Depuis 1968 et l'apparition de Gold Leaf sur les pontons de la Lotus lors du Grand Prix de Monaco, nombreuses sont les entreprises qui ont apposé leur nom sur les monoplaces. Labatt's a rejoint la F1 en 1972.

La brasserie Labatt's a été fondée en 1847 par John Kinder Labatt, avec l'aide de Samuel Eccles, à London, en Ontario. L'aventure débute après le rachat de la brasserie London's Simcoe Street Brewery.

L'histoire de Labatt's avec la F1

Labatt's commence son aventure avec la F1 en 1972, comme sponsor titre du Grand Prix du Canada, qui se court à l'époque à Mosport. Malgré le changement sur le circuit de Montréal, la brasserie garde son rôle de sponsor-titre de la cours canadienne jusqu'en 1986, avant de se faire remplacer par Molson.

Grand Prix du Canada 1974 - Mosport Park

L'entreprise canadienne est également le sponsor personnel de Gilles Villeneuve. Cela vaut une belle anecdote au sujet de sa première victoire, au Canada, en 1978. Une vive passe d'armes entre le représentant de la maison Moët et Chandon ainsi que le représentant de la brasserie éclate au sujet de la bouteille présente sur le podium. Labatt's remporte la bataille et c'est une bouteille de Labatt's 50 qui est débouchée.

La brasserie Labatt's retrouve la F1 en 1990. Sponsor secondaire de l'équipe Williams, l'entreprise canadienne est également présente en F3000, où elle sponsorise l'équipe de Jackie et Paul Stewart. Jusqu'en 1993, la brasserie sera présente sur les voitures engagées par Frank Williams. La marque quitte l'équipe de Grove avant de la retrouver en 1996, soutenant le nouveau pilote de l'équipe Jacques Villeneuve. La marque s'affiche avec le pilote canadien jusqu'à la fin de la saison 1998.

La brasserie revient en F1 en 2003. Elle ne s'affiche pas sur une des monoplaces engagées sur la grille mais comme sponsor du Grand Prix du Canada. Via sa marque Bleue Dry, la brasserie est présente sur le circuit durant trois années.