Lors de la présentation du Grand Prix de France au circuit Paul Ricard, Charles-Bernard Adreani a rencontré quatre personnalités du sport automobile. Découvrez les diverses réactions sur le retour de la F1 en France. 

Les propos ont été recueillis par CBAdreani/Agenda de l'Automobile (le site internet)

Patrick Tambay, maintenant commentateur des Grands Prix sur RMC, a participé à cinq Grands Prix courus sur le circuit du Castellet. Il a fini à deux reprises à la quatrième place, au volant de la Ferrari.

Grand Prix de France F1 : Patrick Tambay remercie Paul-Ricard

Renaissance du #GPFranceF1 en 2018 au Circuit Paul Ricard après dix ans d'absence : Patrick Tambay, né à Paris mais émigré sur la Côte d'Azur, fêtera son 69e anniversaire un jour plus tard, le lundi 25 juin.Furieusement gentleman capable de se transformer en gentleman furieux, c'est lui qui - le premier - avait lancé une pétition sur Facebook pour le retour du Grand Prix de France F1 au circuit Paul Ricard, et celle-ci réunit près de 5000 signataires. Pourtant l'auto n'était pas son sport de prédilection, disons que c'était plutôt le ski, alpin et nautique. Mais c'est en F1 que le double champion CanAm, que l'on vit aussi, notamment, aux 24 Heures du Mans chez Renault, Rondeau et Jaguar, fit sa carrière.Coup d'oeil dans le(s) rétro(s). En 1972, le cannois est lauréat de l'Ecole Renault-Elf-Winfield du circuit Paul Ricard. Suivent les championnats internationaux de Formule Renault et de F2, puis la Formule Un : 114 Grand Prix F1 au compteur, 5 pole positions, 2 victoires, et 9 podiums (4 fois 2e et 5 fois 3e). Successivement chez Ensign Ford, McLaren-Ford, Theodore-Ford, Ligier-Matra, Ferrari (Turbo), Renault (Turbo), Lola Haas-Hart (Turbo) et enfin Lola Haas-Ford (Turbo). Au coeur des arnées turbo donc, lors desquelles les pilotes avaient plus de mille chevaux dans le dos en qualifications et dont les jambes servaient "d'amortisseurs" en cas de choc frontal...Désormais le nom des Tambay brille sur les circuits grâce à Adrien, 26 ans, digne héritier de Patrick et de Dominique, pilote professionnel en DTM. En hiver il s'adonne aux courses sur glace, parfois un peu chaudes...Après Yannick Dalmas, Jean Alesi et Gilles Dufeigneux, cet émouvant entretien était le dernier de la série entamée avec ces Mousquetaires de l'Equipe de France F1. En attendant les prochains, le Plateau du Castellet est à l'heure de la moto, et du Bol d'Or dont les 24 heures programmées ce week-end - à lire demain sur l'Agenda de l'Automobile - sont redevenues un rendez-vous phare du circuit Paul Ricard.L'automobile n'est pas (encore) un sport olympique, mais forza Paris 2024 !Charles-Bernard Adreani / Agenda-Automobile.com#CBAdreani / Agenda de l'automobile / Groupe ConteurDeVitesse.comGrand Prix de France F1 #CircuitPaulRicard FIA #F1 Pirelli Ensign-Ford Marlboro McLaren Ford Theodore Racing Ligier-Matra Ligier-Matra Matra Sports Ferrari Scuderia Ferrari Renault Renault Sport Formula One Team Renault-Elf F1 The Turbo Era 1977-1985 Haas Lola Lola-Hart Lola-Ford #CanAm Classic Formula 1 & F5000 24 Heures du Mans Formule Renault Formula Renault Adrien Tambay DTM Bol d'Or PAGE Officielle Christian Estrosi #ChristianEstrosi Région Provence-Alpes-Côte d'Azur Patrick Tambay Patrick Tambay Patrick Tambay - The Ferrari Years Patrick Tambay Official Patrick Tambay -unofficial- Automobiles Jean Rondeau Jaguar Silk Cut Jaguar XJR-8

Publié par CBAdreani Full Throttle sur mercredi 13 septembre 2017

 

Gilles Dufeigneux est le directeur général du GIP (Groupement d'Intérêt Public) Grand Prix de France-Le Castellet. Ancien délégué interministériel aux grands évènements sportifs, il n'est pas à sa première bataille pour accueillir un événement de taille en France (on peut parler de l'Exposition Universelle de 2025 dont l'attribution sera décidée en novembre 2018).

Grand Prix de France F1 : "Super sexy", selon Gilles Dufeigneu...

