Firestone Grand Prix of St. Petersburg : Josef Newgarden premier lauréat

Par |2019-03-11T00:04:42+02:00dimanche 10 mars 2019|IndyCar|

La saison 2019 de la NTT IndyCar Series débutera sa nouvelle campagne en Floride à St. Petersburg. C'est Will Power qui a réalisé la pole position pour le Team Penske.

Après le traditionnel tour d'installation et la biplace IndyCar aux mains de Mario Andretti et où une VIP prend place, le Pace Car emmène le peloton et lâche la meute pour un départ lancé.

Firestone Grand Prix of St. Petersburg

01/110 - Drapeau Vert : Will Power s'envole correctement, Rosenqvist plonge en seconde position, Newgarden, Dixon, Rossi et Hunter-Reay à la fin du premier tour. Pagenaud est 11e, Bourdais est 20e, pas de contacts dès les premiers tours, tout est passé sans encombre.
Felix Rosenqvist, le rookie est la surprise de chaque disciplines dans lesquelles il s'y produit. Il est en seconde position en suivant le rythme du leader : Will Power. Marcus Ericsson est le premier pilote a effectuer un arrêt aux stands, le suédois venu en renfort chez Arrow SPM.

10/110 : Sato et Ferrucci sont aux stands, nous sommes dans la fenêtre de ravitaillement. La Dale Coyne Racing n°19 de Ferrucci est reconnaissable à sa livrée entièrement chromée. Après son arrêt aux stands, de la fumée s'échappe de la DCR de Sébastien Bourdais, et c'est l'abandon quelques mètres plus loin. Le premier abandon de la saison est pour le local de l'étape, lui qui est double détenteur de la victoire à St. Petersburg.

19/110 : Après les premiers arrêts aux stands, on retrouve Will Power en leader de la course, lui qui a effectué son arrêt in-extremis, rappelé par son stand à la vue de la fumée de Bourdais, son écurie craignant un Drapeau Jaune. Power, Rosenqvist, Newgarden, Dixon, Kanaan, Rossi, Hanley, Harvey, Rahal et Hinchcliffe pour le top 10.
20/110 - Drapeau Jaune : Et justement, la première interruption est provoquée par le moteur Honda qui part en fumée de Ryan Hunter-Reay. 24/110 - Drapeau Vert : Au restart, Felix Rosenqvist fait le frein à Will Power et s'impose à l'autorité, ce pilote est impressionnant !

En pleine ligne droite, Will Power perd quelques longueurs sur le nouveau leader Felix Rosenqvist. 26/110 - Drapeau Jaune : Ed Jones frappe le mur de face, sa monoplace gît sur la trajectoire en sortie de virage et Matheus Leist, le brésilien qui porte le n°4 et copéquipier de Tony Kanaan, heurte avec sa roue arrière gauche, c'est aussi l'abandon pour le pilote du A.J. Foyt Racing. Alors que le Pace Car était rentré aux stands, on déploie encore le drapeau jaune, un nouveau tour de neutralisation est imposé

Premiers contacts à St. Pete.

35/110 - Drapeau Vert : La course reprend, relancée par Rosenqvist, alors que l'on soupçonne une fracture au doigt pour Ed Jones qui a frappé violemment le mur. Au restart, Pagenaud passe Kimball, qui se dédouble dans la ligne droite suivante.
45/110 : Une seconde salve de ravitaillements arrive, Ericsson rentre et il sera bientôt imité par le reste du plateau. Rosenqvist est encore le leader de l'épreuve, le rookie n'est pas sans rappeler un certain Robert Wickens. Rosenqvist, stoppe à son stand au tour 51 et s'offre une belle dérobade en sortant de la pit-lane en voulant conserver quelques mètres d'avance sur ses adversaires. Il a frôlé la correctionnelle face à Will Power.

