13 millièmes, voici ce qui sépare Alex Rins et Marc Márquez à l'arrivée du Grand Prix de Grande-Bretagne, à Silverstone. 

Le pilote Suzuki et le pilote Honda ont offert du spectacle au public britannique. Alex Rins a tenté une attaque à deux tours de l'arrivée sur Marc Márquez mais le pilote Honda a repassé pour reprendre la tête de la course. Mais dans le dernier virage, le pilote Suzuki est mieux sorti et a réussi à passer le quintuple Champion du Monde sur la ligne d'arrivée.

Quatrième arrivée le plus serrée de la MotoGP

13 millièmes ont séparé Alex Rins et Marc Márquez à l'arrivée du Grand Prix de Grande-Bretagne. Cet écart rappelle le Grand Prix d'Australie 2001. Valentino Rossi passe Max Biaggi dans les derniers mètres et s'impose pour la neuvième fois de la saison.

Deux Grands Prix restent dans les mémoires, avec une arrivée plus que serrée. Deux millièmes ont séparé Alex Crivillé de Mick Doohan lors du Grand Prix de République Tchèque 1996, couru sur le circuit de Brno. Toni Elias a égalé cet exploit lors du Grand Prix du Portugal 2006, où il a battu Valentino Rossi.

Mais l'écart le plus faible revient à l'arrivée du Grand Prix des Pays-Bas 1975. Barry Sheene et Giacomo Agostini ont franchi la ligne d'arrivée en même temps. Le chronométrage manuel, limité au dixième de seconde, n’était pas assez précis pour départager les deux pilotes à l'arrivée. Barry Sheene a été déclaré vainqueur visuellement, la photo finish n'existant pas non plus à l'époque. Ce Grand Prix, couru à Assen, reste le seul de l'histoire de la catégorie reine à avoir les deux premiers pilotes avec un temps identique.

Il a fallu attendre 1990 où le chronométrage a été revu au numérique et précis d’un millième de seconde, afin de ne pas revivre la même situation qu'aux Pays-Bas en 1975.