A chaque nouveau Président des États-Unis, la voiture présidentielle est modernisée. L'actuel pensionnaire de la Maison Blanche ne déroge pas à la règle, voici le nouveau modèle Cadillac One "The Beast".

C'est Cadillac, propriété de General Motors, qui détient le contrat de fourniture de la limousine présidentielle.

"The Beast", la nouvelle limousine est arrivée

"The Beast" (la Bête), c'est le surnom de la limousine présidentielle, ses caractéristiques justifient ce sobriquet. La nouvelle limousine ne fut pas prête pour l'investiture du 45e Président des États-Unis. Il dut donc utiliser l'ancien modèle, celle introduite par le Président sortant.
C'est en 2014 que le Service Secret a lancé la commande de cette nouvelle limousine. Le week-end dernier, dans une sortie publique à New York, le nouveau modèle Cadillac faisait son baptême.

Plus moderne que le modèle sortant, cette Cadillac One est extrapolée du modèle CT6 en est une version rallongée. Par rapport à la Cadillac CT6, la limousine présidentielle dispose d'une calandre différente et des optiques modifiés.
D'après les informations rapportées par Fox News, le contrat passé entre General Motors et l'État Américain est colossal. Une douzaine de limousines ont été livrées avec un prix unitaire d'un peu moins de 1,5 millions de dollars. Par conséquent le contrat signé représente environ 15,8 millions de dollars. Ce sont deux modèles qui ont fait leurs premiers tours de roues à New York.

Du camion à la limousine

Si c'est une version rallongée d'une Cadillac, elle ne reprend pas un modèle de production conventionnel. Son châssis est celui d'un camion ce qui amène son poids à 9 tonnes selon les estimations. Il s'agit de la voiture de production la plus blindée, ce qui impacte son poids en plus de son armement embarqué.

Remplaçant l'ancien modèle mis en service en 2009, on peut imaginer un arsenal plus moderne. Si l'on reprend les caractéristiques de l'ancien modèle, ces données sont pourtant toujours confidentielles. Ceci étant, on sait le niveau de blindage des portes, c’est presque 20 cm, elles sont si lourdes qu’elles ne peuvent s’ouvrir depuis l’intérieur. Les vitres, elles, mesurent 13 cm d'épaisseur.
La carrosserie et le châssis sont équipés de plaques résistantes aux bombes. Les vitres sont scellées pour éviter les attaques chimiques et bactériologiques, exceptée celle du chauffeur. Les pneus sont en kevlar à l’épreuve des balles, le roulage à plat est possible.

La voiture peut diffuser un écran de fumée, dégagé des gaz lacrymogènes ou encore électrifier les poignées pour repousser les assaillants. Le véhicule est également équipé d'une vision nocturne, une liaison permanente par les satellites militaires permet une localisation et une connexion à internet.

Agence tous risques...

Le véhicule est équipé entre autres, de réserves d’oxygène, l’habitacle peut être entièrement étanche et des poches de sang du groupe sanguin du Président sont présentes à bord. Sous le capot, un V8 logera pour déplacer le pachyderme qu’est la Limousine.
Aussi la motorisation est proposée en diesel sous les formes d'un puissant V8 6,6l Turbo de 445 ch et 1 234 Nm de couple. Ce sont les versions diesel qui sont utilisées pour des facilités à trouver ce carburant et maximiser la sécurité. En effet le diesel a la propriété d'être moins volatile que l'essence, ce qui diminue les risques d'explosions.

Cadillac est le fournisseur officiel des limousines de la Maison Blanche depuis 1993. Si les anciens modèles étaient basés sur des véhicules de série, comme la Fleetwood, la nouvelle « Cadillac One » dérive d’un gros utilitaire, le Chevrolet Kodiak.