Latifi et Ghiotto, vainqueurs en FIA F2 à Bahreïn

Par |2019-03-31T16:40:36+02:00dimanche 31 mars 2019|FIA F2|

Le circuit de Bahreïn accueille la première manche du championnat FIA F2. Les 20 pilotes sont impatients de se lancer dans la course au titre.

Parmi eux nos trois français, Anthoine Hubert, champion GP3, Dorian Boccolacci et Giuliano Alesi, ont hâte de prouver leur talent. Lors des essais libres, Sergio Sette Camara (DAMS) a réalisé le meilleur temps devant son coéquipier Nicholas Latifi et Ralph Boschung (Trident). La séance qualificative a été marquée par la sortie de piste de Callum Ilott. Le pilote Charouz a perdu le contrôle de sa monoplace et provoqué un drapeau rouge pendant la séance, coupant ainsi court au suspens.

Luca Ghiotto (UNI-Verstuosi Racing) part en pole position de la Course 1 devant Louis Delétraz (Carlin) et Nyck de Vries (ART Grand Prix). Anthoine Hubert (BWT Arden) est 11e, juste derrière Mick Schumacher (PREMA). Giuliano Alesi (Trident) est 15e, devant Dorian Boccolacci (Campos).

Première victoire pour Latifi

Luca Ghiotto se fait une petite frayeur au lancement du tour de formation, son embrayage est récalcitrant. Le poleman rate son départ, ce qui n'est pas le cas de Louis Delétraz et Nyck de Vries. Luca Ghiotto est 6e après ces premiers virages, Louis Delétraz mène devant Nicholas Latifi et Nyck de Vries. Anthoine Hubert a pris un excellent départ, le français est 7e à la fin du premier tour. Dorian Boccolacci est 14e devant Giuliano Alesi.

Les trois pilotes de tête se suivent de près. Dorian Boccolacci prend le meilleur sur Jordan King et se place désormais 13e. Au 3e tour, Sergio Sette Camara (DAMS) dépasse Mick Schumacher et prend la 10e place. Anthoine Hubert perd sa 7e position au profit de Nikita Mazepin (ART). Sean Gelael (Prema) se fait surprendre au freinage du premier virage et manque d'embarquer deux autres pilotes dans sa dérive. Son DRS ne s'est pas refermer au freinage. Sa course s'achève au 5e tour.

Anthoine Hubert reprend sa position à Nikita Mazepin. Jordan King dépasse Dorian Boccolacci qui perd plus d'une place dans cette manœuvre. Le français est alors 14e, derrière Giuliano Alesi. Sergio Sette Camara prend le meilleur sur Nikita Mazepin et remonte à la 8e place. Les écarts en tête se resserrent légèrement. Il en va de même pour la bataille de la 4e place entre Jack Aikten (Campos), Nobuharu Matsushita (Carlin) et Luca Ghiotto. Au 8e tour, Nobuharu Matsushita passe Jack Aitken et prend la 5e place. Au premier virage du 9e tour, Nicholas Latifi prend le meilleur sur Louis Deletraz. Le suisse est désormais la cible de Nyck de Vries.

Luca Ghiotto passe Jack Aitken et prend la 5e place. Au fond du peloton, Dorian Boccolacci s'est fait surprendre par Guanyu Zhou (UNI-Virtuosi) et perd sa 14e position. Tatiana Calderon (BWT Arden) prend la 17e place au détriment de Callum Ilott. Au 10e tour, Luca Ghiotto passe Nobuharu Matsushita et remonte à la 4e place. Callum Ilott récupère sa 17e position, mais que pour quelques virages, la pilote BWT Arden repasse. Jack Aitken passe Matsushita et prend la 5e place. Anthoine Hubert en profite pour passer à son tour Nobuharu Matsushita.

Luca Ghiotto passe Nyck de Vries et monte sur le podium provisoire. Nicholas Latifi possède plus de 6 secondes d'avance sur Louis Delétraz qui est sous la pression de Luca Ghiotto. Ce dernier passe au 14e tour. Anthoine Hubert est 4e, Nyck de Vries entre aux stands pour changer ses gommes. Sergio Sette Camara passe Jack Aitken au 14e tour, il est désormais 5e. Louis Delétraz s'arrête à la fin de ce tour. Le suisse ressort 14e, deux positions derrière Nyck de Vries.

