Pierre Gasly : "j'ai un contrat avec Red Bull pour 2018''

2017-07-29T07:36:33+00:00samedi 29 juillet 2017|Formule 1, Formule E|
  • pierre-gasly-f1-red-bull

Pierre Gasly a accepté de répondre aux questions de France Racing sur son premier ePrix, son début de saison en Super Formula et son avenir en F1.

Son premier ePrix à New York

Comment s’est passé ton premier meeting en Formule E ? Qu’as-tu ressenti dans la monoplace ?

Pour moi, ça a été une bonne première expérience avec la Formule E. C’était mon premier week-end de course. C’était tout nouveau et ça change vraiment des voitures dans lesquelles j’ai roulé récemment que ce soit la Super Formula ou la F1. Il n’y a pas d’aéro, ce sont des pneus de série donc il y a forcément moins de grip. Les batteries rendent la monoplace plus lourde. En plus de ça, c’est un moteur électrique donc il est certain que le ressenti dans la voiture était un peu particulier. Il a fallu s’adapter. Mais c’était intéressant, c’est toujours bien de découvrir de nouvelles choses.

Quand on t’a proposé de remplacer Sébastien Buemi, as-tu tout de suite dit oui ou t’es-tu donné un temps de réflexion ?

DAMS a contacté Red Bull directement pour que je puisse remplacer Buemi. Helmut [Marko] m’a appelé pour me dire que j’allais faire une course de Formule E. C’est Red Bull qui nous donne notre programme. Je me suis dit que chaque opportunité était bonne à prendre, que c’était une expérience en plus avec une nouvelle voiture et que ça peut être intéressant.

Pierre Gasly Formule E e.DAMS

© Renault e.Dams

A la découverte de la Super Formula

Ta saison de Super Formula commence doucement à progresser. T’attendais-tu à vivre ça dans cette catégorie ou est-ce totalement différent de ce que tu as pu voir avec Stoffel Vandoorne ou d’autres pilotes ?

Je ne savais pas trop à quoi m’attendre. J’ai parlé avec Stoffel Vandoorne qui m’avait dit que c’était très différent de l’Europe. C’est éloigné de l’Europe, c’est une culture différente. Les équipes sont 100% japonaises. Donc, forcément, le contact est différent. Ça a été une découverte et ça l’est toujours. Tous les week-ends où je cours, je découvre de nouvelles choses. Ça a été un peu différent, je savais que ça allait être une aventure mais je ne savais pas trop à quoi m’attendre. J’essaie de prendre les week-ends au fur et à mesure, comme ils arrivent.

Quel avenir en F1 ?

Il y a énormément de rumeurs en F1. Celle où tu intègres Toro Rosso dès la Hongrie suite au départ de Carlos Sainz Jr chez Renault ; celle qui avance que Kvyat reste chez Toro Rosso et tu ne serais pas en F1. Dans une récente interview, tu indiques que tu pourrais avoir ta place chez Toro Rosso si Carlos Sainz venait à partir. Aujourd’hui de quoi est fait ton avenir ? As-tu une possibilité d’arriver en F1 ? As-tu la possibilité de continuer chez Red Bull même si tu n’es pas en F1 ?

Aujourd’hui, l’objectif est simple et clair, c’est d’être sur la grille dès l’année prochaine. J’ai 21 ans. J’ai gagné la 2L, j’ai fais 2e en 3.5 et j’ai gagné le GP2 en étant le 2e plus jeune champion derrière Rosberg. Pour moi, aujourd’hui, c’est clair, l’objectif est d’être en F1. C’est pour ça que je me bats tous les jours, et que je travaille, que je m’entraîne. C’est pour ça que j’ai la rage. J’essaie de faire le maximum tous les jours pour une seule chose, pour être sur la grille dès l’année prochaine.

Red Bull me soutient depuis 4 ans. Les pilotes qu’ils ont dans leur junior team, ils ont toujours essayé de les emmener au plus haut niveau. Helmut Marko essaie de faire le nécessaire pour me placer en F1. Après il y a aussi des questions de timing. Il n’a pas été bon pour 2017 et de mon coté, j’essaie de faire en sorte que ça soit bon pour l’année prochaine. Red Bull a investi sur moi, leur objectif, c’est de me placer. Faudra voir ce qu’il se passe sur les prochaines semaines. Aujourd’hui j’ai pris l’expérience dans toutes les catégories que j’ai pu faire. J’ai fini dans les 3 premiers jusqu’à aujourd’hui dans tous les championnats où j’ai roulé. L’objectif est simple pour 2018, je me sens prêt. Maintenant il faut juste que l’opportunité se présente.

Tu as un contrat avec Red Bull pour l’année prochaine ?

Oui j’ai un contrat avec Red Bull pour l’année prochaine.

Est-ce que Red Bull aurait la possibilité de te placer dans une autre équipe ?

C’est possible. Ils l’avaient fait avec Ricciardo (chez HRT). Toutes les options sont possibles. Après, ce n’est qu’un arrangement entre Red Bull et l’équipe concernée. C’est une option qui est possible. Dans l’immédiat, l’objectif à court terme est d’être chez Toro Rosso. Pour l’instant, on n’a pas réfléchi à d’autres scenarii possibles parce que c’est encore un peu tôt et qu’il va falloir attendre de voir ce qu’il se passe réellement et que les choses soient confirmées chez Toro Rosso parce que pour l’instant, tout n’est pas confirmé.