Jack Aitken et Artem Markelov rejoignent Renault F1

2018-02-20T16:27:18+00:00mardi 20 février 2018|FIA F2, Formule 1|
  • Renault Sport F1 Jack Aitken Artem Markelov

Jack Aitken et Artem Markelov rejoignent l’équipe Renault F1. Le premier sera troisième pilote de l’équipe, le second le pilote d’essais.

Adversaires en FIA F2, coéquipiers en F1. Jack Aitken, membre de la Renault Sport Academy, et Artem Markelov héritent chacun d’un rôle au sein de l’équipe Renault F1.

Jack Aitken, troisième pilote Renault F1

Le pilote ART Grand Prix sera le troisième pilote de l’équipe en 2018. Il assure aussi le rôle de pilote de réserve.

« Il faudra surtout observer et apprendre. Cela me permet de me rapprocher de Nico et de Carlos, d’apprendre d’eux tout en observant l’équipe de course, les ingénieurs et l’organisation dans le moindre détail. Si on me le demande, je me ferais bien sûr une joie de m’installer dans le baquet, mais j’espère que tout se passera bien avec Nico et Carlos ! Dans le même temps, je dois poursuivre ma progression. J’assisterai aussi à tous les Grands Prix, sauf en cas de conflit avec la F2 », déclare Jack Aitken en parlant de son rôle.

Aussi, le pilote fera quelques essais pour l’équipe Renault au cours de l’année, sans donner plus d’informations.

« Je ne suis pas sûr de la date à laquelle je pourrais m’installer à son volant, mais je vais savourer chaque instant le moment venu ! C’est déjà quelque chose de piloter une F1, alors une F1 contemporaine… Ce sera forcément excitant. Je n’ai pas encore piloté de voiture hybride, encore moins celles répondant aux nouveaux règlements depuis 2017. Je suis donc impatient. Cet été, j’essaierai la R.S.16 et je ne dirai jamais non si on me propose de rouler en F1. J’ai déjà entouré la date dans mon calendrier ! », explique-t-il.

Artem Markelov, pilote d’essais Renault F1

Pour le vice-champion FIA F2 2017 et pilote Russian Time cette saison, il aura le rôle de pilote d’essais et de développement pour l’écurie française.

« Je suis très heureux de rejoindre une écurie telle que Renault Sport Formula One Team. C’est un immense honneur d’être nommé pilote de développement et d’essais. Ma priorité sera de travailler au simulateur et de participer de mon mieux au développement de la Renault R.S.18. J’ai bon espoir de pouvoir délivrer en piste de bonnes performances et j’espère que l’équipe sera satisfaite de mon travail. Mon objectif est la F1, et même si je n’y suis pas encore, il y a des étapes à franchir et celle-ci est vraiment importante. Renault est un excellent constructeur qui a aidé de nombreux pilotes à rejoindre la F1 », déclare-t-il.

Quant à son programme avec l’équipe F1, les derniers détails ne sont pas encore finalisés.

« Nous sommes toujours en train de le finaliser, mais j’observerai et j’apprendrai beaucoup. Je serai prêt à prendre le volant une fois le moment venu. Aussi, je participerai au programme simulateur de l’usine afin d’accélérer le développement de la Renault R.S.18. Je vais devoir faire rapidement connaissance avec la voiture et m’adapter au mieux dans mon intérêt et celui de l’équipe. Poursuivre mon apprentissage est très important et je tenterai de progresser chaque jour », ajoute-t-il.