Blancpain GT, Circuit Paul Ricard : Bentley mène du début à la fin

Par |2019-06-04T06:42:26+02:00dimanche 2 juin 2019|BES|

Débutant en pole position, la Bentley #107 de Jordan Pepper, Steven Kane et Jules Gounon qui ont pris la victoire sous les étoiles au Castellet.

Les Six Heures du Circuit Paul Ricard sont toujours une course dramatique et spectaculaire avec un passage en nocturne. Cette année, c'est la Bentley #107 du team M-Sport qui donne une troisième victoire historique au constructeur anglais au Castellet.

Une première heure découpée

Au premier rang de la grille, c'est la Bentley #107 pilotée par Jordan Pepper qui part en pole position devant Maro Engel au volant de la Mercedes #4. Cependant, lorsque le drapeau vert fut donné, la Mercedes a pu devancer la Bentley qui a eu un départ hésitante.

En outre que le départ, la première heure de la course fut marqué par de nombreux incidents et des coupures Safety Car. En effet, la première intervention s'est produite lorsque Rob Smith dans la Bentley Team Parker a touché l'arrière de l'Audi de Dries Vanthoor qui est ensuite venue frapper la Ferrari #444 de Florian Scholtze. Les deux voitures sont ensuite sorties de la piste et sont rentrées dans le mur à la fin de la ligne droite du Mistral.

Seulement un tour après, la course a repris, l'Audi #55 touche la Lamborghini #78 au virage du lac. La course a alors encore une fois été neutralisée par un Full Course Yellow. Avec la course ralentie, certaines voitures comme la Ferrari #72 du SMP Racing et la Lamborghini #563 ont pu remonter dans le classement en passant par les stands.

Blancpain GT series, action, start

Blancpain GT series, action, start

Un milieu de course autant plus intense

Durant la partie centrale des six heures de la course, les pilotes ont eu la chance de pouvoir trouver leurs rythmes et le classement s'est légèrement stabilisé.

Cependant, lorsque la Ferrari #33 pilotée par Manuel Lauck s'est arrêtée au bord du circuit, les commissaires ont du ressortir la Safety Car. Cette neutralisation a animé la course encore une fois car la Porsche #98 du ROWE Racing est entrée aux stands. A la sortie par contre, Romain Dumas n'a pas respecté les lignes blanches et a reçu un drive-through. Cette pénalité n'influencera pas les résultats de fin de course car l'équipe a été forcée d'abandonner la course avec une voiture endommagée.

Depuis cette troisième neutralisation, la Bentley #107 et la Lamborghini #563 en première et deuxième places respectives ont vu l'écart s'agrandir mais la Lamborghini a vite trouvé son rythme afin de rattraper Kane et passer devant la Bentley sur la ligne de départ. Avec des pneumatiques plus fraîches, Andrea Calderelli a pu gérer l'écart entre sa Lamborghini et la Bentley en seconde position jusqu'aux arrêts de ravitaillement suivants.

Avec trois heures restants, un surplus de débris en piste a provoqué une quatrième neutralisation de la course. L'équipe M-Sport a pris l'opportunité de ravitailler la #107 en essence et en pneumatiques qui a repris la première place suite à l'arrêt de Caldarelli seulement cinq tours avant. En effet, la Lamborghini n'a pas seulement perdu la première place, elle est redescendue en sixième position derrière la Ferrari #72, l'Aston Martin #59, la Porsche #54 qui s'était retrouvée à plus d'un tour derrière les leaders avec deux heures de course complétés, et l'Aston Martin #76.

188 Garage 59, Alexander West (SWE), Chris Harris (GBR), Chris Goodwin (GBR), Aston Martin Vantage AMR GT3, action

Les dernières heures de course en nocturne

Le couché du soleil fut officiellement annoncé à 21h10, soit avec 2 heures et 51 minutes restantes dans la course. Ainsi, une bonne partie de cette course de six heures au Castellet fut sous la lumière des étoiles.

Malheureusement, avec la nuit est arrivé l'abandon de la seule Lexus RCF GT3 de la course de Tech 1 Racing et Fabien Barthez Competition. En effet, des problèmes mécaniques ont provoqué l'arrêt de la Lexus.

