FFSA GT, Nogaro : L'Alpine A110 GT4 du CMR remporte la Course 1

Par |2019-04-21T18:17:02+02:00dimanche 21 avril 2019|FFSA GT|

La reprise du Championnat de France FFSA GT se déroule sur le circuit de Nogaro dans le Gers. Pour cette première course, le duo Michal / Guilvert s'élancera en pole position.

Quelques gouttes se sont invitées à quelques minutes avant le départ de la course, et c'est la raison pour laquelle, il y aura 2 tours de formation derrière le Leading Car.

FFSA GT, Nogaro

Ces conditions de piste vont donner du fil à retordre aux écuries qui n'avaient pas encore connu ces conditions précaires.

Le départ est donné, Fabien Michal gère son départ, derrière l'armada des Alpine du Bodemer Auto, Speed Car et les 2 CMR. Les BMW dont la puissance a été totalement libérée par un réajustement de BoP profite des longues lignes droites pour inquiéter ses adversaires, mais souffrent dans les secteurs sinueux.

Une Mercedes du AKKA-ASP perd quelques positions, la #88 de Ricci / Drouet. Devant en 1'34"146, Fabien Michal réalise le meilleur temps de la course.
L'Alpine du Speed Car de Gvazava / Ivanov est à l'arrêt sur le as-coté, ce qui occasionne le premier drapeau jaune. Le meilleur tour en course revient à Robert Consani en 1'33"690 qui met la pression en haut du classement.

Après 10 minutes de course : Michal, Ferté, Consani, Lemeret, Servol, Campbell, Hurgon, Cauhupé, Wallgren et Hamon pour le top 10.

Après 15 minutes de course, Alain Ferté sur l'Alpine est collé dans les échappements de l'Audi de tête de Fabien Michal, un premier signe de fatigue des pneumatiques ?
La Ginetta de ABM Grand Prix, avec le duo Vernet / Nicolas rentre aux stands, son capot avant ayant subi une offensive un peu trop prononcée.

Un premir contact entre 2 Ginetta, la #94 du Arcadia by K-Worx d'Alexandre Ducos / Thomas Hodier et la #4 la Ginetta du team Speed Car du duo Charchiyan / Makarovsky.

Fenêtre des arrêts aux stands

La fenêtre des arrêts aux stands va s'ouvrir dès la 25e minute de course et restera ouverte pendant 10 minutes.
Plusieurs voitures plongent immédiatement dès l'ouverture de la voie des stands. Ce sera le cas chez pour Fabien Barthez qui laisse le volant à Aurélien Panis. Les Alpine de chez Mirage Racing sont là, comme le leader Michal qui opère la même opération laisse l'Alpine d'Alain Ferté en piste.

En tête de la course, les Alpine de Robert Consani et Alain Ferté prolongent leur relais pour stopper dans les ultimes minutes possibles du relais, à 2 minutes de la fermeture de cette dernière.
Benjamin Lariche a perdu un peu de temps à la relance de son box. En tête de la course, on y voit un peu mieux avec l'Alpine CMR de Pierre-Alexandre Jean en tête devant l'Audi du Saintéloc Racing de Grégory Guilvert.

Mais le champion en titre 2018 ne se laisse pas berner par cette Alpine et compte faire parler la poudre. L'avantage du circuit est à l'avantage de la petite Alpine, mais l'Audi plus puissante tente de passer à l'offensive.

Après 35 minutes de course : Jean, Guilvert, Demoustier, Lariche, Van der Ende, Tribaudini, Rougier, Piguet, Trémoulet et Courroye pour le top 10.

Money Time jusqu'au damier

A 20 minutes du drapeau à damier, l'Alpine du CMR de Pierre-Alexandre Jean est en tête avec l'Audi du Saintéloc Racing de Grégory Guilvert dans ses échappements. Ils disposent de 7" d'avance sur Benjamin Lariche, l'Alpine du team Speed Car.

A moins de quinze minute de l'arrivée, la direction de course décide de déployer la procédure Full Yellow en raison de la sortie de piste de la Ginetta numéro 72 alors piloté par Erwan Bastard. Cette procédure se transforme en Safety Car, en effet comme l'avait indiqué A. Adam lors du briefing des pilotes, si la procédure Full Yellow vient à durer, la direction de course déploiera la SafetyCar. Il reste désormais moins de 10 minutes, et le restart s'allonge électrique.

