Difficile de connaître le futur du championnat 2020. Le début de la saison a été reporté à une date ultérieure pour le moment. Mais cela pourrait avoir des incidences sur certains contrats. 

Et si la saison 2020 de MotoGP ne se courrait pas ? L'idée semble folle mais avec la crise sanitaire causée par le Coronavirus, tous les scénarios sont envisageables. Et les équipes se préparent à tout également, comme c'est le cas pour Petronas Yamaha SRT.

L'équipe de Fabio Quartararo, qui doit rejoindre l'équipe d'usine Yamaha la saison prochaine, et Franco Morbidelli anticipent les différents scénarios.

"Nous devons discuter de ce qui se passera si les courses ne se produisent pas. Nous voulons annuler cette année et courir en 2021 avec le même arrangement qu'en 2020. Je pense que c'est pour cela que nous nous battrons. Le pire des scénarios est de ne pas avoir de championnat auquel cas je suppose qu'en 2021 tout le monde reviendra sur les arrangements de 2020, car nous insisterons et nous nous battrons pour que Fabio soit avec nous au cours de cette dernière année avant de rejoindre l'équipe Yamaha'', déclare Razlan Razali, directeur de l'équipe Petronas Yamaha SRT, à TMCBlog. 

Quelques pilotes envisagés pour l'avenir

Avec le départ de Fabio Quartararo chez Yamaha, un guidon se libère chez Petronas Yamaha SRT. L'équipe semble avoir déjà quelques pistes pour le remplacer.

"Nous envisageons actuellement quelques pilotes. Si Franco Morbidelli réussit, il pourrait rester avec nous. Sinon, nous regardons Xavi Vierge au sein de notre équipe Moto2, qui pourrait rejoindre notre équipe MotoGP. Nous avons également deux ou trois pilotes que nous surveillons en Moto2'', déclare-t-il.

Quant à la piste Valentino Rossi, envisagé un temps lorsque le pilote français a été confirmé aux côtés de Maverick Viñales ?

"Notre principe reste d'avoir de jeunes pilotes talentueux. Nous connaissons tous Valentino Rossi ou Jorge Lorenzo qui veulent rejoindre l'équipe sans discuter formellement avec nous. Mais pour nous, notre principe est que nous voulons faire grandir de jeunes pilotes. Nous avons des pilotes en tête, dont Xavi Vierge'', ajoute Razlan Razali.