Avec 2 heures restantes, les écuries ont effectué leurs derniers changements de pilotes. En effet, pour la fin de la course, ce sont les pilotes les plus rapides de chaque trio qui sont mis au volant afin de bien finir la course. L'arrêt au stands de Bentley #107 qui a mené la majorité de la course, fut plutôt longue suite à un problème avec un écrou de roue. Ainsi, la Ferrari #72 du SMP Racing pilotée par Miguel Molina pour les dernières heures a pris la tête de la course donnant du boulot à Jules Gounon pour rattraper son adversaire.

Cependant, Molina a subi une pénalité après une erreur de procédures aux stands. Gounon a repris la première place et c'est la Lamborghini #563 et l'Aston Martin #76 qui ont pris les places du podium avec 1 heure et demie de course restante. La Ferrari est ressortie de sa pénalité en quatrième position à dix secondes de la voiture devant elle.

Malgré l'échelonnement des arrêts de chaque voiture, le début de la dernière heure de course fut marqué par l'arrêt de ravitaillement de toutes les voitures. Ainsi, le sprint final jusqu'au damier débuta avec la Bentley #107 en tête devant le groupe de la Ferrari #72, l'Aston Martin #76 et la Lamborghini #563 avec la Bentley #108 à la chasse des position du podium.

Les résultats de fin de course

Rapprochement des voitures de la deuxième jusqu’à la sixième position, mais le classement n’a pas changé jusqu’aux dernières minutes de la course. En effet, après avoir suivi Kirchoffer pendant presque une heure, Mapelli a pu passer devant l’Aston Martin #76 et est parti à la chasse de Miguel Molina du SMP Racing Team.

Ainsi, c’est la Bentley #107 qui remporte une victoire dominante à plus de 20 secondes devant la Ferrari #72 du SMP Racing Team suivi de près par la Lamborghini #563. L’Aston Martin Vantage GT3 de Alex Lynn, Marvin Kirchhöfer et Jake Dennis termina en quatrième place et c’est la deuxième Bentley #108 qui complète le top cinq. Cette victoire marque la troisième pour Bentley qui est la première marque à gagner la course des six heures du Castellet autant de fois.

En onzième position du classement général, sont les vainqueurs de la catégorie Silver Cup de l’équipe AKKA-ASP, Felipe Fraga, Nico Bastian et Timur Boguslavskiy avec leur Mercedes AMG GT3. En effet, Fraga a pu prendre la tête de la catégorie en doublant Ivan Pareras dans les dernières 10 minutes de la course.

En catégorie Am, l’Aston Martin #188 du Garage 59 a pu non seulement gagner la course mais a fini devant tous les concurrents en catégorie Pro-Am. Derrière la Vantage pilotée par Chris Harris, Alexander West et Chris Goodwin fut la Lamborghini du Barwell Motorsport qui n’a pas pu continuer son accoutumance en gagnant sa cinquième course d’affilé.

Enfin, dans la catégorie Pro-Am, la Mercedes du AKKA-ASP avec un groupe de pilotes 100% Français de Jim Pla, Mauro Ricci et Jean-Luc Beaubelique a controlé la course.

Blancpain GT series, action, race, firework

Nous utilisons les cookies afin d’améliorer l’expérience de nos lecteurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargés et stockés sur votre appareil. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir + OK

Google Analytics

_gid _ga _gat Ce site utilise des cookies de Google Analytics. Ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.

Google Adsence

IDE AdSense utilise des cookies afin d'améliorer l'efficacité de la publicité. Il en existe de plusieurs types, avec des applications variées. Ils peuvent permettre, par exemple, d'optimiser la pertinence des annonces, d'améliorer les rapports sur les performances des campagnes et d'éviter la rediffusion d'annonces déjà vues par l'utilisateur.Les cookies eux-mêmes ne contiennent aucune information personnelle.

Alexa Analytics

__auc __asc Ce cookie est utilisé pour collecter des informations sur le comportement du consommateur, qui sont envoyées à Alexa Analytics à titre statistique uniquement.

CloudFlare

_cfduid Notre site Web et notre service utilisent des cookies et d'autres technologies similaires afin de vous fournir un meilleur service et d'améliorer globalement notre site Web. Par exemple, nous pouvons utiliser des cookies pour vous diriger directement vers la partie appropriée de notre site Web, en indiquant que vous êtes un visiteur assidu.