GP2, Pierre Gasly, champion 2016

2016-11-26T17:47:28+00:00samedi 26 novembre 2016|FIA F2|

Dernière manche du championnat GP2. Avant les premières qualifications, 7 points séparés Antonio Giovinazzi de son coéquipier Pierre Gasly. Ce dernier s’est imposé sur la première tandis qu’Alex Lynn s’est imposé sur la seconde course. Aussi, Pierre Gasly remporte le titre GP2 2016.

Pierre Gasly a mené d’une main de maître les essais libres, devançant Alex Lynn et son coéquipier Antonio Giovinazzi. Norman Nato a fini à la 5e place, Louis Delétraz à la 21e place.
Même chose en qualifications où Pierre Gasly a signé la pole position, se rapprochant à 3 points de son coéquipier. Il devance Sergey Sirotkin et Artem Markelov. Antonio Giovinazzi est 6e, suivi par Norman Nato. Louis Delétraz est 20e sur la grille. Après les qualifications, Luca Ghiotto et Philo Paz Armand ont reçu 3 places de pénalité pour avoir gêné respectivement le leader du championnat et Johnny Cecotto Jr. Enfin, Sean Gelael a vu son temps annulé pour avoir été en dehors des limites du circuit.

Gasly reprend l’avantage

Gasly a réussi son départ de la pole, devançant Sirotkin et Matsushita. Giovinazzi occupe la 6e place. De Jong est parti à la faute dans ce premier tour, repartant à la dernière place.

Le pilote russe se rapproche rapidement du pilote Red Bull. Mais ce dernier conserve une avance proche de la seconde. Plus loin dans le classement, Nato et Lynn se bagarrent la 7e place. Alors que Gasly prend le large, Sirotkin et Matsushita se battent pour la deuxième place. Au 4e tour, Jeffri abandonne sur un problème mécanique. Le tour suivant, Matsushita parvient à dépasser son coéquipier russe tandis que Giovinazzi se retrouve sous la menace de Nato et Lynn. Ce dernier parvient à passer le pilote français. Lynn parvient même à passer Giovinazzi. Aussi, Malja abandonne peu avant l’entrée aux stands des premiers pilotes.

Au 6e tour, Gasly s’arrête aux stands, tout comme Sirotkin, Rowland, Markelov, Nato, Latifi et Gelael. Ce dernier abandonne suite au contact avec Malja. Gelael a reçu une pénalité de 3 places suite à cet incident. Matsushita mène la course devant Lynn et Marciello tandis que Giovinazzi et King s’arrêtent, tout comme Delétraz. Ce dernier abandonne le tour suivant tout comme Rowland.

Nato reçoit 5 secondes de pénalité pour avoir été trop rapide dans la voie des stands. Tour après tour, Gasly remonte, passant à la fois Armand et de Jong. A la mi-course, Matsushita mène mais n’a pas encore fait son arrêt. Gasly est 7e, Giovinazzi 14e.

Gasly continue sa remontée, pointant à la 4e position à 6 tours de la fin. Aussi, Giovinazzi est 11e. 8 pilotes ne se sont toujours pas arrêtés. Marciello et Ghiotto s’arrêtent à la fin du 26e tour. Matsushita, Lynn, Cecotto, Canamasas, De Jong et Armand s’arrêtent le tour suivant.

Ainsi, le classement est le suivant après les arrêts : Gasly, Markelov, Matsushita, Sirotkin, Nato, Giovinazzi, Cecotto Jr et Latifi. Le pilote japonais dépasse rapidement le pilote Russian Time. Le classement reste ainsi jusqu’à la fin de la course, Gasly remportant la course devant Matsushita et Markelov. Enfin, Giovinazzi finit 5e suite à la pénalité de Nato. 12 points séparent Gasly, nouveau leader, de Giovinazzi.

Alex Lynn s’impose sur la dernière, Gasly remporte le titre

Pour cette dernière course, Lynn part de la pole devant Cecotto, Nato et Giovinazzi. Gasly part de la 8e place. Aussi, Delétraz rencontre des problèmes sur la grille lors du tour de formation. Lynn réussit un bon départ, suivi par Nato et Sirotkin. Le pilote russe parvient à prendre rapidement la 2e place à Nato. Il se fait également doubler dans le premier tour par Cecotto Jr. De Jong se fait accrocher par Ghiotto et se retrouve au milieu de la piste, abandonnant. A la fin du premier tour, Giovinazzi 6e, Gasly 8e.

Aussi, la bataille pour la 4e place est intense entre Nato, Matsushita, Giovinazzi, Markelov et Gasly. Au 9e tour, Matsushita dépasse Nato pour le gain de la 4e place et se retrouve sous la menace de Giovinazzi. Au 16e tour, Markelov et Giovinazzi se touchent dans la chicane à la fin de la deuxième ligne droite. Il n’y aucune incidence pour les deux pilotes. Aussi, au 18e tour, Evans réussit à prendre la 9e place à Marciello. Dans l’avant-dernier tour, King et Rowland se disputent la 11e place.

Lynn remporte la dernière course de la saison. Aussi, il devance Cecotto, qui a doublé Sirotkin dans le dernier tour, Matsushita, Nato, Giovinazzi, Markelov et Evans. Ainsi, Gasly, 9e de la course, est le nouveau champion GP2.