La saison d’Eurocup 2.0 a débuté ce week-end à Monza. Robert Shwartzman s’est illustré durant le week-end, Will Palmer a su tirer son épingle du jeu.

Les premiers essais libres de la saison ont été mouvementés. Si le meilleur temps a été battu tour à tour par plusieurs pilotes, la session a été fortement perturbée. Franck Bird et Rodrigo Pflucker ont interrompu cette première séance. Robert Shwartzman a fini leader, devant Gabriel Aubry, Sacha Fenestraz et Max Defourny. Le seconde session a été également perturbée par deux pilotes : Ghislain Cordeel et de Max Fewtrell. Will Palmer a fini en tête de la feuille des temps devant Sacha Fenestraz, Robert Shwartzman, Max Defourny et le rookie Yifei Ye.

Robert Shwartzman, de la pole à la victoire

Présent dans le Groupe B, Robert Shwartman a signé la pole position devant Gabriel Aubry, présent dans le Groupe A. Will Palmer et Sacha Fenestraz occupaient la deuxième ligne.

Au départ, les positions de tête restaient identiques avant l’intervention de la voiture de sécurité provoquée par l’accrochage entre Ghislain Cordeel et Rodrigo Pflucker. Au cinquième tour, Robert Shwartzman contrôlait la relance tandis que Sacha Fenestraz dépassait Will Palmer et Gabriel Aubry pour se hisser au deuxième rang.

L’arrêt du Chinois de la Renault Sport Academy Sun Yue Yang après un accrochage entraînait une nouvelle neutralisation au huitième tour. Au restart, Sacha Fenestraz tentait d’intimider le leader, sans succès. La course était toutefois prématurément interrompue peu après en raison de la sortie de Neil Verhagen dans la Curva Grande. L’Américain du Red Bull Junior Team en sort indemne.

Le drapeau rouge figeait le classement à la fin du neuvième tour. Robert Shwartzman s’imposait ainsi devant Sacha Fenestraz et Gabriel Aubry. Will Palmer se classait quatrième, suivi de Max Defourny, qui avait surpris Alex Peroni au sixième passage. Septième, Henrique Chaves devançait les rookies Max Fewtrell, Yifei Ye et le pilote Red Bull Junior Team Richard Verschoor.

Gabriel Aubry en pole, Palmer gagne

Comme samedi, les qualifications tournaient à l’avantage du deuxième groupe en piste. Dans celui-ci, Gabriel Aubry se montrait le plus rapide face à Max Defourny et Sacha Fenestraz, ex æquo au millième près. Sur la grille, Gabriel Aubry devançait Will Palmer, auteur du temps de référence dans le Groupe B, Max Defourny, le rookie Thomas Maxwell et Sacha Fenestraz.

Will Palmer réalisait un excellent envol pour ravir les commandes à Gabriel Aubry au premier virage. Derrière, Max Defourny conservait la troisième place devant Robert Shwartzman, sixième sur la grille, et Sacha Fenestraz. Les nombreuses batailles dans le peloton s’interrompaient au deuxième tour, l’accrochage entre Henrique Chaves et Alex Peroni entraînant l’intervention de la voiture de sécurité.

La course reprenait ses droits au sixième tour. Will Palmer contrôlait la relance tandis que Max Defourny était surpris par Robert Shwartzman et Sacha Fenestraz. Le Belge répliquait en livrant un duel au Français. En parallèle, Robert Shwartzman revenait sur Gabriel Aubry, mais les deux hommes s’accrochaient au onzième tour.

Peu inquiété en tête, Will Palmer s’imposait devant Sacha Fenestraz, qui résistait à la pression de Max Defourny. Douzième sur la grille, Neil Verhagen s’offrait la victoire chez les rookies en dépassant Thomas Maxwell dans le dernier tour. La suite du top dix était composée d’autres débutants avec Yifei Ye, le pilote Red Bull Junior Team Richard Verschoor, le membre de la Renault Sport Academy Max Fewtrell, Alexander Vartanyan et Raúl Guzmán.

Will Palmer part de Monza en leader du championnat. Il a un point d’avance sur Sacha Fenestraz et 12 sur Robert Shwartzman.

D’après le communiqué Renault Sport