Jack Miller sera sur la grille 2020 de la MotoGP. Il a prolongé son contrat avec l'équipe Pramac Ducati.

Voilà qui est fait ! Après plusieurs semaines de rumeurs et de discussions, Jack Miller a prolongé son contrat avec Pramac Ducati. L'engagement porte sur une saison.

"Je suis très content d’être parvenu à cet accord. Dès le début, ils m’ont mis très à l’aise dans cette équipe et la relation avec Ducati y être très étroite. J’aurai de nouveau une moto officielle à ma disposition. Je ferai tout mon possible pour obtenir les meilleurs résultats. J’aimerais remercier Ducati et mon équipe pour le travail qui a été fait jusqu’à présent'', déclare le pilote australien.

"Notre principal objectif est de donner l’opportunité aux jeunes pilotes de grandir, pour peut-être rejoindre un jour le team officiel. Jack a un énorme talent, sa position au Championnat en est la preuve. Nous sommes fiers de l'avoir également avec nous la saison prochaine et nous allons maintenant rester concentrés sur notre travail pour atteindre des résultats encore meilleurs en 2019. Nous sommes fiers de pouvoir poursuivre avec lui la saison prochaine. À nous désormais de rester concentrer sur 2019 pour obtenir d’encore meilleurs résultats'', déclare Francesco Guidotti, team manager de l'équipe Pramac Racing.

La continuité pour aller de l'avant

L'équipe Pramac a choisi de continuer avec ses pilotes actuels pour la saison prochaine. Ainsi, Jack Miller fera à nouveau équipe avec Francesco Bagnaia. Les deux pilotes bénéficieront d'une Desmosedici GP20 la saison prochaine.

"Nous sommes vraiment heureux d’être parvenu à un accord avec Pramac Racing, de telle sorte à leur fournir deux GP20 la saison prochaine, une pour Jack et une pour Pecco. Ça sera une grande première pour Ducati. Mais cet effort nous aidera à collecter plus d’informations et donc à améliorer le processus de développement pour obtenir d’encore meilleurs résultats'', déclare Paolo Ciabatti, directeur sportif de Ducati Corse.

L'équipe Pramac a connu un début de saison compliqué. Son sponsor-titre Alma a quitté les carénages des motos de l'équipe italienne dès le Grand Prix d'Argentine. Si Lamborghini a assuré un sponsoring ponctuel pour le Grand Prix des Etats-Unis, l'équipe cherchait le budget pour engager deux Ducati la saison prochaine.