Sergio Sette Camara et Jack Aitken s'arrêtent à leur tour. Nicholas Latifi est victime d'un souci lors de son arrêt aux stands. Le leader perd du temps et la tête de la course. Seuls Luca Ghiotto, Tatiana Calderon et Mahaveer Raghunathan (MP Motorsport) ne se sont pas encore arrêtés au 17e tour. Dans le dépassement de Tatiana Calderon, Louis Delétraz se fait piéger et passer par Nobuharu Matsushita. Le leader de la course, Luca Ghiotto s'arrête à la fin de ce 17e tour.

Après la valse des arrêts des leaders, Nyck de Vries mène devant Nobuharu Matsushita, Louis Delétraz, Nicholas Latifi, Sergio Sette Camara, Tatiana Calderon (qui ne s'est pas encore arrêtée), Luca Ghiotto, Anthoine Hubert, Jack Aitken et Jordan King (MP Motorsport). Nicholas Latifi passe Louis Delétraz au 20e tour. Puis le pilote DAMS passe Nobuharu Matsushita et met la pression sur Nyck de Vries. Au 22e tour, Nicholas Latifi prend la tête de la course. Anthoine Hubert est 7e, Giuliano Alesi 13e et Dorian Boccolacci 17e.

Mick Schumacher, 11e, est sous la pression de Ralph Boschung. Giuliano Alesi doit lui subir et contenir les attaques de Guanyu Zhou. Mick Schumacher passe Nikita Mazepin pour le gain de la 10e position. Ralph Boschung le suit. Luca Ghiotto passe Louis Delétraz et Sergio Sette Camara sur une seule tentative. Sergio Sette Camara passe Louis Delétraz, le suisse est désormais 6e. Au 25e tour, Luca Ghiotto prend la 3e place à Nobuharu Matsushita qui se fait ensuite passer par Sergio Sette Camara.

Nyck de Vries ne parvient pas à retenir Luca Ghiotto très longtemps. Il prend la 2e place à la fin du 27e tour. Derrière, la bagarre entre Louis Delétraz et son équipier Nobuharu Matsushita fait les affaires d'Anthoine Hubert. Le français vient se prendre la 5e position provisoire. Sergio Sette Camara prend lui la 3e place à Nyck de Vries, en perdition face à ces pilotes plus rapides que lui. Louis Delétraz prend la 6e place à son équipier.

Au 29e tour, Nicholas Latifi possède plus de 6 secondes d'avance sur Luca Ghiotto. Sergio Sette Camara est 3e, Anthoine Hubert 4e, Nyck de Vries 5e, suivent Louis Delétraz, Nobuharu Matsushita, Jack Aitken, Mick Schumacher et Guanyu Zhou. Plus loin dans le peloton, Tatiana Calderon passe Jordan King pour le gain de la 14e position. Jack Aitken passe Nobuharu Matsushita et prend la 7e place. Lors du dernier tour, Louis Delétraz passe Nyck de Vries et prend la 5e position. Nyck de Vries tente de reprendre sa position mais n'y parvient pas.

Nicholas Latifi remporte cette première course devant Luca Ghiotto et Sergio Sette Camara. Anthoine Hubert 4e, Louis Delétraz, Nyck de Vries, Jack Aitken, Mick Schumacher 8e, Nobuharu Matsushita et Guanyu Zhou complètent le top 10.

Ghiotto s'impose en course 2

Le très médiatisé Mick Schumacher s'élance de la pole position pour cette seconde course du weekend. Il s'agit bien sûr de la course sprint, aucun arrêt au stand n'est donc imposé aux pilotes. Le français Anthoine Hubert est 5ème sur la grille, grâce à sa 4ème position acquise en course 1.

Jack Aitken prend un bon départ et force Mick Schumacher à défendre sa position. Nyck de Vries et Louis Delétraz s'accrochent au virage 6. Les deux pilotes doivent couper le virage et reprennent la piste en ayant perdu quelques positions. Sergio Sette Camara est 2ème à la fin du premier tour. Nicholas Latifi, vainqueur de la course 1, est déjà 3ème.

La Dams de Sergio Sette Camara profite de l'aspiration pour dépasser Schumacher dans la ligne droite. Il est désormais en tête de la course. Luca Ghiotto trouve également l'ouverture dans la troisième zone de DRS. Nicholas Latifi ne laisse aucun répit à la Prema de Mick Schumacher et le dépasse à la fin du 3ème tour. Ghiotto plonge au virage 4 et prend le meilleur sur Sette Camara.

Le classement évolue rapidement, et Ghiotto mène donc à la fin de la 4ème boucle. Sette Camara et Latifi sont sur le podium provisoire. Schumacher est 4ème devant De Vries, Delétraz, Hubert, Aitken, Matsushita et Zhou. Giuliano Alesi est 13ème, Dorian Boccolacci est 18ème. Nyck de Vries s'impose face à Schumacher à la fin du 5ème tour. Le néerlandais est 4ème.

