Pascal Wehrlein a tenté un retour en F1 en 2020 en approchant l'équipe Haas. Mais l'équipe américaine compte faire son choix entre Nico Hülkenberg et Romain Grosjean. 

Pascal Wehrlein n'a pas roulé en F1 depuis le Grand Prix d'Abu Dhabi 2017. Fort d'une saison en Formule E avec Mahindra, où il finit 12e du championnat, le pilote allemand a tenté de faire un retour en F1 en 2020. Il a approché l'équipe Haas, dont le motoriste est Ferrari. Pascal Wehrlein assure un rôle de pilote de simulateur pour la Scuderia.

Seulement, ce retour ne se fera pas au sein de l'équipe américaine qui compte choisir entre Romain Grosjean, son pilote actuel, et Nico Hülkenberg.

"Il était présent il y a quelques courses et il est venu me rendre visite et m'a demandé s'il y avait une possibilité. Je lui ai dit que malheureusement non pour la raison qu'il n'était pas en F1 depuis deux ans. Nous voulons quelqu'un qui a de l'expérience et qui est en F1 depuis longtemps'', déclare Günther Steiner dans le podcast Starting Grid.

Avantage Hülkenberg chez Haas ?

Nico Hülkenberg semble devenir de plus en plus le favori pour le second volant Haas. Le pilote allemand sera remplacé par Esteban Ocon chez Renault dès la saison prochaine. De son côté, Romain Grosjean, jugé inconstant par le team manager de l'équipe américaine, regarde les autres possibilités qui se présentent à lui.

"Il y a très peu d’opportunités pour moi en F1, alors je cherche ailleurs'', déclare le pilote Haas.

Un passage en Formule E serait envisagé par le pilote franco-suisse s'il ne trouve pas de volant en F1 pour la saison prochaine.

"C’est très différent de la F1, mais cela reste un championnat très compétitif avec de gros constructeurs et des équipes solides. J’aime aussi les courses d’endurance et j’aimerais un jour retourner au Mans, de préférence avec un grand constructeur'', explique Romain Grosjean.