Renaissance du #GPFranceF1 en 2018 au Circuit Paul Ricard, après dix ans d'absence : Gilles Dufeigneux, Directeur général du GIP (Groupement d'Intérêt Public) Grand Prix de France-Le Castellet au Circuit Paul Ricard, est un énarque qui a bien tourné - Promotion 2001, Nelson Mandela alias Madiba - et il revient avec bonheur en Provence. Bien qu'il trouve ce qualificatif "un peu péjoratif", M. Dufeigneux qualifie notamment volontiers le Grand Prix de France de "super sexy". On peut aussi dire - sans être dépréciatif - que le DG du GIP est sexy, chose rare pour un Préfet, et même un peu chaud au volant... Normal, il est breton, originaire de la Ville de Saint-Brieuc et Conseiller départemental à Vannes. Depuis février dernier, M. Dufeigneux dirige plutôt efficacement l'Equipe Grand Prix de France. Autant dire que Christian Estrosi a trouvé en lui le team manager qu'il fallait pour le renouveau de la F1 tricolore.Après Yannick Dalmas, Jean Alesi et Gilles Dufeigneux, prochaine et dernière interview de la série dès demain, avec un Patrick Tambay émouvant 😊 ! L'automobile n'est pas (encore) un sport olympique, mais forza Paris 2024 !Charles-Bernard Adreani / Agenda-Automobile.com#CBAdreani / Agenda de l'automobile / Groupe ConteurDeVitesse.comGrand Prix de France F1 Circuit Paul-Ricard FIA #F1 #CircuitPaulRicard Pirelli Gilles Dufeigneux Gilles #GillesDufeigneux, Christian Estrosi #ChristianEstrosi Mercedes AMG Petronas F1 Team Mercedes-AMG Mercedes-Benz Scuderia Ferrari Ferrari Red Bull Racing Red Bull Sahara Force India Formula One Team Sahara Force India F1 - Best Fans Williams Martini Racing Williams Martini Racing News McLaren Formula 1 Team McLaren Honda F1 Team Honda Scuderia Toro Rosso Haas F1 Team Haas F1 Fans Club Renault Sport Formula One Team Renault Renault Sport Sauber F1 Team Sauber F1 Pirelli Motorsport Ouest France Saint-Brieuc Ouest-France Vannes Région Provence-Alpes-Côte d'Azur

Publiée par CBAdreani Full Throttle sur Mardi 12 septembre 2017

 

Jean Alesi a fait ses débuts en F1 sur le circuit du Castellet. Pour sa première course, au volant de la Tyrrell, il réalise une belle prestation, finissant à la quatrième place. Il n'a pas le même succès l'année suivante, avec un abandon suite à un problème de différentiel. Il a été nommé le 30 juin Conseiller et ambassadeur du Circuit Paul Ricard et est extrêmement impliqué dans le développement et les nouveaux projets du site.

Yannick Dalmas a également roulé sur le Castellet. En 1988 et 1990, il mène tour à tour sa Lola et son AGS sur la piste varoise. Il a fini chacune des courses qu'il a couru sur le circuit français. Par la suite, il a été quadruple vainqueur des 24 Heures du Mans. Il est aujourd'hui un spécialiste de la sécurité au sein de la FIA.

Grand Prix de France F1 : Yannick Dalmas est chez lui au circu...

Renaissance du #GPFranceF1 en 2018 au Circuit Paul-Ricard, après dix ans d'absence : Yannick Dalmas est né au Beausset, il est donc le seul pilote de F1 qui puisse réellement se vanter d'être chez lui au circuit Paul Ricard qu'il a même vu sortir de terre sur le Plateau du Castellet. Yannick est notamment quadruple vainqueur des 24 Heures du Mans (1992, Peugeot 905; 1994, Porsche 962; 1995, McLaren F1 GTR; 1999, BMW V12 LMR), a été sacré champion du monde d'endurance en 1992, et il a disputé deux Grand Prix de France F1 au circuit Paul Ricard (1988, Lola-Ford, Larrousse F1; 1990, AGS-Ford, AGS Racing). Il est spécialiste de la sécurité au sein de la FIA.Prochaines interviewes : lundi, Jean Alesi enthousiaste 😜; mardi, Gilles Dufeigneux sexy... 😉, et mercredi Patrick Tambay émouvant 😊 !L'automobile n'est pas (encore) un sport olympique, mais forza Paris 2024 !Charles-Bernard Adreani / Agenda-Automobile.com#CBAdreani / Agenda de l'automobile / Groupe ConteurDeVitesse.comGrand Prix de France F1 #CircuitPaulRicard FIA #F1 Yannick Dalmas Peugeot Sport Peugeot 905 Peugeot Porsche 962 Porsche McLaren F1 GTR McLaren F1 BMW V12 LMR BMW M BMW 24 Heures du Mans Larrousse F1 AGS Formule 1 Le Beausset Circuit Paul Ricard Pirelli Gilles Dufeigneux Christian Estrosi Région Provence-Alpes-Côte d'Azur

Publiée par CBAdreani Full Throttle sur Samedi 9 septembre 2017