La nuit est désormais bien installée sur le circuit Bugatti du Mans. Le Team SRC Kawasaki France domine toujours les 24 Heures Motos, mais les écarts se resserrent avec la concurrence. Le safety car a effectué une troisième intervention dans la septième heure de course.

La nuit a pris ses droits sur le circuit Bugatti, la course à la victoire pour cette 42ème édition des 24 Heures Motos continue de plus belle. Les écarts se resserent en tête de course. En effet, la Kawasaki ZX 10R #11 qui a compté jusqu'à un tour d'avance sur la Suzuki #2 du SERT ne compte actuellement plus que 45 secondes d'avance sur la Honda #111 ayant récupéré la deuxième place du classement général.

La troisième position est occupée par la Suzuki #2 du SERT qui possède une cinquantaine de seconde d'avance sur la Yamaha #7 du YART.

Du côté de la catégorie Superstock, c'est désormais la Suzuki #50 du team Motors Events pilotée par James WESTMORELAND, Johan NIGON  et Adrien GANFORNINA qui occupe la tête, une trentaine de seconde devant la Yamaha #96 du team Moto Ain.

Pour la catégorie Experimentale, la Metiss #45 a pris l'avantage sur la Kawasaki #17. Elle occupe la 24ème place du classement général.

Les points forts de ces dernières heures...

Trois nouveaux abandons sont à enregistrer après 8 heures de course, ce qui porte ce nombre à cinq au total. En effet, la Suzuki GSX R1000 #44 du No Limits Motor Team, "Art Bike" de la course, s'est retirée à 21h00 après plusieurs tentatives de redémarrage infructueuses. Le quatrième abandon est celui de la Yamaha #61 du MOTOTECH EWC TEAM pilotée par Grégory FASTRÉ, Sébastien LE GRELLE et Camille HEDELIN, abandon sur problèmes moteurs. L'abandon de la Yamaha #112 du SPEEDTEAM72 est également officialisé (problèmes de boite de vitesse).

Le safety car a effectué une troisième sortie à 21h51, suite à une perte de liquide dans le virage du Garage Vert de la Kawasaki #28 du BOSSTEAM ENDURANCE pilotée sur le moment par Christopher AUZOUX. Bonne réaction du pilote qui s'est spontanément écarté de la trajectoire afin de limiter les projections d'huile sur la piste. Le safety car rentre au bout de 15 minutes d'intervention.

Coup de théâtre du côté de la catégorie Superstock, la Suzuki #72 du Junior Team Le Mans Sud, qui effectuait jusqu'ici une course très propre à une trentaine de seconde de la tête de la catégorie. Des problèmes d'échappement sont à l'origine de cet arrêt de près de 20 minutes. L'équipe en a profité pour changer le capteur de traction control défectueux qui se situe au niveau de l'étrier de frein arrière.

Le classement à H+8...

Après cinq heures de course, voici le top 3 du classement général :

Kawasaki #11 - Team SRC Kawasaki France - 277 tours
Honda #111 - Honda Endurance Racing - +45 secondes
Suzuki #2 - Suzuki Endurance Racing Team - + 1 minute

Voici le top 3 de la catégorie Superstock :

Suzuki #50 - Motors Events - 272 tours
Yamaha #96 – Moto Ain
Kawasaki #33 de Team 33 Coyote Louit Moto

En catégorie Experimental, la Metiss #45 de l'équipe Metiss est en tête. Elle figure à la 24ème place du classement général.