Le premier tiers de la course n'est pas atteint que plusieurs pilotes se plaignent déjà des pneumatiques. C'est presque une tradition à Bahreïn, la plupart des pilotes devraient rentrer au stand pour changer de gommes. Cette perspective d'arrêt pousse Ghiotto à creuser l'écart.

Jordan King dépasse Juan Manuel Correa, qui tient à défendre sa 11ème place. L'équatorien-américain doit s'effacer face à son adversaire, mais essaie de recroiser au virage suivant. King anticipe et ferme la porte à l'intérieur. Les deux voitures se touchent, ce qui provoque la crevaison de la roue avant de Correa.

Sean Gelael s'arrête à la fin du 9ème tour pour chausser un deuxième train de pneus Option. L'indonésien avait pris le départ avec les gommes rouges et avait prévu de s'arrêter lors de cette course sprint. Matsushita l'imite au tour suivant. Les deux pilotes sont respectivement 18ème et 17ème.

La mi-course approche alors que Ghiotto fait cavalier seul en tête. L'italien possède 5,7s d'avance sur Sette Camara, toujours accroché à la 2ème place. Le poleman du jour, Mick Schumacher, revient légèrement sur De Vries. La 4ème place n'est pas encore attribuée. C'est à la fin du 12ème tour que le leader est appelé au stand.

Ghiotto eressort à la 14ème position. C'est très loin, mais les leaders devraient s'arrêter également. La fraîcheur de ses nouvelles gommes permet à l'italien de dépasser Boccolacci et Hubert sans aucune difficulté. Celui qui est l'un des vétérans de Formule 2 tourne entre 3,5s et 4s plus vite que la tête de course. Sette Camara et Latifi, qui ne se sont toujours pas arrêtés, se battent pour la 1ère place. Cela fait les affaires de Ghiotto qui arrive 14s derrière.

Les deux Dams se battent à 6 tours de l'arrivée. Latifi force son coéquipier à défendre, ce qui fait perdre du temps aux deux pilotes. Au même instant, Ghiotto ne fait qu'une bouchée de Delétraz, qui est désormais 5ème. Schumacher ne peut rien faire et voit la voiture jaune prendre la 3ème place. Seules 7 secondes séparent le vainqueur de la veille de Ghiotto.

Les positions s'affolent à nouveau. Delétraz dépasse Schumacher, qui reprend le meilleur quelques virages plus tard. Le DRS permet cependant à Delétraz de sécuriser sa 4ème place. Ghiotto dépasse Latifi qui ne tente même pas de défendre sa 2ème place. L'italien est vraiment trop rapide avec ses pneus plus frais. Il tourne autour de ses adversaires, et récupère facilement la tête de la course. Sette Camara est à nouveau 2ème, devant Latifi.

Guanyu Zhou réalise lui aussi une belle remontée. Le chinois d'UNI-Virtuosi Racing est 4ème à l'amorce du dernier tour. Delétraz et Schumacher n'ont plus de jus dans leurs pneus et ne pourront donc plus le rattraper. Ghiotto s'impose à Bahreïn, devant Sette Camara, Latifi, Zhou, Delétraz, Schumacher, De Vries, King, Hubert et Gelael. Nyck De Vries repart de Bahreïn avec le meilleur tour de la course 2.

Nous utilisons les cookies afin d’améliorer l’expérience de nos lecteurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargés et stockés sur votre appareil. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir + OK

Google Analytics

_gid _ga _gat Ce site utilise des cookies de Google Analytics. Ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.

Google Adsence

IDE AdSense utilise des cookies afin d'améliorer l'efficacité de la publicité. Il en existe de plusieurs types, avec des applications variées. Ils peuvent permettre, par exemple, d'optimiser la pertinence des annonces, d'améliorer les rapports sur les performances des campagnes et d'éviter la rediffusion d'annonces déjà vues par l'utilisateur.Les cookies eux-mêmes ne contiennent aucune information personnelle.

Alexa Analytics

__auc __asc Ce cookie est utilisé pour collecter des informations sur le comportement du consommateur, qui sont envoyées à Alexa Analytics à titre statistique uniquement.

CloudFlare

_cfduid Notre site Web et notre service utilisent des cookies et d'autres technologies similaires afin de vous fournir un meilleur service et d'améliorer globalement notre site Web. Par exemple, nous pouvons utiliser des cookies pour vous diriger directement vers la partie appropriée de notre site Web, en indiquant que vous êtes un visiteur assidu.