L'écurie McLaren présente à son tour sa monoplace 2020, la MCL35 toujours motorisée par Renault et confiée à Carlos Sainz Jr. et Lando Norris pour la seconde année consécutive.

C'est toujours le Renault E-Tech 20, le V6 1,6l Turbo Hybride, qui anime la monoplace McLaren et ce, pour la dernière année de collaboration. En effet, en 2021, une ancienne alliance se reformera (avec plus de succès que celle avec Honda, on l'espère), McLaren et Mercedes ont signé pour une nouvelle aventure.

Voici la McLaren MCL35

C'est à Woking, au centre technologique de McLaren que la nouvelle monoplace a été présentée, la MCL35 succède à la MCL34, celle qui a permis au constructeur historique de revenir vers le devant de la scène. Bien qu'elle soit une écurie cliente de Renault, cette dernière a bien mieux réussi sa saison 2019 que le constructeur français en se classant au 4e rang du classement des écuries, une position de mieux que le Losange.

Au-delà de la réussite de la "nouvelle" formation McLaren, Carlos Sainz Jr. confirme le talent que l'on a aperçu dans le giron Red Bull (titulaire chez Toro Rosso de 2015 à 2017). L'espagnol a également participé à la bonne entente qui règne au sein de la formation de Woking, bien aidé par son jeune acolyte, Lando Norris. Le jeune pilote britannique de 20 ans est l'une des révélations de la saison passée.

Mais derrière toute cette nouvelle organisation, il y a un homme, en chef d'orchestre pour tenir cette maison, Andreas Seidl. Annoncé en janvier 2019 comme nouveau directeur de l'écurie, il a pris ses fonctions au mois de mai dernier et a rapidement imprimé sa marque au sein de la formation. Il a œuvré en F1 chez BMW Motorsport de 2000 à 2006 avant de passer chez Sauber jusqu'en 2009. Il rejoindra ensuite le programme Endurance chez Porsche avec le succès que l'on connait.