Les révélations de l'affaire de Daniel Ricciardo et son ex-manager

Par |2019-09-11T16:19:00+01:00mardi 10 septembre 2019|Formule 1|

Courant juillet, Daniel Ricciardo se retrouve dans la tourmente, son ancien manager le poursuivant en justice, pour le non-paiement de sa commission suite à la signature du contrat avec Renault.

Tout a commencé le 2 avril 2012, date à laquelle le premier contrat entre Glenn Beavis et Daniel Ricciardo a conclu. Cet accord prend en compte le management sportif et commercial du pilote australien ainsi que les représentations, promotions et conseils du pilote et d'autres activités complémentaires, notamment la recherche de sponsors, de partenaires ainsi que la négociation de contrat.
Le premier et principal point de discorde repose sur la rémunération de Glenn Beavis. Ce dernier indique être payé en pourcentage des revenus alors que Daniel Ricciardo rapporte un paiement fixe journalier de 750 livres. Le contrat original courait jusqu'au 31 décembre 2012 et a été renouvelé une fois, soit jusqu'au 31 décembre 2013.

Le 8 janvier 2014, dans une lettre de Glenn Beavis, l'accord original est modifié, sans avoir été initialement renouvelé. Cependant, le manager travaille toujours pour Daniel Ricciardo. Selon le manager, il n'y a pas eu de renouvellement du contrat d'origine, ce que la défense conteste en spécifiant qu'il y a eu un renouvellement jusqu'au 31 décembre 2014, qui n'a pas été signé par Daniel Ricciardo.
Glenn Beavis s'est fait payé des prestations par Whitedunes, société qui appartient au pilote australien. Entre 2013 et 2014, Glenn Beavis a reçu trois paiements de Whitedunes : 5 000 dollars en décembre 2013, ce qui représente le pourcentage du contrat de sponsoring conclu avec Qantas ; 8 000 dollars le 10 juin 2014 pour le même sponsor et 20 000 livres le 3 mars 2015 pour tout le travail effectué en 2013 et 2014, incluant les négociations de contrat avec Red Bull Racing. Mais le manager indique que les sommes perçues ne sont pas en adéquation avec l'accord d'origine.

Le 23 novembre 2014, les deux parties ont renégocié le contrat de management. Le 10 mars 2015, une réunion a lieu entre Glenn Beavis, les parents de Daniel Ricciardo et Joe Passione, ces derniers représentant Whitedunes. L'accord, qui prévoit pour toutes les prestations proposées par Glenn Beavis une rémunération de 225 000 livres par an, payés mensuellement, et une commission de 20% pour tous les nouveaux contrats négociés, est accepté par toutes les parties, ce qui est contesté ensuite par le pilote australien.

Le 6 avril 2015, le pilote australien annonce, via un mail à son manager, que ses parents ne représentent plus la société liée au pilote Red Bull.

Vers un nouvel accord entre Daniel Ricciardo et Glenn Beavis ?

Glenn Beavis indique qu'entre avril et juin 2015, les négociations ont commencé pour un nouvel accord entre les deux parties au sujet de l'aspect financier. Daniel Ricciardo confirme les discussions mais admet que ça ne concerne pas la renégociation de la rémunération décidée le 10 mars 2015.

Le 2 juin 2015, Daniel Ricciardo envoie un mail à Glenn Beavis pour lui notifier sa satisfaction sur la manière dont les choses fonctionnent. Le pilote australien affirme qu'il n'y avait pas de points financiers dans cet email.
Ce point est contesté par son ancien manager puisqu'il est question d'une rémunération entre 15 000 et 17 000 dollars par mois pour l'ensemble des prestations rendues, avec une possibilité de rompre le contrat avec un préavis d'un mois. Début juillet, Daniel Ricciardo approuve une augmentation de la rémunération de Glenn Beavis, à hauteur de 20 000 dollars par mois.

Le point de contestation entre les deux parties concerne la commission. Pour appuyer son argumentation, Daniel Ricciardo cite un email de son manager indiquant une commission de 15% sur ses salaires de pilotes et 20% sur ses contrats de sponsoring.

Nous utilisons les cookies afin d’améliorer l’expérience de nos lecteurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargés et stockés sur votre appareil. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir + OK

Google Analytics

_gid _ga _gat Ce site utilise des cookies de Google Analytics. Ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.

Google Adsence

IDE AdSense utilise des cookies afin d'améliorer l'efficacité de la publicité. Il en existe de plusieurs types, avec des applications variées. Ils peuvent permettre, par exemple, d'optimiser la pertinence des annonces, d'améliorer les rapports sur les performances des campagnes et d'éviter la rediffusion d'annonces déjà vues par l'utilisateur. Les cookies eux-mêmes ne contiennent aucune information personnelle.

Alexa Analytics

__auc __asc Ce cookie est utilisé pour collecter des informations sur le comportement du consommateur, qui sont envoyées à Alexa Analytics à titre statistique uniquement.

CloudFlare

_cfduid Notre site Web et notre service utilisent des cookies et d'autres technologies similaires afin de vous fournir un meilleur service et d'améliorer globalement notre site Web. Par exemple, nous pouvons utiliser des cookies pour vous diriger directement vers la partie appropriée de notre site Web, en indiquant que vous êtes un visiteur assidu.