La FIA F2 valide le résultat de la course longue à Monaco

Par |2019-05-25T07:57:29+02:00samedi 25 mai 2019|FIA F2|

La FIA F2 a connu son lot de surprises lors de la course longue dans les rues de Monaco. Cependant, une erreur a causée une incompréhension au sein des équipes.

Au 20e tour, Mick Schumacher et Tatiana Calderón s'accrochent à la Rascasse, provoquant un drapeau rouge. L'ensemble des voitures sont amenées dans la voie des stands en attendant un nouveau départ. Seulement, un couac se produit au moment de repartir.

11 pilotes à un tour !

Nyck de Vries, Luca Ghiotto, Nobuharu Matsushita, Sergio Sette Câmara, Dorian Boccolacci, Guanyu Zhou, Artem Markelov et Juan Manuel Correa sont les seuls pilotes dans le même tour, les autres étant propulsés à un tour.

Dans un communiqué, la FIA F2 reconnait que le nouveau départ n'a pas été conforme à l'article 42 du règlement sportif de la série. Comme le stipule l'article 41.3 de ce même règlement, "toute voiture ne pouvant pas revenir dans la voie des stands à la suite du blocage de la piste sera ramenée une fois la piste dégagée et rangée dans l’ordre dans lequel elle était occupée avant la suspension de la course'', ajoutant que "l'ordre sera pris au dernier point auquel il a été possible de déterminer la position de toutes les voitures''. Le respect de cette procédure a été justifié.

Seulement, l'article 42.3 stipule que "toutes les voitures entre la voiture de sécurité et le leader, en plus de celles qui avaient été dépassées par le leader au moment de la suspension de la course, seront autorisées à quitter la voie des stands et à effectuer un tour supplémentaire, sans dépasser, et rejoindront la file derrière la voiture de sécurité''. Si on regarde les images, Tatiana Calderón, Mick Schumacher, Louis Delétraz, Sean Gelael, Anthoine Hubert, Ralph Boschung et Nicholas Latifi étaient devants Nyck de Vries lors du déploiement du drapeau rouge. Ces pilotes auraient dû être dans le même tour que le leader lors du redémarrage de la course.

"Ce processus n'a pas été exécuté dans la mesure où les voitures qui se trouvaient à l'origine dans la voie des stands devant le leader ainsi que les voitures ne sont pas autorisées à suivre le parcours et à rejoindre l'ordre de reprise à l'arrière. Alors que cette procédure a eu un impact négatif sur le reste de la course en plaçant nettement plus de voitures au tour que nécessaire, les commissaires sportifs ne trouvent aucune méthode équitable pour résoudre cette erreur et laissent donc les résultats de la course 1 en l'état'', indique la fin du communiqué.

Nous utilisons les cookies afin d’améliorer l’expérience de nos lecteurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargés et stockés sur votre appareil. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir + OK

Google Analytics

_gid _ga _gat Ce site utilise des cookies de Google Analytics. Ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.

Google Adsence

IDE AdSense utilise des cookies afin d'améliorer l'efficacité de la publicité. Il en existe de plusieurs types, avec des applications variées. Ils peuvent permettre, par exemple, d'optimiser la pertinence des annonces, d'améliorer les rapports sur les performances des campagnes et d'éviter la rediffusion d'annonces déjà vues par l'utilisateur.Les cookies eux-mêmes ne contiennent aucune information personnelle.

Alexa Analytics

__auc __asc Ce cookie est utilisé pour collecter des informations sur le comportement du consommateur, qui sont envoyées à Alexa Analytics à titre statistique uniquement.

CloudFlare

_cfduid Notre site Web et notre service utilisent des cookies et d'autres technologies similaires afin de vous fournir un meilleur service et d'améliorer globalement notre site Web. Par exemple, nous pouvons utiliser des cookies pour vous diriger directement vers la partie appropriée de notre site Web, en indiquant que vous êtes un visiteur assidu.