Bommarito Automotive Group 500 : Takuma Sato l'emporte

Par |2019-08-26T16:19:50+02:00dimanche 25 août 2019|IndyCar|

Situé dans la ville de Madison dans l’État de l'Illinois, cet ovale à faible banking utilise l'aéro des circuits routiers et urbains. C'est Josef Newgarden qui s'est emparé de la pole position.

Un ovale de 2 km, une course sous lumière artificielle, voilà qui devrait nous offrir du spectacle. Will Power s'est imposé en 2018 alors que Scott Dixon s'élançait en pole position après que les qualifications aient été annulées à cause de la pluie.
En 2017, Josef Newgarden s'imposa non sans prendre le leadership en se frottant à son coéquipier Simon Pagenaud. Avant l'interruption de Gateway au calendrier, en 2003 la course était remportée par Hélio Castroneves qui succèda à Gil de Ferran. Ce faisant, les 4 dernières éditions ont été enlevées par des pilotes Penske (on peut rajouter un 5e succès avec Paul Tracy en 1997).

Bommarito Automotive Group 500

Green Flag 1/248 : Josef Newgarden va prendre le départ en pole position alors qu'il dispose d'un nouveau moteur pour la course par rapport aux qualifications. Newgarden mène la meute, Bourdais reste dans le sillage et contrôle Power. Hunter-Reay et Sato ont trouvé le moyen de se froler, derrière Marcus Ericsson perd sa monoplace dans le virage 3, drapeau jaune !

Yellow Flag 2/248 : On attend Ericsson dans les stands, alors qu'une voiture d'intervention est en piste pour nettoyer et/ou évacuer les débris.

Green Flag 7/248 : Newgarden relance la meute, Power et Ferrucci se débarrassent de Bourdais qui chute en 4e place. Bourdais bouchonne Pagenaud à l'entame du tour 10, alors que le trio de tête s'échappe, Newgarden, Power, Ferrucci.
Classement au tour 25 : Newgarden, Power, Ferrucci, Bourdais, Pagenaud, Dixon, Rosenqvist, Hinchcliffe, Rossi et Hunter-Reay pour le Top 10. On entre dans la première fenêtre de ravitaillements entre les tours 20-56, Newgarden déroule un rythme soutenu suivi par Power à 1"2, Ferrucci à 2"4 du leader et Bourdais décroché à 4"3.

Les premiers ravitaillements seront opérés par Sato qui a joué aux chicanes en milieu du peloton, il a chuté progressivement depuis le début de la course de la 5e à la 21e place, il rentre aux stands au tour 45. Simon Pagenaud se plaint de vibrations à la radio, le français est parmi les hommes de tête à rentrer au tour 49.
Le leader Newgarden plonge dans la voie des stands au tour 51, Power l'imite au tour suivant, Ferrucci est momentanément en tête de la course. Il prolongera son relais jusqu'au tour 53, Ferrucci ravitaillera en même temps que Bourdais.

Yellow Flag 52/248 : Will Power qui venait de marquer son arrêt, ressort juste derrière son coéquipier Newgarden. Mais au virage 4, la monoplace de Will Power monte trop haut sur la trajectoire et perd l'adhérence à cause des marbles de gommes et embrasse le mur, premier abandon de la course (tour 52).
En tête de la course Colton Herta qui n'a pas ravitaillé mène devant Daly et Ericsson, qui lui a effectué un arrêt très tôt en début de course, Andretti et Hinchcliffe (qui a ravitaillé sous drapeau jaune) sont devant Ferrucci, qui a réussi à dépasser Newgarden au jeu des arrêts aux stands, Bourdais est 4e. Dans le tour 64, Herta, Daly, Ericsson, Dixon et Andretti rentrent aux stands. Scott Dixon aux stands est bloqué dans son stand, il est à 1 tour de retard à présent, il est candidat au titre cette année. Le néo-zélandais est remorqué à son stand... tout espoir de revenir aux avant-postes du championnat s'effondrent !

Green Flag 70/248 : Hinchcliffe est en tête de la course et relance la meute, Ericsson prend le meilleur sur Pagenaud, devant c'est Bourdais qui fait la nique à Newgarden et vire en 3e position de la course. Devant Hinchcliffe réalise le meilleur tour de la course, Rossi vient de se frotter à Pagenaud, le peloton est absolument déchaîné !!!
Classement au tour 80 : Hinchcliffe, Ferrucci, Bourdais, Newgarden, Rosenqvist, Ericsson, Herta, Pagenaud, Rossi et Daly pour le Top 10. En tête, Ferrucci mène la vie dure à Hinchcliffe, le jeune américain est absolument intenable !