Restart pour les 10 dernières minutes

La tension s'accentue derrière la Safety Car, et la course est relancée pour 6 minutes.

Dans l'ordre de la relance : #36, #42, #8, #17, #111

Pierre-Alexandre Jean tente de contenir la meute pour ses dernières minutes de courses, derrière dans le peloton, Stéphane Tribaudini met la pression à Ricardo Van Der Ende pour jouer la 4 ème place. On sent bien le manque de motricité de la BMW numéro 17.

Eric Trimoulet, le pilote local, est contraint à l'abandon à seulement 3 minute de l'arrivée, le pilote de la numéro 64 est victime d'une crevaison.

CMR vainqueur

Pierre-Alexandre Jean (CMR, Alpine A110 GT4 numéro 36) passe sous le drapeau à damier devant Grégory Guilvert (Saintéloc Racing, Audi R8 LMS GT4 numéro 42) et Benjamin Lariche (Speed Car, Alpine A110 GT4 numéro 8).

"Même si l'Audi n'est pas adaptée à la piste de Nogaro, on a joué la course à 110% à chaque instant de la course, on repart derrière l'Alpine après le relais mais nous sommes très contents de cette seconde place". Gregory Guilvert et Fabien Michal

En Am, c'est Julien Lambert qui remporte la catégorie sur la Porsche 718 Cayman GT4 CS MR numéro 10 du team AGS Events devant Pascal Huteau de la Ginetta G55 GT4 du team K-Worx numéro 22, et Gwenael Delomier sur l'Audi R8 LMS GT4 numéro 5.

K-Worx en embuscade dans la catégorie Am

"On est super contents de cette course pour Nelson en tant que Team Manager, il a fait un excellent travail de préparation pour nous fournir une voiture capable de jouer les avant-postes, malgré cela Pascal prend un départ compliqué, puis le capot a commencé à se détacher, du coup je prends la voiture assez tôt pour pouvoir réparer et tenter de remonter. Malheureusement j'ai eu un problème d'ABS, d'ailleurs j'ai tiré tout droit plusieurs fois, endommageant les pneumatiques de la Ginetta. On termine deuxième ce qui est un excellent résultat face au contexte de la course. On est motivé pour demain". Valentin Simonet

On note la courageuse arrivée de Christophe Carrière qui vraisemblablement, victime d'une panne d'essence à quelques mètres seulement de la ligne d'arrivée, doit pousser la Porsche Cayman GT4 CS MR du team AGS Events portant le numéro 161, pour franchir le drapeau à damier.

Une course qui montre bien le confort en piste des Alpine A110 GT4 sur ce circuit Paul Armagnac de Nogaro. Une météo menaçante à quelques minutes du départ, qui finalement ne se sera pas transformée en pluie.

Rendez-vous demain pour la seconde course qui aura lieu à partir de 13h50.

Nous utilisons les cookies afin d’améliorer l’expérience de nos lecteurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargés et stockés sur votre appareil. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir + OK

Google Analytics

_gid _ga _gat Ce site utilise des cookies de Google Analytics. Ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.

Google Adsence

IDE AdSense utilise des cookies afin d'améliorer l'efficacité de la publicité. Il en existe de plusieurs types, avec des applications variées. Ils peuvent permettre, par exemple, d'optimiser la pertinence des annonces, d'améliorer les rapports sur les performances des campagnes et d'éviter la rediffusion d'annonces déjà vues par l'utilisateur.Les cookies eux-mêmes ne contiennent aucune information personnelle.

Alexa Analytics

__auc __asc Ce cookie est utilisé pour collecter des informations sur le comportement du consommateur, qui sont envoyées à Alexa Analytics à titre statistique uniquement.

CloudFlare

_cfduid Notre site Web et notre service utilisent des cookies et d'autres technologies similaires afin de vous fournir un meilleur service et d'améliorer globalement notre site Web. Par exemple, nous pouvons utiliser des cookies pour vous diriger directement vers la partie appropriée de notre site Web, en indiquant que vous êtes un visiteur assidu.