La Légende des rallyes, Walter Röhrl peut être fier de son dernier achat : une Porsche 356, qui a abandonné son 4 cylindres pour un Flat-6 d'origine de la 911 Turbo 930.

La Porsche 356 "3000 RR" a reçu le plus grand soin, le 3000 fait référence à sa cylindrée, le "RR" aux initiales de son nouveau propriétaire. L'histoire est assez folle. Le projet a été créé à l'origine par Viktor Grahser, un mécanicien aéronautique et l'un des membres fondateurs du Australian Porsche 356 Register (un club de passionnés et propriétaires de Porsche 356 en Australie), qui est rentré chez lui en Autriche avec non seulement cette Porsche 356 Turbo mais également deux autres 356.

Walter et sa Porsche 356 "3000 RR"

Viktor Grahser a gardé son projet 356/930 à l'intérieur d'un conteneur avec une autre 356 modifiée jusqu'à sa mort soudaine. La voiture était à l'origine un 356 B Roadster de 1959 avant qu'elle ne soit transformée avec le moteur six cylindres (Flat6) de 3,0l d'une 911 Turbo 930 de 1977.
L'ancien propriétaire ouvrait fréquemment les portes du conteneur juste pour être près de son projet en attente de finalisation, assis sur une chaise proche du conteneur. Il savait que la 356 turbocompressée nécessitait une restauration et quelques autres modifications pour briller à nouveau, mais malheureusement, il n'a jamais eu le temps de le faire.

Peu de temps après la mort de Grahser, les trois Porsche 356 ont été acquises par Rafael Diez de Diez Classic (préparateur allemand spécialisé dans la restauration de voitures), qui a presque immédiatement commencé à travailler sur la restauration et l'achèvement de son travail sur la 356 turbocompressée.
La voiture était déjà équipée d'ailes plus larges, le capot moteur comportait une paire de prises d'air tandis que l'extrémité avant était équipée d'une lèvre inhabituelle qui ressemblait à celle d'une Porsche 911 S.

Diez a terminé le travail de Grahser en convertissant la voiture avec une conduite à gauche, en effectuant beaucoup de travaux de carrosserie et de soudure, ainsi qu'en peignant la voiture entière entre autres. Elle est à présent finie en gris ardoise avec un intérieur rouge.

Lorsque Diez a demandé à Walter Röhrl de tester la 356 à moteur 930 Turbo, la légende du rallye était d'abord sceptique. "J'ai abordé ce 356 B Roadster converti avec ses pièces Turbo avec beaucoup de précaution. Il semblait que trop de choses avaient été modifiées. J'étais donc d'autant plus étonné de voir à quel point elle était parfaitement équilibrée dès le début du premier essai routier", a déclaré Röhrl.

"La lèvre basse à l'avant, le moteur lourd derrière, 260 ch, elle roule avec précision et en douceur, et c'est très amusant", a ajouté le double Champion du Monde des Rallyes. Le capot moteur du désormais baptisé 356 "3000 RR" porte désormais fièrement les quatre badges des victoires de Röhrl du Rallye Monte-Carlo. Malheureusement, Viktor Grahser n'a jamais vu sa "Super Porsche" terminée mais son histoire ne sera pas oubliée grâce à nul autre que Walter Röhrl.