L'Alpine A424 va débuter ses essais sur piste début août

Présentée le 9 juin dernier en préambule des 24 Heures du Mans, l'Alpine A424 va effectuer ses premiers tours de roues début août en vue de préparer sa saison 2024 en FIA WEC.

Après un interlude d'une saison en LMP2, les équipes de Philippe Sinault vont retrouver la catégorie reine avec leur prototype LMDh Alpine A424. Cette dernière a déjà effectué un premier démarrage de son moteur et s'apprête à prendre la piste en ce début de mois.

L'Alpine A424 pour ses premiers tours de roues

Après la maquette présentée aux 24 Heures du Mans, l'Alpine A424 va enfin faire ses premiers tours de roues. Après un premier démarrage le 5 juillet dernier de son moteur Mecachrome V6 3,4l turbo hybride, il est temps de passer aux essais dynamiques de l'auto.

Durant l'été, Alpine va poursuivre son programme de développement avec les premiers retours de la piste. Un déverminage est programme début août pour valider le concept dans sa globalité, et plus tard dans la deuxième moitié du mois d'août avec les derniers ajustements esthétiques et aérodynamiques.

© Alpine - A424

Pour rappel, Alpine a fait confiance à ORECA pour le châssis, Mecachrome pour le bloc moteur, et l'équipe Signatech de Philippe Sinault pour l'opérationnel avec l'assistance des ingénieurs d'Alpine Racing. S'en suivra le processus d'homologation de la voiture avant que l'Alpine A424 ne soit prête pour ses débuts en compétition le 2 mars 2024 pour la première manche au Qatar.

Bruno Famin, Directeur Alpine Motorsports

Nous sommes véritablement impatients d’assister aux premiers tours de roues de l’Alpine A424. Elle prendra véritablement vie en piste après des mois de travail acharné en coulisses de la part des équipes d’Alpine Racing aux côtés de nos partenaires. Le programme suit son cours avec le premier fire-up ainsi que nos premières séances au simulateur selon le planning initial.

Nous entrons maintenant dans une phase où le but est de comprendre notre package pour le mettre au point, le fiabiliser, l’optimiser dans tous les domaines et évaluer les différentes options techniques. Les étapes déjà accomplies ne représentaient que les premiers jalons et le plus gros du travail reste à fournir. Les équipes d’Alpine Racing et de Signatech vont dorénavant mettre à profit leurs compétences reconnues afin de lancer ce développement crescendo au fil de l’été et après.

© Alpine - A424

Gaël Angleviel

Mon aventure avec les sports mécaniques commence au Monte-Carlo 1987. De rédacteur à auteur, l'écriture est le moteur de ma passion.

Partager

Articles récents

Ce drone est deux fois plus rapide qu'une F1

Red Bull Racing a publié une vidéo filmée à partir d'un drone pour sa journée…

%

La saison 2024 de FIA F2 vue par Bruno Michel

La saison 2024 de FIA F2 marque l’introduction d’une nouvelle monoplace et un plateau attrayant…

%

Liberty Media, propriétaire de la F1 et du MotoGP ?

Récemment, le journal économique espagnol Expansión révélait des discussions entre Liberty Media et Bridgepoint, actionnaire…

%

Les pilotes Alpine concèdent que l'équipe est en retrait

Le début de saison 2024 d'Alpine F1 Team sera-t-il aussi compliqué que celui de McLaren…

%

Prologue WEC Qatar, Jour 2 : les Porsche Penske succèdent aux JOTA

Le Prologue du FIA WEC au Qatar se termine avec une nouvelle fois des Porsche…

%

Bahreïn : les échos du paddock

Les équipes n'ont pas quitté Bahreïn depuis les essais hivernaux, et le premier grand prix…

%