Et dans le tour 84, Ferrucci opère sa manœuvre pour s'emparer de la tête de la course, il s'est infiltré dans un trou de souris, à l'intérieur avant le virage 3 ! Ferrucci compte 3" d'avance au tour 89, le jeune rookie survole son sujet, Bourdais est à 4"1 et revient dans le sillage de Hinchcliffe, le pilote canadien était bien plus lent que Ferrucci.

On approche du tour 100 et de la seconde fenêtre des ravitaillements, Ferrucci dispose à présent de 7"7 sur Hinchcliffe qui voit Bourdais dans ses échappements désormais. Alexander Rossi, second au classement des pilotes est dans les stands au tour 109, il ressort en 13e position.
Au tour 110, la situation se décante, Newgarden effectue son second arrêt, un tour plus tard c'est Hinchcliffe qui plonge dans les stands, les deux pilotes du Dale Coyne Racing occupent les deux premières places, Ferrucci devant Bourdais. Alors que Newgarden en sur-vitesse passe Hinchcliffe, le leader du championnat manque de brosser le mur, première alerte sans frais !

Le leader s'arrêtera au tour 115, Bourdais prend le leadership jusqu'à ce qu'il imite son coéquipier et de laisser la première place à Felix Rosenqvist. Bourdais a réussi à prendre le meilleur sur Hinchcliffe grâce à son arrêt aux stands. Classement au tour 120 : Andretti, Ferrucci, Bourdais, Hinchcliffe, Sato, Newgarden, Rossi, Pagenaud, Pigot et Rosenqvist pour le Top 10.

Yellow Flag 121/248 : Marcus Ericsson est allé brosser le mur, troisième neutralisation de la course. Après 62 tours passés au box du Ganassi Racing, l'équipe veut relancer Scott Dixon dans la course. Chez Marcus Ericsson, son contact avec le mur l'a contraint à rentrer au stand pour inspecter sa suspension arrière droite. Le cap de la mi-course a été passé.

Green Flag 132/248 : La course est relancée, Ferrucci en tête, Rossi prend le meilleur sur Newgarden mais le jaune est à nouveau de sortie.

Yellow Flag 133/248 : Spencer Pigot est allé frapper le mur au virage 4. Quatrième neutralisation de la course. Alors qu'il était à l'intérieur du virage 3, Charlie Kimball se rabat sur lui, la voiture n°21 déstabilisée va frapper le mur par l'arrière.

Green Flag 142/248 : A la relance, Ferrucci mène toujours devant Bourdais, Hunter-Reay intègre le Top 10 face à Marco Andretti. Zach Veach qui est à 1 tour de Bourdais a joué avec le feu avec ce dernier, on est passé proche du contact... Colton Herta a réussi à prendre le meilleur sur Felix Rosenqvist pour le gain de la 7e place. Classement au tour 150 : Ferrucci, Bourdais, Rossi, Newgarden, Hinchcliffe, Daly, Rosenqvist, Herta, Pagenaud et Hunter-Reay pour le Top 10.

Avec ces différentes neutralisations, les stratégies ont été quelque peu bousculées, quelle écurie aura fait les meilleurs calculs ? Simon Pagenaud fait son possible pour prendre le meilleur Felix Rosenqvist depuis 3 tours et y parvient dans la boucle 156. Bourdais tente de se rapprocher de son coéquipier, il évolue à moins de 0"5 derrière Ferrucci, Newgarden essaie à son tour de menacer Rossi, il est aussi dans son sillage immédiat à moins de 0"5.

Les arrêts aux stands sont relances par le couple Rossi et Hinchcliffe. Pagenaud et Herta étaient aussi aux stands dans le tour 175, Newgarden de les imiter au tour suivant. Rossi a dépassé autoritairement Hinchcliffe en piste, un tour après son arrêt aux stands. Dans le tour 185, Ferrucci et Bourdais sont encore en piste avec Daly comme poursuivant, ils comptent 10" d'avance sur Takuma Sato.
Alerte pour Simon Pagenaud qui est allé rouler dans les marbles, il a perdu des places par poignées... Au tour 188, les pilotes Dale Coyne Racing sont aux stands, Sato vire en tête en attendant son arrêt. Un problème sur l'arrêt de Ferrucci lui coûte un précieux temps.

