La Formula V8 est à Jerez pour la quatrième manche du championnat. Roy Nissany et Pietro Fittipaldi sont les vainqueurs de ce meeting. 

Les premiers essais ont été dominés par Konstantin Tereschenko. Le pilote Teo Martin devance les deux pilotes Fortec, Alfonso Celis Jr devant Diego Menchaca. Les seconds essais libres ont été dominés par les pilotes Lotus. Pietro Fittipaldi a fini devant son coéquipier René Binder. Diego Menchaca assure une nouvelle fois la 3e place.

Roy Nissany s’impose

Egor Orudzhev a signé la pole position de la première course. Il aura à ses côtés Roy Nissany et Pietro Fittipaldi.

Fioravanti n’a pas pris le départ de la course. Le pilote russe en pole a raté son départ, se faisant déborder par Nissany. Fittipaldi a tenté de le doubler mais il a été poussé dans l’herbe. Kanamaru a pris large au premier virage, perdant de nombreuses places.

Malheureusement pour le poleman, sa course se finit très rapidement. Cela provoque la sortie de la voiture de sécurité. La course reprend quelques minutes après avec un duel Nissany-Fittipaldi. Mais le pilote RP Motorsport parvient à conserver l’avantage jusqu’à la fin de la course. Il devance le pilote brésilien et Isaakyan. Binder finit au pied du podium devant Mason, Celis Jr, Kanamaru, Tereschenko, Menchaca et Cipriani.

Pour voir ou revoir la course 1

Pietro Fittipaldi de la pole à la victoire

Pietro Fittipaldi a été le plus rapide des qualifications. Il devance le poleman de la première course Egor Orudzhev et Matevos Isaakyan.

Si Fittipaldi réussit son départ, Orudzhev a pris le dessus sur le premier virage. Isaakyan est parvenu à tenir la 3e place malgré l’attaque de Celis Jr. Très vite, Fittipaldi reprend les commandes de la course dans un dépassement à pleine vitesse.

Il faut attendre le 5e tour pour assister aux premiers changements de pneus. Celis jr et Binder sont les premiers à s’arrêter. Au tour suivant, Fittipaldi s’arrête, imité par Orudzhev. Mason, Menchaca et Nissany font de même. Mais l’arrêt de ce dernier est interminable. Le tour suivant, Isaakyan marque son arrêt, tout comme Tereschenko et Cipriani. Au même moment, Nissany parvient à reprendre la piste avec un tour de retard. Fioravanti, qui a fait un tour en tête, passe par la voie des stands. Kanamaru est le seul pilote à ne pas s’être arrêté. Ce sera chose faite à la fin de son tour en tête.

Après la vague des arrêts, Fittipaldi est en tête devant Orudzhev, Isaakyan et Celis Jr. Le classement ne changera pas jusqu’à la fin de la course. Le dernier tour a été agrémenté d’un drapeau jaune suite à la sortie de Nissany. Derrière les 4 pilotes, Binder finit 5e. Suivent Fioravanti, Tereschenko, Mason, Menchaca et Kanamaru.

Pour voir ou revoir la course 2

René Binder est leader du championnat avec 120 points. Il devance d’un point Pietro Fittipaldi et de 14 Roy Nissany.