Depuis 1968 et l'apparition de Gold Leaf sur les pontons de la Lotus lors du Grand Prix de Monaco, nombreuses sont les entreprises qui ont apposé leur nom sur les monoplaces. SEGA a débuté en F1 en 1993.

L'entreprise SEGA est fondée en 1960 par deux américains, Richard D. Stewart et Raymond J. Lemaire, qui ont fusionné leur société avec celle de Martin Bromley. La première console est conçue en 1983, sous le nom de SG-1000.

L'histoire de SEGA avec la F1

SEGA rejoint la F1 en 1993, en devenant sponsor de l'équipe Williams, alors motorisée par Renault. Alain Prost et Damon Hill en sont les pilotes. Le pilote français, revenu après une année sabbatique, remportera le titre cette année-là. SEGA sponsorise également le Grand Prix d'Europe en 1993 et prend le nom de "SEGA F1 European Grand Prix".

© Grand Prix Photo / John Townsend

Cela donne l'image d'Ayrton Senna (dont les espoirs de victoire étaient quasi nuls), le brésilien ayant produit une masterclass sur cette course détrempée jusqu'à brandir le trophée de l'hérisson bleu, Sonic (star de la marque japonaise) sur la première marche du podium (le trophée Sonic était une opération promotionnelle, le pilote brésilien a ensuite brandi le vrai trophée, une coupe plus conventionnelle).

Grand Prix d'Europe 1993 - Ayrton Senna avec les deux trophées

A noter que pour ce Grand Prix d'Europe 1993 à Donington, les Grid Girls étaient alors revêtues d'une tenue à l'effigie de Sonic. Quant aux pilotes Alain Prost et Damon Hill, ils avaient Sonic au sommet de leur casque pour toute cette saison 1993.

L'anecdote du Grand Prix d'Europe 1993 était que le pilote brésilien, Ayrton Senna, voulait se moquer du sponsoring de SEGA sur cette course (mais plus généralement sur la Williams). Il fit coller sur les pontons de la McLaren-Ford MP4/8, un sticker d'un hérisson écrasé... Senna allait prouver à SEGA que le héros supersonique c'était lui et pas son rival français ! A l'inverse, sur la saison 1993, Williams collait sur les flancs de son aileron arrière, un sticker "tête de mort" (celui de la pub "SEGA, c'est plus fort que toi") à chacune des victoires de l'écurie.

En 1994, SEGA disparait de la Williams pour rejoindre le casque de Pedro Lamy, pilote au sein de l'équipe Lotus, alors aux abois. Les logos de SEGA sont aussi visibles en amont des pontons de la Lotus 107C - Mugen-Honda. En 1996, à l'occasion d'un essai avec Minardi, SEGA figure sur le casque de João Barbosa. L'essai n'est pas allé plus loin.

SEGA fait une dernière apparition en 2002, avec l'équipe Jordan, lors du Grand Prix du Japon. Le fabricant de consoles se fait discret sur la monoplace partagée entre Benson & Hedges, sponsor-titre de l'équipe irlandaise depuis 1996, et DHL.