Yellow Flag 192/248 : Bourdais est allé au contact dans le virage 4, lui aussi piégé par les marbles de gommes, suspension arrière droite brisée, c'est l'abandon pour le Manceau. Il a manqué d'harponner son coéquipier en revenant en milieu de piste. Cinquième drapeau jaune de la course. Quelques pilotes en profitent pour ravitailler, comme Sato, Carpenter, Newgarden... Dans le tour 203, Herta, Pagenaud, Hinchcliffe, Rosenqvist et Ericsson ont observé un arrêt aux stands.

Green Flag 206/248 : Sato en tête de la course relance la meute devant Kanaan et Carpenter, le spécialiste des ovales. Tony Kanaan réalise d'ailleurs son meilleur tour en course, Newgarden a son plus proche rival dans son sillage, les deux ne vont pas se faire de cadeaux. Santino Ferrucci est revenu en 6e position après son arrêt laborieux.
Pagenaud double au forceps Hinchcliffe et Herta, devant Sato, le leader s'échappe. Newarden le voit bien et veut se débarrasser rapidement de Carpenter. Santino Ferrucci a décidément la monoplace la plus rapide, il prend le meilleur sur Rossi pour le gain de la 5e place, il va aller chercher Newgarden.

Au tour 213, Ferrucci tente à droite, à gauche, Newgarden en a plein les rétroviseurs... mais Ferrucci en fait trop et va empiéter dans les marbles de gommes (encore elles) et manque de perdre sa monoplace. Il reprend sa marche en avant mais à perdu quelques secondes sur son rival.
Classement au tour 220 : Sato, Kanaan, Carpenter, Newgarden, Ferrucci, Rossi, Daly, Pagenaud, Hunter-Reay et Andretti pour le Top 10. Simon Pagenaud est revenu dans le Top 10.

Money Time

Le Money Time approche, il va rester moins de 20 tours, le japonais Sato peut-il faire ce hold-up ? Il possède actuellement 2"1  d'avance sur Tony Kanaan. Le leader du championnat Newgarden est 4e, son plus proche rival Rossi est 6e, alors que ce dernier plonge dans les stands au tour 230, il ressort en 13e position. En piste, Pagenaud réussit à doubler Conor Daly, le français est 6e. Et Ferrucci montre qu'il est le plus rapide aujourd'hui, il double Josef Newgarden pour le gain de la 4e place.

Il reste 8 tours, Ferrucci va essayer d'accrocher le podium à défaut de pouvoir prétendre à la victoire. Ferrucci dans le sillage de Carpenter prend tous les risques et à ce petit jeu-là, il va perdre une place face à Josef Newgarden. Ed Carpenter prend le meilleur sur Tony Kanaan, le patron-pilote du Ed Carpenter Racing peut-il aller chercher une victoire ?

Santino Ferrucci encore une fois très rapide, a repris une place face à Josef Newgarden. Carpenter est dans le sillage très proche de Takuma Sato à l'entame du dernier tour, le drapeau blanc est agité mais le japonais garde son avantage alors que Carpenter franchit la ligne à ses cotés, l'écart est infime.
Le japonais remporte une course une semaine après avoir été sous le feu des critiques pour l'accident du premier tour à Pocono. Dans le dernier virage, Josef Newgarden a voulu se venger de Ferrucci, le leader est parti à la faute à l'intérieur du virage 4, un tête-à-queue en milieu de piste il franchira la ligne en 7e position, Simon Pagenaud lui a repris quelques points dans cette mésaventure. Takuma Sato compte 2 pole positions et 2 victoires cette saison.

 

Nous utilisons les cookies afin d’améliorer l’expérience de nos lecteurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargés et stockés sur votre appareil. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir + OK

Google Analytics

_gid _ga _gat Ce site utilise des cookies de Google Analytics. Ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.

Google Adsence

IDE AdSense utilise des cookies afin d'améliorer l'efficacité de la publicité. Il en existe de plusieurs types, avec des applications variées. Ils peuvent permettre, par exemple, d'optimiser la pertinence des annonces, d'améliorer les rapports sur les performances des campagnes et d'éviter la rediffusion d'annonces déjà vues par l'utilisateur.Les cookies eux-mêmes ne contiennent aucune information personnelle.

Alexa Analytics

__auc __asc Ce cookie est utilisé pour collecter des informations sur le comportement du consommateur, qui sont envoyées à Alexa Analytics à titre statistique uniquement.

CloudFlare

_cfduid Notre site Web et notre service utilisent des cookies et d'autres technologies similaires afin de vous fournir un meilleur service et d'améliorer globalement notre site Web. Par exemple, nous pouvons utiliser des cookies pour vous diriger directement vers la partie appropriée de notre site Web, en indiquant que vous êtes un visiteur assidu.