Mirage Racing, mal récompensé à Lédenon

Par |2019-07-10T16:30:13+02:00mercredi 10 juillet 2019|FFSA GT|

Disputée dans des conditions caniculaires à Lédenon, la troisième étape du Championnat de France FFSA GT a permis à Mirage Racing de confirmer qu’elle était bel et bien dans le match aux avant-postes.

La réussite a toutefois échappé aux équipages de l’équipe qui n’ont pu ramener qu’un point et la Coupe Robert Benoist du Gard.

Mirage Racing avec des regrets

Après avoir ouvert son compteur à Nogaro et obtenu son premier podium à Pau, Mirage Racing souhaitait poursuivre sa montée en régime avant de passer le cap de la mi-saison.

Dès jeudi, Benoit Lison et Vincent Beltoise retrouvaient leur Alpine A110 GT4 n°919 pour une journée de tests officiels avant d’être rejoints le lendemain par Gaël Castelli et Ronald Basso dans la n°616.
Les deux duos mettaient à profit les cinq sessions à leur disposition pour affiner les réglages tout en progressant dans la hiérarchie puisque Gaël Castelli marquait les esprits en signant le deuxième meilleur temps de l’ultime séance.

Perturbées par les drapeaux rouges et le trafic sur l’un des circuits les plus courts du calendrier, les qualifications étaient extrêmement disputées avec près de vingt concurrents dans la seconde des polemen. Les efforts de Ronald Basso étaient récompensés par un top dix alors que Benoit Lison se classait quatorzième en Q1. Dans la foulée, Gaël Castelli et Vincent Beltoise terminaient respectivement onzième et dix-huitième de la Q2.

Samedi, Ronald Basso se hissait en septième position avant qu’un drive-through consécutif à un accrochage ne le relègue en fond de peloton. Loin d’abdiquer, le pilote de la n°616 enchaînait dès lors les dépassements avant de céder le volant à Gaël Castelli, auteur d’une belle remontée avec notamment huit places gagnées en moins de dix tours pour aller chercher le dernier point en jeu. De leur côté, Benoit Lison et Vincent Beltoise menaient une course sérieuse jusqu’au neuvième rang jusqu’à ce que l’équipage soit trahi par la casse de la courroie accessoire à dix boucles de l’arrivée.

616 Mirage Racing (FRA),Gael Castelli (FRA), Ronald Basso (FRA), Alpine A110 GT4, action

La Course 2

Dimanche, Vincent Beltoise et Gaël Castelli réalisaient deux premiers tours exceptionnels en se faufilant entre les différents incidents aux avant-postes. Dix-neuvième sur la grille, Vincent Beltoise remontait jusqu’à la troisième position devant Gaël Castelli, parti onzième.

En lice pour un double podium, Mirage Racing perdait gros aux stands. Si Benoit Lison s’emparait éphémèrement de la tête en relayant Vincent Beltoise, le duo écopait d’un drive-through pour ne pas avoir respecté le temps minimum obligatoire lors de leur arrêt. Malgré ce coup de théâtre, Benoit Lison redoublait d’efforts pour terminer à seulement huit dixièmes de seconde du top dix.
En parallèle, Ronald Basso devait attendre dix secondes supplémentaires, la pénalité imposée par les organisateurs en raison de la qualité de l’équipage, avant de prendre la piste au cœur du trafic et du peloton. S’il revenait dans les points, le triple champion de Mitjet Series était finalement victime d’un problème de boite de vitesses lui ôtant toute chance de bon résultat.

Mirage Racing n’est toutefois pas rentrée bredouille de Lédenon. Outre le point du binôme Basso-Castelli samedi, Vincent Beltoise se voyait remettre la Coupe Robert Benoist pour sa combativité lors de son relais dimanche.
Ce prix, attribué pour la première fois depuis 1947, était décerné en l’honneur du multiple vainqueur en Grand Prix et lauréat des 24 Heures du Mans et de Spa devenu espion durant la Seconde Guerre mondiale.

L’équipe prend désormais la direction du Circuit de Spa-Francorchamps pour le quatrième rendez-vous du Championnat de France FFSA GT. Organisé dans le cadre des mythiques Total 24 Hours of Spa, le meeting débutera dès mardi avec une journée d’essais officiels avant les courses programmées vendredi après-midi et samedi matin.

919 Mirage Racing (FRA), Benoit Lison (FRA), Vincent Beltoise (FRA), Alpine A110 GT4, action

Ils ont dit

Vincent Beltoise

« Je suis déçu de repartir de Lédenon les mains vides même si j’ai pris beaucoup de plaisir au volant. Après des essais plutôt positifs, je me suis fait surprendre en qualifications, où mon résultat ne correspondait pas à la progression escomptée.
Je me suis un peu précipité sur mon tour lancé et il était compliqué de revenir ensuite entre la gestion du trafic, des pneus et des drapeaux rouges. C’est toutefois dans ces moments délicats que l’on apprend le plus et je pense que nous avons su identifier pourquoi nous étions loin. C’était bien d’avoir un pilote comme Gaël dans l’autre voiture pour voir où je pouvais progresser et où nos réglages étaient peut-être un peu trop ambitieux.
En course, le rythme était là avec l’Alpine et Benoit. Tout se passait bien jusqu’à ce que je perde la direction assistée et qu’une courroie casse. Dimanche, j’ai eu beaucoup de chance pour remonter au troisième rang dès le troisième tour. C’était assez incroyable et Benoit est même ressorti des stands en tête… Malheureusement, notre arrêt était trop court par rapport au temps minimum obligatoire. Nous allons donc nous travailler sur le sujet et les qualifications afin d’exploiter tout notre potentiel à Spa ! »

