Avant d'accéder à la F1, les pilotes passent par les formules de promotions. Certains suivent un chemin logique, allant de la Formule Renault au GP2 par exemple, tandis que d'autres choisissent un chemin différent. Sebastian Vettel a très vite attiré l’œil des experts de la F1, mais n'a franchi le cap vers un rôle de pilote titulaire qu'après 4 saisons en formules de promotion. Un parcours à son image, à la fois rigoureux, rapide et réussi en grande partie.

Passé du karting à la monoplace en 2003, Sebastian Vettel effectue une première saison au sein de la Formule BMW ADAC et termine 2e du championnat. Une saison pour apprendre, une saison pour dominer, c'est ce que l'allemand a fait pour sa seconde saison en Formule BMW avec l'équipe Mücke Motorsport. En 2004, le jeune prodige écrase littéralement le championnat avec 18 victoires en 20 courses et 388 points marqués sur les 400 possibles.

Sebastian Vettel ADAC 2004

Image: Formula 1

En 2005, direction la F3 Euroseries avec l'équipe ASL Mücke Motorsport, où il termine 5e du championnat en ayant marqué 63 points. Il est cependant le meilleur jeune pilote d'une saison remportée par Lewis Hamilton. Il confirmera la saison suivante en échouant à 9 points du titre, acquis par son équipier Paul di Resta.

Sebastian Vettel F3 Euroseries 2006

Image: Womotor

gagna 4 courses et marqua 75 points.

Dans une année 2006 où il débute son rôle de pilote d'essais en F1, Sebastian Vettel joue le titre en F3 Euroseries mais participe également à deux manches du championnat de Formule Renault 3.5.

Il est en effet appelé par l'équipe Carlin, en remplacement de Colin Fleming. L'allemand termine 2e de la première course à Misano et remporte la seconde course lors de ce week-end. Il participe ensuite à la manche suivante, sur le circuit de Spa Francorchamps, où une perte de contrôle de sa monoplace a faillit lui coûter un doigt. Cela ne l'empêchera de participer à la manche de F3 Euroseries au Nürburgring, moins d'un mois après l'accident, et d'y remporter les deux courses

Il terminera tout de même 15e du championnat de Formule Renault 3.5, avec 28 points, alors qu'il a participé qu'à deux manches. En 2007, la F1 se rapproche. Mais le jeune allemand continue son apprentissage en participant au championnat de Formule Renault 3.5. Il ne remportera qu'une seule victoire, au Nürburgring, et ne finira pas la saison.

Sebastian Vettel Formule Renault 3.5

Image: Renault Sport

Il sera en effet appelé par l'équipe BMW Sauber. Il remplace Robert Kubica au Grand Prix d'Indianapolis, puis deviendra pilote pour l'équipe Toro Rosso en F1. La fin de son parcours en formules de promotions, le début de sa carrière en F1.