McLaren-Chevrolet, c’est confirmé pour l’Indy 500 2019

2018-12-04T13:22:45+00:00mardi 4 décembre 2018|IndyCar|

McLaren Racing s’engagera en tant qu’écurie à part entière pour les 500 Miles d’Indianapolis en 2019. C’est donc le motoriste Chevrolet qui a été choisi après leur première tentative avec Honda.

L’occasion pour Fernando Alonso de tenter de décrocher la victoire pour compléter sa quête de la Triple Couronne.

McLaren-Chevrolet pour l’Indy 500

Récemment nous apprenions que Fernando Alonso avait signé un contrat avec General Motors, cela inclut les marques du groupe, Cadillac et Chevrolet. Le premier constructeur servira pour être aligné chez Wayne Taylor Racing pour les 24 Heures de Daytona, Chevrolet propulsera la McLaren pour les 500 Miles d’Indianapolis.

La marque japonaise Honda, n’avait pas très envie de soutenir le retour de Fernando Alonso pour l’Indy 500 après les critiques incessantes sur leur moteur dans l’alliance McLaren-Honda en Formule 1. Si la première tentative de l’Indy 500 en 2017 s’était en effet effectué de concert avec Honda et Andretti Autosport, ce ne sera plus le cas en 2019.

Même s’il était un candidat à la victoire en 2017, Fernando Alonso a dû renoncer en voyant son moteur Honda en feu… le karma ! A présent, il compte sur Chevrolet pour pouvoir enfin s’adjuger la victoire sur l’une des plus prestigieuses courses au monde. « Avoir la puissance de Chevrolet derrière moi signifie que nous nous plaçons dans la meilleure position possible pour concourir à l’avant », a déclaré Fernando Alonso.

Chevrolet s’est imposé en 2018 aux 500 Miles d’Indianapolis avec la victoire de Will Power. Le motoriste américain avait aussi verrouillé les 4 premières places de la grille de départ. Une fois encore, Fernando Alonso sera l’un des candidats sérieux à la victoire en 2019, s’il réussit son pari, il entrera un peu plus dans l’Histoire du sport automobile.