Le Grand Prix GoPro™ de Grande-Bretagne MotoGP est la 12e manche du calendrier 2019. Marc Márquez en fin stratège s'empare de la pole position avec le record de la piste.

Les conditions étaient bien meilleures qu'en 2018 à Silverstone où des pluies diluviennes avaient contraint l'organisateur à annuler la course. En effet, l'asphalte avait été refait mais présentait des malfaçons déjà constatées pour le Grand Prix de F1. L'évacuation de l'eau y était tout simplement mauvaise, des flaques se formaient par endroits à cause du bosselage du tarmac.

Marc Márquez, et de 60 !

L'espagnol avait déjà viré en tête du classement des pole positions à Spielberg, inscrivant sa 59e et doublant ainsi Mick Doohan. Cette 60e pole position s'est faite avec la manière dans les tous derniers instants de la séance de qualifications.

Fabio Quartararo a dominé 3 des 4 séances d'essais libres, a échangé les records du tour avec Valentino Rossi et a dominé la majeure partie de la qualification. Tirant partie de ses bons secteurs, le Niçois n'a pas démérité et a inscrit la première référence en 1'58"612. Derrière, Alex Rins échoue, Maverick Viñales pourtant le plus rapide sur les trois premiers secteurs s'est effondré dans le dernier et coupa la ligne en 1'58"762.

Cal Crutchlow qui évoluait à domicile n'avait pas le rythme pour décrocher la pole position et a fini par céder sous la pression lorsqu'il chuta dans sa meilleure tentative. Il restait 3 hommes pour déloger Fabio Quartararo de la première ligne et ils vont y parvenir.

Valentino Rossi ouvrait le bal des hostilités, il avant dans le sillage de sa roue Marc Márquez et Jack Miller. Les chronos des trois hommes sont déjà plus rapides que celui du français qui dans son dernier tour ne put inscrire que le second meilleur temps en 1'58"630...
Au prix de freinages appuyés, Marc Márquez fond sur Valentino Rossi et possède toute l'aspiration nécessaire, l'italien franchit la ligne en s'accaparant la pole position en 1'58"596 mais l'espagnol dans son sillage immédiat est plus rapide... bien aidé à l'aspiration, il est beaucoup plus rapide et obtient sa 60e pole position en 1'58"168, Jack Miller échouera en 3e position en 1'58"602... 10 millièmes qui éjectent Fabio Quartararo de la première ligne.