Il faudra s'y habituer désormais, les constructeurs chinois feront partie du paysage automobile de demain. Pas seulement dans leurs contrées, mais également sur les Terres Occidentales. Certaines marques historiques appartenant déjà à des entreprises de l'Empire du Milieu. Ici, Iconiq Motors nous dévoile son concept de mini-van.

Le Monterey Car Week est un rassemblement de constructeurs automobile sous forme de festival, où l'on y découvre chaque années des pépites, des joyaux à quatre roues. Cette année c'est un monospace assez spectaculaire qui y fera ses débuts, surnommé le Iconiq Seven.

Seven Second

© W Motors - Fenyr SuperSport

© W Motors - Fenyr SuperSport

Iconiq Motors est une société chinoise qui a recruté ses designers chez la concurrence, W Motors. Pour ceux qui ne connaissent pas W Motors (on les excusent), c'est une marque libanaise ayant produit 2 supercars exclusives. La première fut la Lykan Hypersport, vue au salon du Qatar en 2013 et dans Fast & Furious 7 (celle qui plonge depuis les immeubles de Dubaï). La seconde est la démoniaque Fenyr SuperSport mue par un 6 cylindres Flat6 retravaillé par le préparateur allemand RUF (1000 ch et 1200 Nm de couple).

Bien que ce concept de mini-van soit l'œuvre d'anciens designers de W Motors, on y retrouve les lignes tendues et la signature lumineuse. Effectivement le dessin des optiques à l'avant n'est pas sans rappeler les sportives arabes. Les LED à la verticale et à l'horizontale sont la signature visuelle des super-sportives libanaises.

Du rêve pour la Chine

Pour l'heure Iconiq Motors n'a pas l'intention d'en faire la commercialisation en dehors de son territoire. Même si le modèle sera exposé pendant la semaine d'exposition au Monterrey Car Week, il sera aligné aux côtes de ses cousines du Moyen-Orient.