Zak Brown : "McLaren présent en IndyCar pour plus de visibilité"

Par |2019-01-02T01:03:39+01:00mercredi 2 janvier 2019|IndyCar|

McLaren retourne en IndyCar l'an prochain pour les 500 Miles d'Indianapolis en tant que McLaren Racing. Ceci dans le but d'offrir plus de visibilité que ne peut le faire pour l'instant la Formule 1 aux États-Unis.

En 2017, Zak Brown a fait financer l'engagement d'une voiture supplémentaire de la part d'Andretti Autosport pour y engager McLaren et Fernando Alonso. En 2019 et après le refus de Honda, motoriste d'Andretti Autosport, d'avoir le pilote espagnol dans ses rangs, McLaren y sera en tant qu'écurie à part entière.

McLaren veut accroître sa visibilité aux USA

A défaut d'avoir plus d'un Grand Prix sur les Terres de l'Oncle Sam, McLaren Racing sera alignée aux 500 Miles d'Indianapolis pour augmenter la visibilité de ses partenaires. Las d'attendre un hypothétique retour du Grand Prix de Miami (maintes fois repoussé) c'est par le biais de l'IndyCar que Zak Brown croit accroître sa part de notoriété aux USA.

"Je pense que l'Amérique du Nord est un marché de croissance clé pour la Formule 1, le plus grande marché sportif du monde et je pense que la Formule 1 y a une forte marge de croissance" a déclaré Zak Brown. "Je ne suis pas surprise que cela prenne du temps pour y avoir un second Grand Prix là-bas, l'une des plus grandes difficultés pour une course est sa rentabilité surtout si vous n'obtenez pas les subventions de la part des gouvernements."

"Les négociations sont toujours en cours et ils essaient de faire le maximum pour avoir un second Grand Prix des USA, mais cela risque de prendre du temps. C'est l'une des raisons pour lesquelles nous avons décidé de revenir à l'Indy 500. Nous avons pensé à Indianapolis et l'IndyCar Series pour nos 7 sponsors, l'Amérique est un marché important et l'impact de la F1 n'y est pas aussi fort qu'elle le souhaiterait. Nous pensons que l'IndyCar sera répondre à cette visibilité qui est importante pour nos partenaires."

La démarche est évidemment compréhensible pour McLaren sur le plan sportif qui peut participer dans un programme restreint aux 500 Miles d'Indianapolis et plus tard à l'engagement sur des circuits ovales uniquement.
Quant à une campagne complète en IndyCar rien n'a été décidé par l'équipe, ni par Fernando Alonso qui ne dévoile rien de ses plans. McLaren a besoin de cette présence sur le marché américain, car son offre de sportives et ses Supercars peuvent y trouver un écho favorable au pays où la consommation de pétrole n'est pas un problème.

Nous utilisons les cookies afin d’améliorer l’expérience de nos lecteurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargés et stockés sur votre appareil. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir + OK

Google Analytics

_gid _ga _gat Ce site utilise des cookies de Google Analytics. Ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.

Google Adsence

IDE AdSense utilise des cookies afin d'améliorer l'efficacité de la publicité. Il en existe de plusieurs types, avec des applications variées. Ils peuvent permettre, par exemple, d'optimiser la pertinence des annonces, d'améliorer les rapports sur les performances des campagnes et d'éviter la rediffusion d'annonces déjà vues par l'utilisateur.Les cookies eux-mêmes ne contiennent aucune information personnelle.

Alexa Analytics

__auc __asc Ce cookie est utilisé pour collecter des informations sur le comportement du consommateur, qui sont envoyées à Alexa Analytics à titre statistique uniquement.

CloudFlare

_cfduid Notre site Web et notre service utilisent des cookies et d'autres technologies similaires afin de vous fournir un meilleur service et d'améliorer globalement notre site Web. Par exemple, nous pouvons utiliser des cookies pour vous diriger directement vers la partie appropriée de notre site Web, en indiquant que vous êtes un visiteur assidu.