Fernando Alonso serait fortement intéressé de participer aux 24 Heures de Daytona en janvier prochain. La course inaugurale du championnat IMSA serait une formidable mise en bouche pour le pilote espagnol qui espère participer aux 24 Heures du Mans.

Le but de Fernando Alonso est d’égaler Graham Hill, le seul pilote a voir remporté la Triple Couronne. Pour cela, il faut gagner le Grand Prix de Formule 1 (il l’a fait à 2 reprises), s’imposer aux 500 Miles d’Indianapolos (il a prouvé qu’il pouvait le faire en 2017), et gagner les mythiques 24 Heures du Mans.

Fernando Alonso de Daytona…au Mans

Fernando Alonso vient de confirmer sa prolongation de contrat en Formule 1 avec McLaren. L’écurie dirigée par Zak Brown sera motorisée par Renault en 2018, une gageure de motivation pour l’ibérique.
Mais dans l’escarcelle des écuries dirigées par Zak Brown, il existe également United Autosports qui aligne des Ligier JS P217. Il ne fait donc aucun doute que le pilote d’Oviedo a de grandes chances d’y être titularisé.

Les 24 Heures du Mans approchent…

Le but de ces 24 Heures de Daytona qui ouvre le championnat IMSA WeatherTech SportsCar Championship est de préparer les 24 Heures du Mans. La course inaugurale se déroule en janvier, un timing parfait pour Fernando Alonso qui ne pourra pas se libérer deux années consécutives pour l’Indy 500.

Le double Champion du Monde de F1 veut préparer Le Mans mieux que les 500 Miles d’Indianapolis. La future Super Saison du WEC proposera deux éditions des 24 Heures du Mans. Si l’espagnol n’y participe pas en 2018, il pourrait s’y aligner en 2019. Chez United Autosports il y retrouvera Will Owen, Lando Norris, Phil Hanson et Paul di Resta.