie des stands, Kanaan et Aleshin se touchent, faisant voler un peu de carbone sur la piste. La voiture de Kanaan est légèrement abîmée sur l’arrière droit. Le drapeau jaune est brandi sur l’ensemble du circuit.

Jones entre également aux stands au 25e tour. Au 27e tour, les pilotes restants entrent aux stands, à savoir Hinchcliffe, Sato, Dixon, Newgarden, Rossi, Chilton et Aleshin. Pagenaud prend ainsi la place de leader devant Bourdais et Andretti. Kanaan retourne aux stands pour changer son aileron arrière. Pigot est aussi à l’arrêt. Kanaan repart au 30e tour, sans retard de tour sur le peloton.

Duel français

Le restart a lieu au 31e tour. Pagenaud garde l’avantage devant Bourdais et Andretti. Jones profite rapidement pour passer Andretti et prendre la 3e place. 37e tour et Bourdais, parti pourtant dernier, passe Pagenaud pour la place de leader de la course. Aussi, Jones reste la 3e place, contenant Andretti et Castroneves.

Au 43e tour, Munoz entre au ralenti aux stands, au moment où Pigot réussit à repartir. En tête, Pagenaud tente de refaire son retard sur Bourdais et se rapproche au plus près de la seconde de retard. Au 46e tour, Power s’arrête une nouvelle fois le premier. Il repart 15e. Au même moment, Munoz abandonne sur problème mécanique. Dixon et Kanaan imitent ainsi le poleman le tour suivant. Chilton marque un arrêt au 48e tour. Aleshin fait de même au tour suivant. Castroneves entre aux stands au 50e tour tout comme Hildebrand. Un groupe composé d’Andretti, Newgarden, Hinchcliffe et Daly s’arrêtent au stands au 52e tour. Jones et Hunter-Reay font de même le tour suivant. Ainsi, Sato remonte à la 3e place. Bourdais et Pagenaud s’arrêtent ensemble juste avant la mi-course, ainsi que Rossi.

Point classement à la mi-course : Sato, Bourdais, Pagenaud, Power, Jones

Sato entre aux stands à l’entame du 57e tour, laissant la tête de la course à Bourdais. Le pilote français dispose de plus de 3 secondes d’avance sur le champion en titre. Power retrouve le podium, étant 3e de la course. L’écart augmente sensiblement entre les deux pilotes français.

Peu de changements dans le classement au cours des tours suivants, Bourdais s’assurant au 75e tour une avance de 7 secondes sur Pagenaud. Power est à 17 secondes du champion en titre, devant Sato et Jones, qui emmène un groupe de cinq pilotes.

Au 76e tour, Chilton entre aux stands. Power l’imite le tour suivant. Au 78e tour, Rossi, victime d’une crevaison lente, et Kanaan s’arrêtent. Dixon, Aleshin et Hildebrand font de même le tour suivant. Puis vient le tour de Castroneves, Jones, Andretti, Hinchcliffe et Daly. Bourdais s’arrête à l’entame du 82e tour, laissant la place de leader à Pagenaud. Sato, Hunter-Reay et Newgarden imitent le pilote français. le champion du monde en titre s’arrête au tour d’après.

Bourdais reprend la tête du classement devant Pagenaud. Power conserve la 3e place devant Dixon et Sato.

Un final à suspens

Bourdais dispose, après les différents arrêts, d’un peu moins de 4 secondes d’avance sur Pagenaud. Power est loin, pointant à 25 secondes.

A 20 tours de l’arrivée, Bourdais n’a plus que 2 secondes d’avance sur Pagenaud. Power se retrouve au ralenti et se fait doubler par Dixon, Sato et les autres pilotes du peloton. De son côté, Bourdais se heurte aux retardataires qui ne lui facilitent pas la tâche. Mais le pilote originaire du Mans reprend le dessus et reprend 2 secondes supplémentaires à Pagenaud.

Pigot ne finira pas la course, abandonnant sur problèmes mécaniques également. Power entre finalement aux stands, à l’entame du 96e tour, après avoir perdu de nombreuses places. Il abandonne sur un souci mécanique. Il repart 17e, bien loin de sa place sur le podium qu’il avait après les arrêts aux stands. Au 103e tour, Chilton entre aux stands. Bourdais continue son envolée avec 7 secondes d’avance sur Pagenaud.

La France s’offre un doublé en ouverture du championnat 2017 d’IndyCar. Sébastien Bourdais remporte la course devant Simon Pagenaud et Scott Dixon.

IndyCar 2017 St Petersburg