Makino et Russell s'imposent en FIA F2 à Monza

2018-09-02T11:33:06+00:00dimanche 2 septembre 2018|FIA F2|

Antépénultième meeting de la saison pour les pilotes FIA F2. George Russell est toujours en tête du championnat. Mais le pilote anglais a vu son avance fondre lors du dernier week-end belge.

Lors des qualifications sur le circuit italien, le leader du championnat a réalisé le meilleur temps. Sergio Sette Câmara se place 2e devant Alexander Albon. Lando Norris, 2e au championnat, a réalisé le 6e temps.

Stratégie gagnante pour Makino

Makino et les deux pilotes MP Motosport partent en pneus médiums. Sette Câmara rentre aux stands à la fin du tour de formation. Il partira de la voie des stands.

Markelov prend la tête au premier virage devant Albon et Russell. Norris dépasse Ghiotto et prend la 6e place. Ensuite, le pilote anglais prend la 5e place à Maini à la première chicane du 2e tour. Markelov est sous la pression d’Albon qui tente un dépassement mais le pilote russe conserve la tête de la course. Mais au tour suivant, Albon prend la tête au premier virage. Makino prend la 3e place à Russell.

Au 4e tour, Albon mène devant Markelov, Makino, Russell, Latifi, Norris, Ghiotto et Maini, 8e. Makino remonte comme une flèche. Au 5e tour, le pilote japonais prend la 2e place puis prend la tête de la course. Markelov et Albon, Russell, Norris, Maini et Ghiotto s’arrêtent à la fin du 5e tour.

Au 9e tour, Makino mène devant Boschung, Boccolacci, Markelov, Russell, Albon, Latifi et Maini, 8e. Norris prend la 8e place à Maini et Russell met la pression sur Markelov. Le leader du championnat passe le pilote Russian Time au 10e tour. Mais ce dernier ne se laisse pas faire et reprend son bien. Norris passe Latifi, il est désormais 7e.

Au tour suivant, Albon prend le meilleur sur Russell et la 5e place provisoire. Makino a 15 secondes d’avance sur Boschung et 45 sur Marlelov, le premier des pilotes déjà passés par les stands. Albon, Russell et Norris se tiennent en moins d’une seconde. Norris tente une attaque sur le leader du championnat mais doit mettre les roues dans l’herbe.

Boccolacci s’arrête à la fin au 19e tour. Norris passe Russell et prend la 5e place provisoire. Russell tente de reprendre l’avantage mais doit court-circuiter la première chicane. Russell ne lâche pas Norris d’une semelle. Au 23e tour, Russell reprend son bien et passe Norris pour la 5e place. Norris est maintenant à la merci de Latifi.

A la fin du 24e tour, Boccolacci s’arrête à nouveau. Boschung s’arrête le tour suivant. Makino s’arrête lui au 27e tour. Il ressort toujours en tête de la course. Il ne reste que 3 tours et Makino mène devant Markelov, Albon, Russell, Norris, Latifi, Sette Camara et Fuoco à la 8e place. Latifi dépasse Norris et prend la 5e place. Makino remporte cette course devant Markelov et Albon.

Victoire de Russell

Alors qu’il devait partir de la pole, Fuoco est disqualifié dans la nuit pour avoir enfreint le bulletin technique BT 18 008 sur la cartographie. Il part alors dernier de la course. Boschung part ainsi de la pole position.

De Vries a calé sur la grille lors du tour de formation. Il partait 9e de la course. Boschung a raté son départ. Latifi prend la tête de la course devant Russell et Markelov. Günther a l’aileron avant endommagé au début du 2e tour tandis que Norris se plaint d’un dommage sur la même partie de la voiture. Makino bloqué ses roues avant la première chicane au début du 3e tour. Norris en profite pour le passer et prendre la 7e place. Boccolacci accroche de le top 10 dans le 4e tour. Boschung tape Gelael avant la 2e chicane et envoie le pilote Prema au tapis. Dans le 5e tour, Russell passe Latifi mais se rate dans la première chicane. Latifi reprend la tête de la course et Markelov en profite pour prendre la 2e place à Russell. Le pilote russe prend la tête de la course le tour suivant. Norris en profite pour prendre la 6e place à Ghiotto et Boccolacci est dans les points.

Au 9e tour, Russell prend la 2e place à Latifi. Le pilote DAMS est sous la menace de Sette Câmara et Albon. Deux tours plus tard, Sette Câmara passe Latifi tandis que Russell passe Markelov et Norris a passé Albon. Russell occupe la tête de la course devant Markelov, Sette Câmara, Latifi, Norris, Albon, Ghiotto et Aitken. Boccolacci reprend la dernière place dans les points au 15e tour. De son côté, Albon, qui rencontre des coupures moteur, plonge dans le classement, offrant la 7e place à Boccolacci et la 8e place à Aitken. Il rentre aux stands à la fin du 16e tour. Le tour suivant, De Vries touche Nissany et est victime d’une crevaison.

Nissany a l’aileron avant endommagé mais continue la course. Derrière lui, les pilotes Charouz se tire la bourre. Delétraz se loupe à la première chicane mais difficile de comprendre la manœuvre de retour en piste du pilote suisse.

Russell s’impose devant Markelov et Sette Câmara. Latifi termine au pied du podium devant Norris, Ghiotto, Boccolacci et Aitken.