Scott Dixon opère un mouvement qu'un quintuple champion d'IndyCar peut se permettre, il décroise les trajectoires dans un enchaînement de virages serrés et prend le meilleur sur Will Power. Felix Rosenqvist en opportuniste veut s'imposer, mais l'australien occupe la zone de freinage, le suédois reste dans l'aileron arrière de la Penske.
60/110 - Newgarden, Andretti, Dixon, Power, Rosenqvist, Rossi, Hinchcliffe, Rahal, Pagenaud et Sato pour le Top 10. On a passé le cap de la mi-course, Marco Andretti est en stratégie décalée.

Parmi les abandons, on déplore aussi l'abandon de Marcus Ericsson, son bloc Honda a rendu l'âme, décidément c'est le troisième de la course. Josef Newgarden déroule toujours seul en tête de la course. Dixon est relégué à 9" du leader, Power est à 12". Au 79e tour, Newgarden, justement, marque un nouvel arrêt aux stands, le dernier de la course. Dans les stands, c'est Takuma Sato qui reste cloué sur ses vérins hydrauliques, encore un moteur Honda ?

La valse des arrêts continue, Dixon, Pagenaud, Power, Rossi, Kimball, c'est Felix Rosenqvist qui récupère la tête de course pour un tour seulement, avant qu'il n'opère le même passage par la pit-lane pour changer ses pneus à son tour.

To the checkered flag

85/110 : Josef Newgarden est à nouveau le leader de la course devant Scott Dixon, Will Power et Felix Rosenqvist. Newgarden, Dixon, Power, Rosenqvist, Rossi, Hinchcliffe, Pagenaud, Herta, Rahal et Ferrucci pour le top 10.
Une bâche du sponsor Chevrolet gît sur la piste depuis 10 tours, mais un peu en dehors de la trajectoire ce qui n'émeut pas la direction de course, on attend le drapeau jaune, mais on ne semble pas enclin à envoyer le Pace Car du coté des officiels.

Il reste 16 tours à Josef Newgarden avant de voir le drapeau à damier, le pilote américain dispose de 5" sur Scott Dixon, Will Power est relégué à 9", ça semble plutôt acquis pour le leader de la course s'il ne commet pas d'impair.
100/110 : A 10 tours du but, la seule chose qui anime la course, c'est la présence de cette bâche publicitaire en piste, il n'y a pas beaucoup de passe d'armes dans le peloton. Marco Andretti sur le point de se faire prendre un tour a manqué d'harponner le leader quand celui-ci le doublait. Les deux derniers tours se profilent, on note une Penske devant une Ganassi, puis une Penske et à nouveau une Ganassi. C'est Josef Newgarden qui franchit la ligne d'arrivée, la première victoire de l'américain dans les rues de St. Petersburg.

Nous utilisons les cookies afin d’améliorer l’expérience de nos lecteurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargés et stockés sur votre appareil. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir + OK

Google Analytics

_gid _ga _gat Ce site utilise des cookies de Google Analytics. Ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.

Google Adsence

IDE AdSense utilise des cookies afin d'améliorer l'efficacité de la publicité. Il en existe de plusieurs types, avec des applications variées. Ils peuvent permettre, par exemple, d'optimiser la pertinence des annonces, d'améliorer les rapports sur les performances des campagnes et d'éviter la rediffusion d'annonces déjà vues par l'utilisateur.Les cookies eux-mêmes ne contiennent aucune information personnelle.

Alexa Analytics

__auc __asc Ce cookie est utilisé pour collecter des informations sur le comportement du consommateur, qui sont envoyées à Alexa Analytics à titre statistique uniquement.

CloudFlare

_cfduid Notre site Web et notre service utilisent des cookies et d'autres technologies similaires afin de vous fournir un meilleur service et d'améliorer globalement notre site Web. Par exemple, nous pouvons utiliser des cookies pour vous diriger directement vers la partie appropriée de notre site Web, en indiquant que vous êtes un visiteur assidu.