Le triste record de Nico Hülkenberg !

2017-09-17T16:38:22+00:00dimanche 17 septembre 2017|Formule 1|

Nico Hülkenberg est arrivé en Formule 1 en 2010 chez Williams. Il a depuis visité les écuries Force India, Sauber ou encore Renault mais n’a jamais pu monter sur le podium en 129 Grands Prix.

Un triste record qu’il détient désormais, anciennement détenu par un autre pilote allemand : Adrian Sutil et ses 128 Grands Prix.

Nico Hülkenberg, si proche, si loin

Le palmarès de Nico Hülkenberg aurait mérité d’être plus étoffé. Il commence sa carrière chez Williams, motorisée par Cosworth après le retrait de Toyota. Sa saison se solde pas les premiers points en Malaisie avec la 10ème place, tout comme en Grande Bretagne. Il fera encore mieux avec une 6ème place en Hongrie, 7ème à Monza et 10ème en Corée du Sud. Mais c’est à Interlagos sous la pluie qu’il parachève sa saison avec une pole position opportuniste sous la pluie. Son Grand Prix au Brésil s’achèvera avec une 8ème position finale.

Malgré ses bonnes performances, il n’est pas retenu par Williams au profit de l’argent de Pastor Maldonado. Sans volant de titulaire, il trouve refuge comme troisième pilote chez Force India. On le pensait perdu pour la discipline, mais ses bonnes séances d’essais chez Force India lui offrent une place de titulaire.

The « Hulk »

Celui que l’on surnomme « The Hulk » est un pilote de talent, c’est certain. Mais cantonné à sa position de titulaire chez Force India, il manquera l’occasion de prendre un baquet chez Ferrari. Après deux saisons chez Force India, il bascule chez Sauber en 2013 avant de revenir chez l’écurie indienne pour 3 nouvelles saisons. C’est à partir de 2017 qu’il décide de s’engager dans le projet Renault de retrouver les sommets de la F1.

Mais celui qui a triomphé en 2015 avec Porsche aux 24 Heures du Mans, s’est vu attribué un terrible record. Il en existe en Formule 1 qui sont peu enviables comme le plus grand nombre de courses sans aucun podium. Et donc, en ce Grand Prix de Singapour 2017, dans des conditions difficiles où il luttait pour le podium, sa mécanique en décida autrement. Après 129 départs en carrière, le pilote allemand devient celui qui comptabilise le plus de Grands Prix sans aucune saveur du Champagne. La série est en cours, il sera le seul à pouvoir enrayer rapidement ce record qui ne cessera de croître !