Benoit Lison

« C’était un week-end plutôt compliqué, voire frustrant. Nous devons encore travailler pour comprendre notre problématique de performances en qualifications, mais nous avons montré que nous sommes dans le coup en course avec deux belles remontées. Malheureusement, nous n’avons pas eu de réussite avec une panne nous privant d’un top cinq potentiel samedi et un bug au niveau du chronométrage dimanche.
Je ne pouvais pas faire grand-chose dans ma bagarre avec Stéphane Lémeret, mais nous n’aurions pas volé la deuxième place après le fantastique relais de Vincent. Hélas, la course est parfois ainsi et nous restons tous motivés dans cette équipe où tout le monde s’entend très bien. J’avais également la chance d’avoir Gaël et Ronald, deux de mes meilleurs amis, au volant de l’autre Alpine. Ils nous ont permis d’avoir un autre regard et de mettre le doigt sur certains aspects à approfondir.
Nous n’oublions pas que nous sommes une structure jeune et les performances sont déjà là alors que nous découvrons totalement le Championnat de France FFSA GT et que nous sommes encore en phase d’apprentissage de la voiture. Les résultats suivront dès que nous arriverons à tout mettre en ordre ! »

Gaël Castelli

« Je suis très heureux d’avoir fait la découverte de Mirage Racing. Malgré la jeunesse de l’équipe, je l’ai trouvée très professionnelle et ils se donnent à fond pour faire les choses bien. J’ai aussi apprécié travailler avec Ronald, Vincent et Benoit, qui sont tous des amis.
Ma connaissance de l’Alpine A110 Cup m’a aidé en retrouvant la version GT4. Je savais à quoi m’attendre et mon but était de montrer ma pointe de vitesse. Je pense y être arrivé en remontant douze places samedi, puis en menant la voiture au troisième rang dimanche. Hélas, Ronald n’a pas été épargné avec un drive-through dans une situation où il était difficile d’éviter l’accrochage, puis un problème technique dès le début de son relais. Cela a anéanti toute chance de podium, mais je reste satisfait de mes performances dans l’ensemble.
Je vais désormais me reconcentrer sur la conquête du titre en Alpine Elf Europa Cup en mettant tout en œuvre pour que cela se passe bien et me permette de revenir en GT4 le plus vite possible, et pourquoi pas avec Mirage Racing ! »

Guillaume Bruot, Team Manager

« Nous n’avons pas eu énormément de chance ce week-end, mais nous avons aussi commis des erreurs et rencontré quelques soucis techniques nous ayant coûté cher. Au-delà de l’excellente entente entre les deux équipages, le principal point de satisfaction est à nouveau notre niveau de performances.
Nous étions proches de confirmer notre podium de Pau en pouvant prétendre à un double podium dimanche. Différents aléas nous en ont privé, mais il faut rappeler que nous sommes encore dans notre phase d’apprentissage. J’ai toute confiance en l’équipe et je suis convaincu que nous arriverons bientôt à assembler toutes les pièces du puzzle pour connaître plus de réussite encore ! »

Frédéric de Brabant, General Manager

« C’était un week-end difficile, mais ô combien instructif. Ce sont dans les moments durs que l’on se construit : à ce niveau, le moindre détail compte et il faut tout mettre bout à bout pour valider le résultat. Je suis très fier de toute l’équipe.
Un vrai groupe est en train de se construire et voir ce niveau après seulement quatre mois d’existence et trois meetings de course est une véritable satisfaction. C’est avec cette solidarité et ces valeurs de travail que l’on va concrétiser les résultats dans les prochains rendez-vous. Bravo aux pilotes pour leur engagement en course, aux mécaniciens pour veiller au moindre détail sur nos Alpine et à l’encadrement du réceptif qui permet à tout le monde d’être dans de bonnes conditions de travail. »

616 Mirage Racing (FRA),Gael Castelli (FRA), Ronald Basso (FRA), Alpine A110 GT4, ambiance, box

Communiqué de presse

Nous utilisons les cookies afin d’améliorer l’expérience de nos lecteurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargés et stockés sur votre appareil. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir + OK

Google Analytics

_gid _ga _gat Ce site utilise des cookies de Google Analytics. Ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.

Google Adsence

IDE AdSense utilise des cookies afin d'améliorer l'efficacité de la publicité. Il en existe de plusieurs types, avec des applications variées. Ils peuvent permettre, par exemple, d'optimiser la pertinence des annonces, d'améliorer les rapports sur les performances des campagnes et d'éviter la rediffusion d'annonces déjà vues par l'utilisateur.Les cookies eux-mêmes ne contiennent aucune information personnelle.

Alexa Analytics

__auc __asc Ce cookie est utilisé pour collecter des informations sur le comportement du consommateur, qui sont envoyées à Alexa Analytics à titre statistique uniquement.

CloudFlare

_cfduid Notre site Web et notre service utilisent des cookies et d'autres technologies similaires afin de vous fournir un meilleur service et d'améliorer globalement notre site Web. Par exemple, nous pouvons utiliser des cookies pour vous diriger directement vers la partie appropriée de notre site Web, en indiquant que vous êtes un visiteur assidu.