La MotoGP pourrait courir sur le sol hongrois dès 2022, la Dorna Sports et le gouvernement local ayant conclu un mémorandum d’entente. 

La MotoGP a fait un pas vers la Hongrie, avec la signature d'un accord préliminaire entre le promoteur du championnat et le gouvernement hongrois. L'accord porte sur les saisons 2022 à 2026, s'il est signé en février prochain. La course se déroulera sur le Hungaroring.

"Je suis très heureux d'annoncer le retour du MotoGP en Hongrie. Une stratégie relative au développement des sports mécaniques dans notre pays sera soumise d’ici peu au gouvernement. Cette stratégie, qui comportera de nombreux objectifs et mesures, a son importance car au-delà de l’aspect purement sportif et de l’impact visible sur le tourisme, l’industrie contribue grandement au succès de l’économie hongroise. Parmi les domaines clés d’intervention figurent le développement du Hungaroring et des infrastructures sportives où le nouveau circuit ainsi que le MotoGP occuperaient une place centrale'', déclare László Palkovics, ministre de l'Innovation et de la Technologie hongrois.

"Je suis très fier de pouvoir annoncer que des négociations sont actuellement en cours pour ajouter une autre destination à notre calendrier et pour continuer de voir notre sport se développer à travers le monde. Une nouvelle course – et un nouveau circuit – est un perspective excitante pour nous tous. Nous sommes tous impatients de voir le MotoGP jouer un rôle clé dans l’avenir de ce pays, muni d’une grande tradition pour les courses'', déclare Carmelo Ezpeleta, PDG de la Dorna Sports.

Retour de la MotoGP en Hongrie

Le pays a accueilli deux fois la MotoGP par la passé. La première édition a eu lieu en 1990, avec la victoire de Mick Doohan en 500cc, puis en 1992, qui a vu la victoire d'Eddy Lawson. Les deux manches se sont courus sur le Hungaroring, qui accueille également la F1. La MotoGP aurait dû revenir en Hongrie en 2009 mais les retards de construction du nouveau circuit Balatonring ont poussé les organisateurs à annuler l'épreuve, ainsi que l'année suivante.