Audi Sport a présenté son buggy électrique, le RS Q e-tron pour le Dakar 2022 avec les 3 duos de pilotes Mattias Ekström/Emil Bergkvist, Stéphane Peterhansel/Edouard Boulanger et Carlos Sainz/Lucas Cruz.

Audi veut être le premier constructeur à utiliser une transmission électrifiée associée à un convertisseur d'énergie efficace pour se battre pour la victoire finale contre des concurrents à motorisation conventionnelle et thermique pour le rallye-raid le plus difficile au monde : le Dakar.

RS Q e-tron, l'arme électrique d'Audi Sport

"Le quattro a changé la donne dans le championnat du monde des rallyes. Audi a été la première marque à remporter les 24 heures du Mans avec un groupe motopropulseur électrifié. Maintenant, nous voulons inaugurer une nouvelle ère au Rallye Dakar, tout en testant et en développant davantage notre technologie e-tron dans des conditions extrêmes ", déclare Julius Seebach, directeur général d'Audi Sport GmbH et responsable du sport automobile chez Audi. "Notre RS Q e-tron a été créée sur une feuille blanche en un temps record et est synonyme de Vorsprung durch Technik (L'avance par la technologie)."

Les caractéristiques du rallye Dakar posent des défis particuliers aux ingénieurs. L'épreuve marathon dure deux semaines et les étapes quotidiennes font jusqu'à 800 kilomètres de long.

"C'est une très longue distance", déclare Andreas Roos, responsable du projet Dakar chez Audi Sport. "Ce que nous essayons de faire n'a jamais été fait auparavant. C'est le défi ultime pour un groupe motopropulseur électrique."

© Audi Sport / Julius Seebach

Un système de transmission innovant

Comme il n'y a pas de possibilités de recharge dans le désert, Audi a choisi un concept de recharge innovant : À bord de l'Audi RS Q e-tron, on trouve le moteur TFSI hautement efficace du DTM. Il fait partie d'un convertisseur d'énergie qui charge la batterie haute tension pendant la conduite.

Comme le moteur thermique fonctionne dans la plage particulièrement efficace comprise entre 4 500 et 6 000 tr/min, la consommation spécifique est nettement inférieure à 200 grammes par kWh.

Audi RS Q e-tron

La chaîne cinématique de l'Audi RS Q e-tron est électrique. Les essieux avant et arrière sont tous deux équipés d'une unité moteur-générateur (MGU) provenant de l'actuelle voiture de Formule E Audi e-tron FE07 qui a été développée par Audi Sport pour la saison 2021. Seules des modifications mineures ont dû être apportées pour utiliser le MGU dans le Rallye Dakar.

Un troisième MGU, de conception identique, fait partie du convertisseur d'énergie et sert à recharger la batterie haute tension pendant la conduite. En outre, l'énergie est récupérée lors du freinage. La batterie pèse environ 370 kilogrammes et a une capacité d'environ 50 kWh.

Audi RS Q e-tron

"La batterie est également un développement propriétaire que nous avons réalisé avec un partenaire ", explique Stefan Dreyer, responsable du développement chez Audi Sport pour les projets de sport automobile. "En tant qu'ingénieurs, nous voyons fondamentalement un potentiel de développement dans chaque composant."

"Mais en ce qui concerne le système de transmission, nous avons déjà atteint une efficacité système de plus de 97 % en Formule E. Il n'y a plus beaucoup de marge d'amélioration. La situation est tout autre en ce qui concerne la batterie et la gestion de l'énergie."

"C'est là que réside le plus grand potentiel de développement de l'électromobilité en général. Ce que nous apprenons du projet extrêmement difficile du Dakar sera intégré dans les futurs modèles de production. Comme toujours, nous travaillons également en étroite collaboration avec nos collègues du développement des voitures de route sur ce projet."

La puissance maximale du système de propulsion électrique est de 500 kW (670 ch). Les organisateurs n'ont pas encore décidé de la quantité de puissance qui pourra être utilisée pendant le Rallye Dakar. La chaîne de traction électrique offre de nombreux avantages. Les moteurs électriques peuvent être contrôlés avec une extrême précision, ce qui garantit une bonne maniabilité. En outre, l'énergie de freinage peut être récupérée.

Road to Dakar - Test Audi Sport

L'Audi RS Q e-tron n'a besoin que d'une seule vitesse avant. Les essieux avant et arrière ne sont pas reliés mécaniquement, comme c'est également le cas sur les véhicules électriques. Le logiciel développé par Audi prend en charge la répartition du couple entre les essieux et crée ainsi un différentiel central virtuel et librement configurable, ce qui a pour effet secondaire positif de pouvoir économiser le poids et l'espace qu'auraient nécessité des arbres de transmission et un différentiel mécanique.

Le look Audi que l'on verra ailleurs en sport auto ?

Visuellement, l'Audi RS Q e-tron diffère également de manière significative des prototypes du Dakar à moteur conventionnel. On pourrait même y voir le visage des futures Audi impliquées dans d'autres discipline, comme leur prochaine venue en LMDh (le programme Endurance impliqué dans le championnat américain IMSA et en FIA WEC).

"Le véhicule a une allure futuriste et comporte de nombreux éléments de design typiques d'Audi", explique Juan Manuel Diaz, chef d'équipe du design du sport automobile chez Audi. "Notre objectif était de symboliser 'Vorsprung durch Technik' et l'avenir de notre marque."

Road to Dakar - Test Audi Sport

Le prototype de l'Audi RS Q e-tron a fait ses premiers tours de roues au Neubourg au début du mois de juillet. Un programme d'essais intensif et les premières participations à des rallyes tout-terrain sont au programme d'ici la fin de l'année.

"Le calendrier de ce projet est extrêmement chargé et stimulant", déclare Andreas Roos. "Moins de douze mois se sont écoulés depuis le début officiel du projet. Nous avons dû commencer le développement alors que la réglementation relative aux véhicules à propulsion alternative n'était même pas encore finalisée."

"Et tout le développement a eu lieu pendant la pandémie du Covid-19. Il ne faut pas non plus sous-estimer cela. Ce que l'équipe a accompli jusqu'à présent est unique. Le lancement a été un moment très spécial pour tout le monde."

Road to Dakar – Test Audi Sport