Trophée Andros, Finale à Super Besse : Rivière, Pussier et Panis s’imposent

Par | 2018-02-04T14:56:48+00:00 dimanche 4 février 2018|A la une du Sprint, Sprint|

Dernière manche du Trophée Andros 2017/2018, les pilotes se sont rendus sur le circuit de Super Besse. Alors que Jean-Baptiste Dubourg a déjà assuré son titre de champion Elite Pro, les deuxième et troisième places sont encore à attribuer.

Super Besse

Le circuit de Super Besse est situé dans le parc national des volcans d’Auvergne, à proximité immédiate de Clermont Ferrand. Son tracé mesure 800m et est perché à 1300m d’altitude.

© Trophée Andros

© Trophée Andros

Rivière s’impose en Elite Pro

Finale à fort enjeu entre Rivière et Berthon pour le gain du titre de vice-champion. Après avoir pris le meilleur sur Jean-Baptiste Dubourg au départ, Berthon reste collé dans le pare-choc du leader et lance ses premières attaques.
Le pilote Audi conservait ses chances de terminer vice-champion avant de partir à la faute dans le 4ème tour et de voir ses espoirs s’envoler du même coup.
Impliqué dans la sortie de Berthon, Jean Baptiste Dubourg doit renoncer avant la fin. Benjamin Rivière profite de l’occasion pour hisser sa Peugeot en haut de la hiérarchie. Victoire de Rivière devant un excellent Olivier Pernaut qui termine en beauté la saison avec un nouveau podium et Didier Thoral.

© Trophée Andros

© Trophée Andros

Pussier sous le damier en Elite

Seule catégorie où le titre n’est pas encore attribué, la finale Elite s’annonce annimée !
Excellent départ de Gervoson qui laisse littéralement Daziano sur place et s’empare dès le premier virage de la deuxième place. S’en est suivi de deux magnifiques duels qui ont opposé les quatre premiers jusqu’au drapeau à damiers sans changement de position.
C’est donc Sylvain Pussier qui remporte la manche de clôture de la saison et reprend au passage la 3ème place du classement général, tandis que le titre de vice-champion revient à l’étonnant Louis Gervoson, une performance incroyable pour le pilote Audi qui boucle pourtant sa toute première saison en thermique. Le titre est attribué à Eddy Benezet sur la BMW M2 du CMR.

© Trophée Andros

© Trophée Andros

Panis conclut en Electrique

Les pilotes de l’Enedis Trophée Andros Electrique ont réchauffé le public auvergnat avec une finale de toute beauté. Même si la bagarre a fait rage à tous les niveaux dans le peloton, et malgré la vrai volonté de Ferrier de dépasser Panis, les positions sont restées inchangées jusqu’au passage sous le drapeau à damiers.

Panis rentre donc chez lui avec 5 victoires au compteur et, surtout, un premier titre de champion. Vincent Beltoise termine quand à lui vice-champion et Ferrier troisième.

© Trophée Andros

© Trophée Andros

À propos de l'auteur :

Passionné d'automobile depuis l'âge de 3 ans. Fan du grand tourisme et de la monoplace, je débute en journalisme avec FranceRacing ! Mon rêve serait de rouler en GT !