Limitation à 10 équipes de F1 pour les Accords Concorde ?

Les Accords Concorde actuels arrivent à échéance fin 2025, et pour la prochaine période les 10 équipes actuelles aimeraient limiter le plateau F1 à seulement... 10 places contre 12 aujourd'hui.

Dans les Accords Concorde actuels, il y a techniquement la place d'accepter l'inscription de 12 écuries sur la grille de départ. Bien que depuis la disparition de l'écurie Caterham fin 2014 pour ramener la grille à 10 équipes en 2015 avec Marussia baissant le rideau à la fin de cette même année pour être remplacée par la structure américaine Haas dès 2016, le plateau de la F1 n'a plus connu de saisons au-delà des 20 monoplaces sur les grilles de départ.

Les Accords Concorde bientôt limités à 10 écuries en F1 ?

Pourtant l'intérêt de la F1 a toujours existé pour les nouveaux entrants et même avant la bulle spéculative créée par Netflix et Drive to Survive (China F1 Racing, Panthera Team Asia). Il y a eu de nombreux acteurs qui ont manifesté une envie de rejoindre les grilles de la F1 (HitechGP, Formula'Equal ou encore LKYSUNZ) avec bien souvent des projets peu crédibles pour s'aligner ou perdurer dans le paddock de la F1.

Mais dernièrement, la seule candidature réellement sérieuse est celle d'Andretti, retenue par la FIA mais rejetée par la FOM dans un premier temps, laissant néanmoins un créneau ouvert pour 2028.

Et même si la FIA souhaitait initialement ajouter deux écuries sur les grilles, seule la candidature d'Andretti-Cadillac était réellement sérieuse. Mais, la FOM qui gère les droits commerciaux de la discipline, en consultation et en accord avec les dix équipes engagées, n'a pas souhaité donner le feu vert à la structure américaine. Disons que diviser un gâteau en onze, plutôt qu'en dix, le calcul est rapidement fait, alors que l'ajout d'Andretti pourrait profiter à la discipline et augmenter sa valeur, sinon ses recettes et ses bénéfices...

Signés pour une durée de 5 ans, les nouveaux Accords Concorde pourraient donc réduire la voilure à 10 équipes au maximum alignées sur la grille de départ. C'est ce qu'a rapporté le journaliste britannique Joe Saward, ce faisant, les nouveaux aspirants devraient automatiquement passer par le rachat d'une équipe existante. Et mécaniquement cela créerait une nouvelle bulle spéculative de la valeur des équipes, aujourd'hui estimées entre 1 milliard pour celles du fond de tableau et presque 4 milliards pour les top teams.

Et dans l'absolu, si jamais cette résolution de limitation à 10 équipes n'est pas votée, la prime anti-dilution qu'une nouvelle équipe entrante doit s'acquitter devrait être revue à la hausse par rapport aux 200 millions de dollars demandés aujourd'hui (le triple de cette somme a souvent été évoqué). Ces nouveaux Accords Concorde qui entreront en vigueur dès 2026 jusqu'en 2030 seront signés avant la fin de cette année.

© Mark Thompson/Getty Images

Gaël Angleviel

Mon aventure avec les sports mécaniques commence au Monte-Carlo 1987. De rédacteur à auteur, l'écriture est le moteur de ma passion.

Partager

Articles récents

Record d'audience historique sur CANAL+ pour Monaco

Charles Leclerc est enfin parvenu à décrocher la victoire à domicile au Grand Prix de…

%

GP d'Italie 2024, le programme du week-end MotoGP

Une semaine après le Grand Prix de Catalogne, remporté par Francesco Bagnaia, les pilotes MotoGP…

%

Fabio Quartararo inscrit des points en Catalogne

Fabio Quartararo a connu un week-end en Catalogne en dents de scie. Après une qualification…

%

Week-end compliqué pour Johann Zarco en Catalogne

Le week-end sur le circuit de Barcelone, en Catalogne, n'a pas été le meilleur pour…

%

Les statistiques MotoGP du GP de Catalogne 2024

Francesco Bagnaia a remporté le Grand Prix de Catalogne, couru sur le circuit de Barcelone.…

%

Indy 500 : Newgarden conserve son titre à Indianapolis

La 108ème édition des 500 miles d'Indianapolis a débuté avec 4 heures de retard à…

%