Le championnat de France FFSA GT est dans la Nièvre pour la 4ème manche du GT4. Le circuit de Magny-Cours ouvre la seconde partie de la saison 2017 avec un total de 6 courses.

C’est la BMW Team France aux mains de Frédéric Johais qui réalise le meilleur temps de la séance de qualifications pour cette Course 1. Il précède la Ginetta #8 du Team Speed Car dont Robert Consani prendra le départ. Eric Cayrolle sur l’Aston Martin Vantage du Street Art Racing est 3ème sur le grille de départ devant Stéphane Tribaudini la surprise de Dijon sur la Ginetta du CMR.

La course

Le tour de formation va laisser les concurrents se présenter sur la grille en formation pour un départ lancé. La BMW négocie la première courbe en tête, mais rapidement doublait par la Ginetta de Consani, avant que la BMW ne la repasse immédiatement. Derrière en 3ème position c’est la Ginetta de Stéphane Tribaudini qui emmène le reste du peloton. Eric Cayrolle et l’Aston Martin Vantage pointe en 4ème place.
En tête la BMW de Frédéric Johais fait le spectacle en ligne droite avec une vitesse VMAX supérieur à la Ginetta, quand l’anglaise est plus véloce dans l’enchaînement des virages. La Ginetta est un pur produit développé pour la course, alors que la BMW M4 est une voiture de production adaptée aux normes GT4.

Alain Ferté et la Porsche Cayman du Energy by Art est en 5ème position avec 1″5 d’avance sur Nicolas Tardif sur la Ginetta G55 du CMR. Il y a un pack compact de 7 voitures à partir de Bruno Hernandez sur la McLaren 570 S en 7ème place. Il défend sa place face à Olivier Jouffret et la Porsche du Vic’Team

Un gros crash au freinage de l’épingle d’Adélaïde, c’est la Porsche de Olivier Esteves sur la Porsche Martinet by Almeras en perdition et vient harponnet la Ginetta de Paul Lamic du Vic’Team. Ce dernier écopera de 3′ de pénalité pour avoir provoqué cet accident.

Le classement après 10 minutes de course : Frédéric Johais (BMW Team France), Robert Consani (Speed Car), Stéphane Tribaudini (CMR), Eric Cayrolle (Street Art Racing), Alin Ferté (Energy by Art), Nicolas Tardif (CMR), Olivier Jouffret (Vic’Team), Bruno Hernandez (Energy by Art), Rodolphe Wallgren (Speed Car) pour le Top 10.

Sous observation

Le leader Frédéric Johais se ménage une avance de 1″9 sur Robert Consani et déjà 6″3 sur Stéphane Tribaudini. Une belle frayeur pour Gilles Vannelet qui sort au large dans les graviers et maîtrise parfaitement sa Porsche Cayman dans ce jeu d’équilibriste. Il fait le forcing pour rentrer dans le Top 10.
Au-delà des positions dans les points, Valentin Simonet du Saintéloc Racing place sa Porsche Cayman en 12ème position devant Henry Hassid du Martinet by Almeras et Pierre Sancinena du Racing Technology également au volant d’une Cayman.

Gilles Vannelet a trouvé la solution sur Niki Leutwiler sur l’autre Porsche Cayman du TFT Racing, c’est la lutte pour le Top 10. Alors que la fenêtre des arrêts aux stands va s’ouvrir, les stratégies vont essayer de bouleverser le classement.

Le classement après 25 minutes de course : Frédéric Johais (BMW Team France), Robert Consani (Speed Car), Stéphane Tribaudini (CMR), Eric Cayrolle (Street Art Racing), Alain Ferté (Energy by Art), Nicoals Tardif CMR), Olivier Jouffret (Vic’Team), Bruno Hernandez (Energy by Art), Rodolphe Wallgren (Speed Car) et Gilles Vennelet (CD Sport) pour le Top 10.

Dès les stands ouverts, c’est l’affluence avec le leader qui effectue rapidement son changement de pilote. Julien Piguet à pris le relai de Frédéric Johais sur la BMW Team France. Robert Consani du Speed Car hérite de la tête de course avec un arrêt qui sera décalé, tout comme Stéphane Tribaudini qui fera le maximum de temps de piste. Il est pour la première associé à Michaël Petit, moins expérimenté et qui devra finir la course dans la Ginetta avec un lest de 25 Kg.

Le leader effectue son arrêt, Robert Consani laisse le volant à Benjamin Lariche, la Ginetta du Speed Car s’est rapproché de la BMW de tête. Il reste moins de 2 minutes dans la fenêtre d’arrêts aux stands, il faudra faire le point sur le classement après ces échanges de pilotes.

Redistribution des cartes

La BMW Team France est toujours en tête de la course devant la Ginetta G55 du Speed Car et Benjamin Lariche au volant. Ils devancent Soheil Ayari sur une Ginetta du CMR devançant la Porsche Cayman de Grégory Demoustier du Energy by Art. Un record du tour signé Soheil Ayari avec la Ginetta en 1’48″879, le sprint final s’annonce intense face à la Ginetta du Speed Car et la BMW de tête.
Eric Trémoulet sur la Porsche Cayman du Vic’Team met la pression sur l’autre Porsche du Energy by Art de Grégoire Demoustier. A 18 minutes du drapeau à damier, la direction de course déclenche la procédure de Full Course Yellow. On a frôlé l’incident entre Trémoulet et Demoustier, qui a allumé les freins brusquement obligeant Trémoulet à éviter ce nouvel obstacle. Que s’est-il passé en piste ?  Grégoire Demoustier a-t-il planté les freins pour le FCY ? La manœuvre est discutable et qui nécessitera une enquête pour savoir si le dépassement est valide ou pas.

Le Safety-Car est en piste, tout le peloton est regroupé à 15 minutes du drapreau à damier, un sprint final épique avec Soheil Ayari qui avait un fort rythme.

Le classement après 45 minutes de course : Julien Piguet (BMW Team France), Benjamin Lariche (Speeed Car), Soheil Ayari (CMR), Eric Trémoulet (Vic’Team), Grégoire Demoustier (Energy by Art), Simon Gachet (Energy by Art), Mike Parisy (CD Sport), Michaël Petit (CMR), Gaël Castelli (Speed Car) et Steven Palette (Martinet by Almeras) pour le Top 10.

En suspens…

Il reste 9 minutes de course, et la direction de course vient de déployer le drapeau rouge. La course est suspendue, il y avait un trou dans un zone de dégagement après la chicane Imola, la sécurité n’étant plus optimale, la direction de course fige la course à 9’27 du drapeau à damier. Dans l’intevalle Eric Trémoulet a rendu la place à Grégoire Demoustier suite à sa manœuvre d’évitement sous les drapeaux jaunes du Full Course Yellow.

Et la décision fut prise, la course ne repartira pas, il n’y aura pas de sprint final. C’est la victoire pour la BMW Team France de Julien Piguet / Frédéric Johais. Ils devancent Benjamin Lariche / Robert Consani du Speed Car et Soheil Ayari / Nicolas Tardif du CMR.
Le classement général est également celui du Pro-Am, du coté des Am c’est la victoire de Stéphane Tribuadini / Michaël Petit pour le CMR devant Fabien Michal / Georges Cabanne du CMR et Grégoire Depauw / Jean-Claude Lagniez du BMW Team France.

Résultats de la course