6h Fuji, Qualifs : Le doublé écrasant des Toyota

Sur une piste gras mouillée, Toyota n'a donné que des miettes à ses adversaires. Kamui Kobayashi a réalise la pole position à domicile en 1'27"794 sur la Toyota #7 devant Brendon Hartley sur la #8 qui a été relégué à 6 dixième du meilleur.

Les Porsche Penske se sont montrés à l'aise avec le 3e et 4e meilleur temps alors que c'est la déception pour Ferrari et surtout pour Peugeot. Phil Hanson a réalisé la pole en LMP2 pour United tandis que Ken Keating a placé sa Corvette sur la premier place en LM GTE Am.

6H Fuji : Toyota et les autres

A domicile, Toyota n'a pas bronché dans cette séance de qualification avec le doublé pour la marque japonaise sur son circuit. Très à l'aise dans cette exercice, Kamui Kobayashi sur la #7 a réalisé la pole avec un temps de 1'27"794, à plus de 6 dixièmes de Brendon Hartley sur la voiture sœur.

Pour la petite info, sachez que le chrono de Kobayashi est à 2s du temps de Kenta Yamashita, réalisé en 2021 sur la Supra GT500 en 1'35"764. La pluie arrivant en toute fin de séance n'a pas permis la réalisation d'un dernier tour rapide. La belle surprise vient des Porsche.

Plus en retrait sur l'exercice durant les manches précédentes, les Porsche Penske ont bien fait chauffer leurs pneus en début de séance. Kevin Estre réalise le 3e chrono sur la #6 tandis que Fred Mako a fait le 4e temps sur la #5.

© Toyota Gazoo Racing

Les Ferrari ont eu toutes les peines du monde à exploiter les pneus et n'ont pu faire mieux que la 6e et 7e place. Chez Peugeot, malgré des séances d'essais plutôt correct, c'est un peu la douche froide. Dés le début de séance, on a même failli avoir un accrochage entre l'une d'entre elle et les Ferrari dans la ligue après une incompréhension.

Malgré des conditions de pistes qui auraient du les avantager, Mikkel Jensen sur la #93 n'a fait que le 10e temps à 2.1 de la pole. C'est encore pire pour la #94 de Loic Duval qui a terminé à l'avant dernière position à 4s de la pole !

En LMP2, les United ont dominés cette qualification avec la pole de Phil Hanson sur la #22 en 1'32"182 devant Louis Deletraz sur la WRT #41 pour seulement 0.091s ! C'est pourtant Oliver Jarvis sur la #23 qui s'était hissé en première place durant une bonne partie de la séance après avoir mieux fait chauffer ses pneus que ses adversaires. L'anglais se classera au final en troisième place à 0.271 de son coéquipier.

Les écarts sont plus grands derrière avec la quatrième place de Pietro Fittipaldi sur la JOTA #28 à 6 dixièmes du meilleur temps. Gaby Aubry était bien lancé dans cette séance avec la Vector Sport mais un blocage de roue dans le freinage du premier virage ne lui a pas permis d'améliorer son temps.

Il termine tout de même 6e. C'est la soupe à la grimasse chez Prema qui n'a pu faire mieux que 8e pour la #9 de Viscaal et 10e pour la #63 de Caldarelli. L'équipe italienne a du mal à performer depuis les 24h du Mans.

© Oreca

Les LM GTE Am ont commencé la séance sur une piste légèrement humide. Si quelques voitures ont pris la piste en pluie, il s'est vite avéré que les pneus slicks étaient la meilleure solution. Dans ces conditions, les temps tombent tour après tour jusqu'au deux tiers de la séance ou la piste est devenu totalement sèche.

C'est l'expérimenté Ben Keating sur la Corvette #33 qui fait la pole en 1'38"338, à seulement 0.035s de Sarah Bovy sur la Porsche #85 des Iron Dames. La surprise vient de ce bon vieux Satoshi Hoshino.

Plus habitué à faire des têtes à queues, le japonais surprenant à domicile en réalisant le 3e meilleur temps en 1'38"875, à 5 dixièmes de Bovy ! Al Harthy avait bien débuté la séance en se positionnant aux avant postes mais il n'a pas pu faire mieux que le 10e chrono. Sans doute que le pilote d'Oman était en réglage pluie.

© Corvette Racing

Guillaume Vachey

Partager

Articles récents

Ce drone est deux fois plus rapide qu'une F1

Red Bull Racing a publié une vidéo filmée à partir d'un drone pour sa journée…

%

La saison 2024 de FIA F2 vue par Bruno Michel

La saison 2024 de FIA F2 marque l’introduction d’une nouvelle monoplace et un plateau attrayant…

%

Liberty Media, propriétaire de la F1 et du MotoGP ?

Récemment, le journal économique espagnol Expansión révélait des discussions entre Liberty Media et Bridgepoint, actionnaire…

%

Les pilotes Alpine concèdent que l'équipe est en retrait

Le début de saison 2024 d'Alpine F1 Team sera-t-il aussi compliqué que celui de McLaren…

%

Prologue WEC Qatar, Jour 2 : les Porsche Penske succèdent aux JOTA

Le Prologue du FIA WEC au Qatar se termine avec une nouvelle fois des Porsche…

%

Bahreïn : les échos du paddock

Les équipes n'ont pas quitté Bahreïn depuis les essais hivernaux, et le premier grand prix…

%