Grand moment de l'année avec les rumeurs de transferts, les premières signatures accompagnées des premiers mouvements mais voilà que cette saison, les têtes d'affiches assurent leur baquet. 

La nouvelle est tombée à l'ouverture du week-end anglais, Kimi Räikkönen reste chez Ferrari en 2017. Ce sera la quinzième saison de "Iceman" en F1. Ce choix peut surprendre certains et pourtant, il semble totalement logique. La faute à un marché des transferts de plus en plus bouché. Regardons de plus près cette histoire en voyant quels pilotes ont été cité pour le baquet de Räikkönen en 2017 : Daniel Ricciardo qui a un contrat ferme avec Red Bull jusqu'en 2018 ; Sergio Perez qui semble avoir une option ferme avec Force India en 2017 ; Valtteri Bottas qui semble promis à un avenir chez Williams ; Carlos Sainz Jr, qui s'est encore fait griller la priorité par Max Verstappen - la deuxième fois tout de même - et qui a été renouvelé par Toro Rosso. Qu'on se le dise clairement, il n'y a pas de candidats disponibles dignes de piloter pour Ferrari en 2017 si ce n'est le champion du monde 2007.

Il faut dire que la plupart des baquets ont été bloqués malgré la révolution aérodynamique qui se prépare si on en croit les spécialistes. Mercedes devrait, sauf surprise, continuer avec Lewis Hamilton et Nico Rosberg ; Red Bull a bloqué ses volants avec le duo formé depuis le Grand Prix d'Espagne composé de Daniel Ricciardo et Max Verstappen ; Ferrari a décidé de continuer avec Sebastian Vettel, sous contrat, et Kimi Raïkkönen ; Force India devrait continuer avec le duo Sergio Perez - Nico Hülkenberg... Si on regarde de plus près, les postes restant vacants ne sont pas si nombreux et si intéressants que cela.

Bottas Massa Williams 2016

Image : Getty

Il y a dans un premier temps Williams. Si Valtteri Bottas semble quasi certain d'être présent au sein de l'équipe de Grove la saison prochaine, le cas Felipe Massa semble encore incertain. Le pilote brésilien est en fin de contrat et négocie actuellement l'échéance de sa retraite. Certains le soupçonnent de négocier avec Renault aussi pour la saison prochaine mais nous y reviendrons dans un autre temps. Pour le remplacer, une liste non-exhaustive peut se constituer, même si aucun nom n'émerge dans la presse. On a dans un premier temps Paul di Resta, membre de l'équipe au poste de pilote de réserve. Il y a également Alex Lynn, actuel pilote GP2 et pilote de développement de l'équipe de Grove, ou encore Lance Stroll, actuel leader du championnat FIA F3 et également pilote de développement de l'équipe anglaise. Cependant, rien n'est fait et l'équipe a affirmé ne pas compter sur le marché des transferts pour constituer son futur line-up.

vandoorne gasly werhlein F1 2016

Image : Getty

Chez McLaren, le futur coéquipier de Fernando Alonso reste encore inconnu. Jenson Button est sur un siège éjectable malgré ses bonnes performances cette saison pour la bonne raison que Stoffel Vandoorne tape à la porte. Le champion GP2 2015 veut un volant en F1 et semble avoir d'autres options si McLaren décide de conserver le pilote britannique. Voilà un terrible dilemme pour Ron Dennis qui va devoir choisir entre un pilote d'expérience ou son jeune poulain qu'il ne veut pas laisser partir chez la concurrence.

Même cas de figure chez Toro Rosso où il ne reste qu'un baquet de disponible à l'heure actuelle. Si Carlos Sainz Jr a été confirmé, Daniil Kvyat, rétrogradé depuis le Grand Prix d'Espagne, n'est pas encore certain de son avenir, même si Franz Tost et Helmut Marko disent le contraire. Le seul candidat à pousser à la porte n'est autre que le français Pierre Gasly. Si la condition pour une montée en F1 reste le titre GP2, nul n'est à l'abri d'une surprise.

Esteban Ocon Renault F1 2016

Image : Getty

Enfin, le cas Renault. C'est l'équipe où les rumeurs vont bon train. Jolyon Palmer et Kevin Magnussen ne sont pas certains d'être présents la saison prochaine en F1. Outre Felipe Massa qui semble avoir tapé à la porte du constructeur français, il y a d'autres noms qui s'inscrivent sur la liste. Jenson Button en fait parti même si le pilote a déclaré vouloir finir sa carrière chez McLaren. Il y a aussi Esteban Ocon. Le jeune pilote français, membre de l'équipe Mercedes, serait en bonne position si on croit les dires de Frédéric Vasseur, team principal de l'équipe. Reste que le motoriste de Viry-Châtillon souhaite construire une équipe capable de gagner dans les prochaines années et qu'il faut un candidat capable de rester au sein de l'équipe pour la faire progresser.

Les cas Manor, Sauber ou encore Haas semblent se régler au fur et à mesure des annonces. La première devrait continuer avec Pascal Werhlein la saison prochaine si on en croit le pilote allemand ; la deuxième devrait continuer avec Marcus Ericsson dont les sponsors personnels sont liés au rachat de l'équipe suisse et enfin la dernière devrait continuer avec sa paire Romain Grosjean - Esteban Gutierrez. Bref, on l'aura compris, le changement ne sera pas pour maintenant en F1...